dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 915, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Mai - 19:57 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

quel délicieux compte rendu, Manon! Un régal que de vous lire, j'ai eu l'impression de voir le spectacle en entier! 
Je suis sûre que Albisson et Bullion vont mûrir leur partenariat au fur et à mesure!  Okay
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Mai - 19:57 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 08:36 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

pauvres balletomanes d'hier soir, comme moi une année, ils apprennent à la dernière minute que le couple Ganio-Ould Braham est remplacé par Bullion-Albisson
Tout comme Manon, les Balletonautes ne trouvent guère Bullion bien consistant dans son rôle, n'aidant de la sorte pas sa partenaire à lui donner la réplique

A lire ICI
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 445
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 08:39 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Comme j'ai écrit mon compte rendu sur word, je le colle avant d'aller lire le compte rendu des autres mais je vais défendre Stéphane Bullion que j'ai trouvé superbe hier!!! Et moi, je fais partie des balletomanes ravi(e)s d'avoir assisté à cette représentation. Alors il est certain que quand on attend Ould-Braham/Ganio et qu'on a Albisson/Bullion, cela n'est pas la même chose, mais il faut arrêter de faire du bashing de principe, les danseurs n'y sont pour rien! Rolling Eyes


Petit retour sur la Première de Giselle. J’y allais un peu à reculons à vrai dire après la nouvelle de la défection de Laetitia Pujol et Alice Renavand, qui finalement étaient les deux danseuses que j’avais envie le plus de voir sur ce ballet.  A l’arrivée, j’en suis sortie ravie et franchement, ce n’était pas gagné ! 


D’abord, changement de distribution de dernière minute, annoncé lumières éteintes, Amandine Albisson et Stéphane Bullion prenaient les rôles titres !  Un peu le choc. Bref ! 
Personnellement, je pensais que c’était une hérésie d’avoir donné Giselle à Amandine, au moins pas avant qu’elle ait fait Myrtha, qui je pense lui correspond plus à ce stade de sa carrière. Amandine est une solide terrienne qui respire la santé, ce ne sera pas facile pour elle de ressembler à la petite paysanne fragile qui devient un fantôme, il faut donc développer autre chose… Mais finalement je pense qu’avec Stéphane Bullion, qui lui maîtrise justement cet art dramatique, elle est arrivée à trouver sa place. C’est une chance pour elle de danser avec lui parce qu’il sait s’approprier les rôles, faire peut-être ce qu’on n’attend pas mais quelque chose qui se tient et qui lui ressemble, et pour cette raison, on y croit. 
Je trouve qu’Amandine ressemble de plus en plus à Aurélie Dupont. J’ai mis très longtemps à comprendre que cette dernière ne me donnerait jamais d’émotions et il suffit simplement de le savoir. Après, on cherche autre chose. 


Et je pense qu’Amandine et Stéphane ont raconté une belle  histoire, avec leurs caractéristiques, leur style. Il n’y a pas de romantisme de surface dans leur histoire au premier acte. Giselle, aujourd’hui, ce serait  du speed dating et c’est ce qu’ils font, je pense que l’idée du romantisme liée au ballet ne se dessine qu’au deuxième acte et peut-être même pas car Stéphane clôt le ballet comme il l’avait commencé, soulagé d’avoir évité le pire !
Dans le premier acte, Amandine est resplendissante, très heureuse d’avoir attiré l’attention de Loys. L’Albrecht de Stéphane Bullion est assez odieux sous ses airs de joli coeur. Cela se dessine progressivement mais à la fin du ballet, j’étais persuadée qu’il ne regrettait rien, à aucun moment. C’est un prince, elle une paysanne, ils sont à leur place. Au début, il est là clairement pour séduire, ses manigances avec Wilfried (le pauvre Sébastien Bertaud, quel rôle !) sont très lisibles. Dans la scène de la folie, s’il est concerné, c’est d’abord pour lui-même ! 


Amandine a une danse très vive et légère comme le personnage qu’elle dessine, de superbes équilibres. Je ne suis pas très fan de cette variation du premier acte mais je l‘ai trouvée parfaite.  Elle n’a pas livré une scène de la folie très poignante, je pensais plutôt comme Albrecht, mais quelle foldingue ! Et ça m’a beaucoup plu !  
Le deuxième acte est très beau parce qu’ils ont une superbe plastique qui se mêle très bien. Très beaux pas de deux, très apaisés. Dans le premier , Stéphane avec sa cape et ses fleurs réussit à captiver et Amandine à faire croire qu’elle est irréelle. Le deuxième est superbe. Stéphane a réalisé les petits portés flottants qu’il faisait avec Isabelle Ciaravola et que je n’avais jamais vus ailleurs. C’était magique… En solo, peut-être est-ce là qu’Amandine convainc un peu moins car sa wili est quand même bien en chair et bien tonique et elle est presque lyrique, ce qui est pour moi un contre sens, mais c’est une broutille. 


