dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Violette Verdy

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les Artistes -> Danseurs - Danseuses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 850
Localisation: Ile-De-France
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 20:58 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Elle était hospitalisée depuis peu après un AVC et j'ai lu un tweet de Marina Harrs qui dit qu'elle nous aurait quittée...  Crying or Very sad


Édit: info hélas confirmée ici   https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10156424055165123&set=a.2215628…
_________________
Si vous me cherchez sur Twitter: Milcah7
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Fév - 20:58 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 773
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 21:23 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Comme c'est triste! Cette dame a eu une vie passionnante!

J'aime bien cette interview d'elle qui la résume bien : " j'ai une gaité naturelle"; c'est tout elle!

Elle aussi à dirigé le rigide ( vous avez vu, mêmes lettres!) opéra de Paris!!! ( bien avant dame BL!)

A lire    ICI





Dans le film de Delouche, on la voit faire travailler la sonatine de Ravel chorégraphié par Balanchine, un moment de pur bonheur!

Et ici on la voit faire travailler Guérin  dans Dance at Gathering!     https://www.youtube.com/watch?v=RaCpQzkc1ik
C'est tiré d'un autre film : Violetta et Mr B, toujours de Delouche!




_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 962
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 22:54 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Oh combien cette disparition me peine ! J'ai eu l'occasion de rencontrer personnellement cette Grande Dame à l'occasion d'une conférence et même au cours d'un déjeuner auquel je l'avais conviée : j'ai été marquée par sa simplicité, sa bienveillance, sa gaîté, son sourire lumineux, son rire, son aura. J'espère de tout coeur que vous êtes partie paisiblement, chère Violette !



_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 217
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 11:15 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Cette nouvelle m'attriste beaucoup.
J'ai eu l'occasion de voir Violette Verdy lors d'une master-classe au CND.
Elle y était adorable. Une grande dame au charme lumineux.
Main de fer dans un gant de velours, elle respirait la joie de vivre et le bonheur de partager sa passion, la danse.

Je partage la peine de sa famille, de ses amis.

Et voici le compte-rendu que j'ai écrit, sur Danser en France, lors de sa venue au CND le 13 décembre 2008

Citation:
J’ai eu la chance d’assister, ce samedi 13 décembre à la « Rencontre avec une Etoile, Violette Verdy », organisée au CND de Pantin à l’occasion de la sortie d’un livre concernant cette grande ballerine et pédagogue.

Violette Verdy
Dominique Delouche/Florence Poudru
Editions du CND, collection « parcours d’artistes », décembre 2008

Le grand studio était plein à craquer pour « la classe ouverte » donnée à des élèves de 3ème et 4ème année du Conservatoire National de Paris (CNSMDP).

Violette Verdy a donné une barre de plus d’une heure. Elle a précisé que lorsqu’elle dansait, elle faisait, elle-même toujours des barres très longues et les répétait parfois deux à trois fois dans la journée.
Toujours très attentive et bienveillante envers ses élèves, elle compte tout le temps et émaille son cours de commentaires bien sentis.

A propos des mains : « Cinq doigts, réveillez le troisième, vous aurez tous les autres. »

« N’oubliez pas de respirer, avant, pendant et après »

« Très important le coup de pied, comparable à la main du violoniste et aux serres des oiseaux »

Au pianiste : « Pas beaucoup de musique…. Quelques gouttes bien choisies. »

A propos des élèves à qui elle fait cours : « Je regarde passer le train. C’est l’Orient Express » (sous entendu, elles sont bien ses petites !)

Aux élèves qu’elle rappelle pour le milieu : « les survivantes, revenez ! »

Au pianiste : « encore quelque chose d’assez noyé – bien mouillé »

A ses élèves, à propos d’un enchaînement relevé-piqué-balonné-fermé pas de bourré dessus dessous etc (mes notes sont approximatives.. pardon aux spécialistes de la technique !) : « Les petits pas sont plus difficiles que certains pas (plus spectaculaires) »

Elle parle de « pas de bourrée –castagnettes »

A propos de la musique lors d’un exercice d’échappés : « On ne risque rien, c’est radical avec ça ! »

A propos des pirouettes : « un seul port de bras, plusieurs têtes », « un petit peu plus de port de mâchoire, de joue, plus de caresse dansée »

« Danser lentement est le plus difficile car il faut contrôler les départs et les arrivées »

« Il faut perdre l’habitude d’être en retard sur la musique » (En effet, les élèves ne suivent pas toujours le musique)

« C’est beaucoup mieux. Ca ne coûte pas plus cher. »

A propos d’un exercice de pirouette : « Très économe mais calculé. Tout est utile mais rien de plus »

Violette Verdy insiste sur l’importance de la musique : « Servez-vous de la musique à fond »

Elle fait une allusion à Noureev qui « adorait les ronds de jambes », elle ajoute « on pourrait en parler des heures (de ces fameux ronds de jambes).

Dans un exercice, elle insiste particulièrement sur les épaulements et cite Balanchine : « petit oreiller rose d’un côté … »

Après le dernier exercice, elle félicite les élèves et leurs professeurs (Christa Charmolu, dans la salle et Claude de Vulpian, absente) et dit « Le gâteau était tout prêt, je ne suis que la cerise sur le gâteau. »

A la fin du cours les élèves exécutent une révérence, une tradition qui a l’air de se perdre car Violette Verdy dit ne pas la faire exécuter par ses élèves.

Un cours absolument passionnant, même pour les non-danseurs. Une connivence remarquable entre Violette et le pianiste, Pierre-Marie Christophe, que l’on aurait aimé écouter plus longtemps au piano.

