dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Les ballets russes" au cinéma jeudi 14/01/2016

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Danse et multimédias -> La danse au cinéma ou à la TV
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ornella


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2013
Messages: 733
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 14:35 (2016)    Sujet du message: "Les ballets russes" au cinéma jeudi 14/01/2016 Répondre en citant

J'ai reçu un code promotionnel pour cette diffusion en différé de quatre ballets (dansés à l'Opéra Garnier) : http://www.vivalopera.fr/saison/opera/lesballetsrusses?utm_campaign=emailvl…

Il s'agit du Spectre de la rose, de L'après-midi d'un faune, du Tricorne et de Petrouchka.
Il n'y a aucune info de distribution. Je sais déjà que je n'aime pas du tout L'après-midi d'un faune, mais qu'en est-il des autres ballets ? Les connaissez-vous ?


On ne peut que déplorer le peu de retransmissions de ballets de l'ONP auquel nous avons droit cette saison...
Il n'y aura que celle-ci, et "Iolanta/Casse-Noisette", et encore, c'est un mixte d'opéra et de ballet. Heureusement, d'autres compagnies en font plus.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Jan - 14:35 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 14:59 (2016)    Sujet du message: "Les ballets russes" au cinéma jeudi 14/01/2016 Répondre en citant

C'est en décembre 2009 que cette soirée a été donnée, à Garnier.

Bizarre, qu'ils la donnent aujourd'hui au cinéma. C'est du différé très réchauffé !! A moins que je ne me trompe et qu'il s'agisse d'une soirée plus récente.

Enfin, voilà les commentaires que je faisais (sur feu Danser en France) il y a plus de six ans.

Citation:
Représentation du 28 décembre 2009 – Ballets Russes – Garnier – 19h30

En cette fin d’année beaucoup de touristes viennent à l’opéra. A ma droite un couple parlant l’espagnol. Ils partiront à l’entracte. A ma gauche, un couple venant d’Australie. Je discute avec la jeune femme, balletomane passionnée, qui me fait moult compliments sur le BOP, qu’elle a vu danser lors des tournées de 2007 et 2009. Pour elle, le BOP est « the best in the world ». Cela fait plaisir à entendre …

Le Spectre de la Rose

Le rideau se lève sur un décor de « boudoir ». Ce court ballet de 10 mn ne m’a pas apporté la magie que j’attendais. Certes, Emmanuel Thibault est un spectre tout à fait crédible. Il porte le costume à merveille. Mais ce soir, il était un peu trop terrestre. Delphine Moussin est une jeune fille poétique et alanguie : la belle endormie.

L’Après-midi d’un Faune

A l’ouverture du rideau, même genre de réaction du public qu’au début de Diamants, le « Ah » en moins. Le public retient son souffle devant le tableau qui s’offre à lui, le décor de Léon Bakst, tout en tons de bruns, ocres et jaunes.
Eh puis, il y a le Faune.
J’ai enfin vu danser Jérémie Bélingard et je comprends l'enthousiasme qu'il peut susciter.
Quelle présence époustouflante dans ce rôle, ma foi difficile. Ce ne doit pas être évident de se transformer en être des bois en gardant une part d’humanité. Le Faune de Jérémie Bélingard nous envoûte complètement. La chorégraphie de Nijinsky se fond dans la musique de Debussy.
En lisant le programme, j’apprends que Nijinsky ne chorégraphia pas sans douleur sa première pièce et qu’il y eut entre 60 et 120 répétitions (selon les sources) avant la création.
L’Après-midi d’un Faune : une pièce d’anthologie qui n’a pas pris une ride.

Le Tricorne

Changement d’atmosphère pour ce ballet où les protagonistes semblent toujours s’amuser. Quelques longueurs pourtant, mais on ne s’ennuie tout de même pas … grâce aux danseurs, et en particulier, un José Martinez très en verve qui ressemble plus à un danseur de flamenco qu’à un meunier !
Le corregidor de Fabrice Bourgeois est truculent à souhait. J’ai ri (discrètement, car les spectateurs de ce soir étaient plutôt du genre coincés !)
Dans la Sevillana, j’ai remarqué Amandine Albisson qui a une présence de soliste. Julien Meyzindi campait un Dandy assez cocasse. Voilà un danseur que je repère toujours sur scène.
Andrea Hill, mezzo-soprano, chante fort peu mais sa voix m’a donné des frissons.

Petrouchka

Il y a un côté « poupées russes » dans ce ballet. Le théâtre dans le théâtre.
Beaucoup d’animation, un fouillis structuré, des personnages hauts en couleur. L’œil a tellement de sollicitations qu’il finit par se perdre. Ce ballet m’a laissé une impression colorée et joyeuse, même si son histoire est tragique.
A peu près ignorante de la culture russe, je pense avoir manqué beaucoup.
Parmi les seconds rôles j’ai remarqué la très pétillante nourrice de Sarah Kora Dayanova au bras du non moins fougueux chef des cochers, Vincent Chaillet.
Le Maure de Yann Bridard est épatant. Il faut le voir « jouer » avec une noix de coco.
La poupée de Clairemarie Osta , délicieuse, le Petrouchka de Benjamin Pech, assez convaincant et attachant.

C’est une soirée contrastée.
Le spectateur va de surprise en surprise. Et c’est bien
Revenir en haut
Ornella


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2013
Messages: 733
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 15:32 (2016)    Sujet du message: "Les ballets russes" au cinéma jeudi 14/01/2016 Répondre en citant

Merci beaucoup Elisabeth !
En effet, c'est du réchauffé. Comme s'il n'y avait rien d'autre à nous montrer ?!
Bref, si je pouvais encore bénéficier du tarif -26 ans (10€), je me serais peut-être laissé tenter, mais à 20€...
Revenir en haut
ileana


En ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 926
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Jan - 20:48 (2016)    Sujet du message: "Les ballets russes" au cinéma jeudi 14/01/2016 Répondre en citant

Le Spectre de la Rose et Petrouchka sont de vrais bijoux, dans des genres très différents. Le Tricorne, très différent encore, se laisse bien voir. Personnellement j'aime aussi l'Après-midi d'un faune. Bref, un beau programme !
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:38 (2016)    Sujet du message: "Les ballets russes" au cinéma jeudi 14/01/2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Danse et multimédias -> La danse au cinéma ou à la TV Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004