Stéphane  a fait une superbe variation . Des jolies cabrioles battues avec des superbes cambrés et surtout, une révoltade, ce saut qu’on ne voit plus guère et qui m’a rappelé Nicolas le Riche ! (mais j’ai vu sur youtube que Mungatirov le fait donc on aura une autre chance de le voir à Paris).
Je n’ai pas regretté les entrechats dans la deuxième variation parce qu’il a réalisé des superbes sauts de basque avec des arrivées à genoux aux pieds de Myrtha poignantes (Désolée si Valérie et Noureev n’aiment pas cela, moi si !)  et que ce n’est pas plus simple, contrairement à ce que j’ai pu lire ici et là ! 


Pour le reste de la distribution, j’ai trouvé la Myrtha de valentine Colasante par moment très belle, son solo d’entrée est vraiment impressionnant de beauté, mais elle s’est désunie avec des sauts un peu bruyants par la suite… mais très beaux débuts quand même… Vincent Chaillet est un Hilarion qui manque un peu de caractérisation, mais il est parfait dans le deuxième acte avec de très beaux sauts, très simples mais très amples. 
J’ai détesté le pas de deux des paysans comme d’habitude. Il était plutôt bien dansé par François Alu et Charline Giezendanner  même si le partenariat est encore à peaufiner mais je n’arrive pas à accrocher à cette débauche de démonstration alors qu’on est dans une narration, je préfère encore la pantomime de Berthe (version courte) même si Anémone Arnaud m’apparaissait bien jeune pour être crédible en mère de Giselle .. 
Voilà, en résumé, excellente soirée, et je suis contente d’y retourner lundi pour revoir Amandine et Stéphane et donc, par le coup du sort, découvrir Hannah O’Neill que je ne devais pas voir à l’origine et Audric Bezard. .
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 10:18 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Merci Val, pour ce long et passionnant compte rendu tout autre! On comprend grâce à vous, à Manon, et aux autres, que l'art n'existe vraiment que par le regard, l'écoute, la compréhension -  qu'il y ait adhésion ou rejet - du spectateur!
C'est sans doute ce qui me fascine le plus dans l'art; les points de vue croisés, opposés, et comprendre au delà de cela, pourquoi, comment chacun vit les choses à l'intérieur de lui même Okay
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lucie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 826
Localisation: Ile-De-France
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 19:25 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

J'attendais cette soirée depuis que j'ai rempli ma brochure d'abonnement. Ça y est je retrouve Giselle après 7 ans !


Je m'installais dans ma 3e loge de côté (vive les patères pour y accrocher sa veste !). Je regardais mon file Twitter et Oh changement de distribution   Je me "plaignais" le matin même de ne voir que la même Giselle sur mes 3 dates et bien je n'aurais pas dû... 
Quand la musique commençais, ma déception a disparu. J'aime tellement ce ballet que la musique m'a emporté dans l'histoire.


S.Bullion n'est pas l'Albrecht de rêve techniquement, mais il faut avouer (avec le recul) que dans le 1er acte il arrivait à me raconter une histoire. Je passerai outre l'acte 2, trop déçu de ne pas voir les entrechats 6... (que j'attendais comme les fouettés d'Odile !!!).


A. Albisson est une superbe ballerine. Elle a une technique virtuose (ah ses tours attitude !! ses arabesques ! ses tours !). Mais le duo ne fonctionnait pas pour moi. Elle n'a pas réussi à me raconter sa vision de l'histoire. Sauf la scène de la folie. Un grand moment de la soirée pour moi.


J'ai beaucoup aimé Myrtha (V. Colasante). Froide et jolie technique.


Le pdd des paysans !!! WOUAH !! François Alu est tellement dans son "rôle" de dès son entrée je l'ai observé au dépend des autres. Il jouait un vrai rôle, échangeait avec les vendangeurs...) et techniquement... Mais comment peut-il réussir TOUTES ses réceptions de doubles tours en l'air en parfaite 5e ???? Pas facile pour Charline G. de danser après un Alu en feu, mais sa fraicheur et sa technique assurée lui ont permis de faire une très jolie variation.


Les 2 Wilis de la soirée étaient vraiment très belles (F. Gorse et H. Bourdon).


Mais la STAR de la soirée a été le cdb surtout au 2e acte avec les Wilis !! Je fus transportée et presque émue lors de la traversée.


Au final je ne garderai pas un souvenir impérissable de cette première. Mais quel plaisir de retrouver ce ballet à Garnier ! J'ai déjà hâte d'y retourner le 4 avec ?? et ?? dans les rôles principaux   
_________________
Si vous me cherchez sur Twitter: Milcah7
Revenir en haut
anne-claire


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 136
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 19:51 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Je rejoins en grande partie Val dans ses impressions sur la soirée de samedi. Elle a tellement bien su trouver les mots que ce sera dur de ne pas la paraphraser.