Après une courte pause (la classe a duré plus longtemps que prévu), la deuxième partie du programme peut commencer. Tout d’abord on voit un extrait du film de Dominique Delouche « Violette et Mr B. » tourné en 2001. Ecran géant mais très médiocre qualité de l’image. Nous voyons la séquence où Violette transmet « La Fileuse » d’Emeraudes à Elisabeth Maurin.
Suit un « débat » entre Violette Verdy, Dominique Delouche et Florence Poudru.

F. Poudru nous explique le mal qu’elle a eu à établir la carrière de Violette Verdy, qui a débuté à 12 ans. D. Delouche dit, qu’au départ, il souhaitait simplement mettre noir sur blanc les dialogues de son film, mais qu’il lui avait paru opportun d’écrire une biographie.

Pour Violette Verdy, les films et les écrits sur la danse représentent un peu plus de légitimité et de respectabilité pour l’art de la danse, que, dit-elle, Balanchine, considérait comme éphémère.

Quelques personnes du public posent des questions.

A un spectateur qui lui souhaite un bon anniversaire, en retard (elle est née un 1er décembre) et qui lui avoue son admiration pour son éternelle jeunesse, elle répond : « Le secret de la jeunesse, c’est de travailler avec des jeunes. J’aime faire sortir l’identité de chaque danseur. L’ascèse du danseur le rend libre. »

On lui parle de ses années à la direction de la danse à l’Opéra (1977-1980). Elle dit qu’elle a beaucoup appris mais qu’elle a vu qu’elle n’était pas faite pour diriger une compagnie : « directrice artistique, oui, ou dans un studio avec un danseur, je suis beaucoup plus dangereuse ! »
Une ancienne danseuse de l’opéra, quadrille à l’époque, apporte son témoignage au nom de tous les danseurs : « excellent souvenir, très proche des danseurs quelque soit leur grade ». Elle part de son expérience personnelle, ajoutant que Violette Verdy lui avait même donné un cours particulier.

Quelles sont les qualités de l’Opéra de Paris, lui demande-t-on ?
Elle répond : héritage, devoir de perfection, peut protéger « ses habitants ». Et là, elle parle du NYCB, lorsqu’elle y est entrée. Beaucoup de danseurs avaient un deuxième job ou faisaient des galas pour survivre.

Dernière question : Quel est votre regard sur la danse en France ?
Elle répond d’abord qu’elle ne connaît pas assez l’actualité de la danse en France. Mais trouve que la danse contemporaine s’est particulièrement développée ses dernières années. Elle déplore que l’on néglige le patrimoine. Elle donne deux raisons à ce manque d’engouement pour la danse classique (manque d’engouement relatif si on voit comme les gens se précipitent justement pour aller voir « les classiques », mais on en est tellement sevré en France….)
1) la danse classique demande beaucoup de travail … et la notion de travail se perd. C’est peut-être l’époque, dit-elle. Elle ajoute, avec nostalgie. « Bientôt, nous n’aurons peut-être plus de danseur classique ». Mais, elle ne perd pas espoir : « Le désir de perfection est dans tout être humain »
2) On manque de chorégraphes classiques, qui utiliseraient le vocabulaire encyclopédique de la technique classique. « Il nous faut plus de chorégraphes »


J’ajouterai, encore faudrait-il leur donner les possibilités de travailler. (Je pense à Jean-Guillaume Bart, par exemple)

Une après-midi très riche et rare.


Dernière édition par Elisabeth le Mer 10 Fév - 09:23 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Ornella


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2013
Messages: 733
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 18:32 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Cette dame avait l'air très gentille et gaie. Elle est très regrettée par ceux qui l'ont connue (et les autres)
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 217
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 16:38 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Lien vers un blog créé, par l'université de l'Indiana, où elle était professeur, en son hommage :

Remembering Violette Verdy 1933-2016
Revenir en haut
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 812

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 18:10 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Merci, Elisabeth, d'avoir partage avec nous vos notes du CND. Cette rencontre avait l'air passionnante et vos notes en donnent un aperçu très vivant.

Cela fait drôle d'apprendre la disparition d'une légende comme Violette Verdy. Elisabeth, Ileana, j'imagine que pour vous qui l'aviez rencontrée ce doit être particulièrement touchant.
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 217
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Fév - 18:46 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 773
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Fév - 21:31 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Merci Elisabeth! Elle est tellement musical, et cette qualité est tellement absente chez certains danseurs de l'ONP!
On dirait que certains d'entre eux dansent sans écouter la musique
Là, la musique fait vibrer le corps, à moins que ce ne soit le corps- et l'âme - qui fassent jouer la musique!  et quand c'est ainsi, en fusion, l'art est tellement touchant! on n'a plus besoin d'hyper extension, triple tour et autres virtuosités!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 217
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Avr - 18:02 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant

Si vous avez un peu de temps, regardez cette vidéo où Violette Verdy parle de Tchaïkovski Pas de Deux en compagnie de son partenaire Conrad Ludlow (ils créèrent le ballet) :

https://www.youtube.com/watch?v=a3wYIylnI88

Je n'ai pas le temps de tout regarder, mais, comme à son habitude, Violette a des comparaisons amusantes. Elle dit à Conrad Ludlow combien elle a apprécié sa science du partenariat. Elle dit à peu près cela : "Tu étais comme un mari (donc aux petits soins !) alors que les autres étaient comme des petits amis".

La chaîne Youtube de la George Balanchine Foundation regorge de vidéos passsionnantes.
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 217
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Oct - 16:01 (2016)    Sujet du message: Violette Verdy Répondre en citant



Violette Verdy dans La Source, Emeraudes et Palais Impérial.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57 (2017)    Sujet du message: Violette Verdy

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les Artistes -> Danseurs - Danseuses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004