Passé la déception de ne pas voir Myriam Ould-Braham et Mathieu Ganio, sachant que j'avais déjà une place pour la distribution Amandine Albisson - Stéphane Bullion lundi soir, j'ai passé une très bonne soirée (et elles n'ont pas été si nombreuses cette année au Palais Garnier). Je trouve les commentaires lus ici ou là particulièrement acerbes, étant donné, qui plus est, que le couple assurait une deuxième soirée d'affilée après l'avant-première jeunes.
Pourquoi tant de haine à l'égard d'Amandine Albisson? Autant ses premiers pas d'étoile n'ont pas été exceptionnels, autant je trouve que depuis un an elle a progressé sur le plan dramatique et son association avec Stéphane Bullion dans les Enfants du Paradis ou dans Polyphonia a prouvé qu’elle pouvait danser sans « snober » son partenaire. Comme elle est jeune, qu’elle est en forme et qu’elle n’a pas de contraintes familiales, elle est surdistribuée et c’est peut-être un peu au détriment de son épanouissement artistique. Effectivement, Giselle n’est peut-être pas le rôle dans lequel on imaginerait spontanément cette belle et grande jeune femme pleine de santé, mais il est difficile de faire la fine bouche devant ses équilibres sur pointe, ses lignes superbes, l’élévation de ses sauts et une jolie vivacité du bas de jambe. Elle ne serait pas vraiment crédible en petite paysanne modeste et crédule: sa Giselle du premier acte est coquette, un brin séductrice, inconstante envers Hilarion dont elle se désintéresse sans trop de considération pour céder aux sirènes du hobereau séducteur Albrecht.
Stéphane Bullion n’est pas un Albrecht aimable. Il mérite bien plus que l’Hilarion de Vincent Chaillet, amoureux éconduit sincère, d’être condamné à la vengeance des Willis. Il livre ici une interprétation « delonesque » du personnage : il « chasse » la paysanne, Giselle est charmante et pas si farouche, cela tombe bien et le soupirant jaloux qui rôde dans les parages rajoute un peu de piment à l’affaire. C’est passionnant d’observer à l’aide des jumelles les expressions des deux danseurs pendant cet acte.
Avec ce parti pris des deux interprètes principaux, j’ai trouvé que la scène de la folie tombe un peu de nulle part, mais bon, même avec Svetlana Zakharova, cela ne sonne pas très authentique. Je trouverais plus crédible pour ma part que Giselle soit blessée par accident dans la rixe entre Hilarion et Albrecht.
Sur le premier acte, j’ai trouvé que le corps de ballet manquait de fraîcheur et ne mettait pas vraiment en valeur les solistes. Pour tout dire, la troupe de la Scala était bien plus vivante dans le même exercice l’an dernier au Palais des Congrès. On se croyait vraiment en pleines réjouissances villageoises au fin fond de la Silésie. Il faut attendre l’apparition de François Alu et de Charline Giezendanner dans le morceau de bravoure du pas de deux des paysans pour amener un peu de peps sur le plateau.
Le deuxième acte est apparu dans l’ensemble plus maîtrisé. C’est dans ce deuxième acte que le « flirt » du premier acte se développe en une véritable histoire d’amour. Même s’il n’a pas fait l’unanimité des balletomanes, j’ai trouvé la performance de Stéphane Bullion aboutie artistiquement et techniquement, avec dans ses variations une élévation qu’on ne lui connaissait plus forcément, sans parler de ses portés d’une beauté absolue qui sont un peu sa marque de fabrique. A quoi bon une série interminable d’entrechats-six à ce moment-là pour le personnage qu’il a construit tout au long du ballet: son Albrecht n’est plus un jouvenceau, c’est un homme rattrapé par la conscience de ses errements, presque suicidaire à son entrée sur scène et que le fantôme de Giselle  va ramener sur la voie d’une nouvelle vie.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 20:02 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

 
Citation:
 trop déçu de ne pas voir les entrechats 6


Qu'est ce que vous avez tous avec ces entrechats 6 que l'on doit d'ailleurs à Noureev? Mr. Green


Lors de sa dernière Giselle, Le Riche ne les a pas fait non plus
Et autrefois les grands Albrecht  - Eric Bruhn en tête - dansait la chorégraphie sans puisque Noureev ne les avait pas encore mis à la mode
il y avait une ligne de jeté - brisé  je crois!
Ces entrechats 6 que Noureev voulait comme le battement de coeur du danseur qui va mourir...!
Je suis ravie de lire des comptes rendus aussi divers que passionnés et passionnants!  Okay
merci à tous, et comme cela fait du bien de lire à nouveau sur l'ONP
Les vaches ont été si maigres cette année!!!  Crying or Very sad
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 445
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 20:34 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

J'avoue que j'ai été très surprise d'entendre qu'on réclame à corps et à cris ces entrechats 6   Rolling Eyes  Comme l'a précisé Valérie, cela n'a rien à voir avec les fouettés du Lac des Cygnes...  A l'étranger, on ne les fait pas beaucoup, et je viens de regarder Barychnikov dans la captation de l'ABT et  pas d'entrechats non plus... Je trouve que ce qui est intéressant justement dans ce ballet, c'est que les danseurs aient la possibilité de mettre en valeur ce qu'ils savent le mieux faire, puisque Patrice Bart l'a formellement précisé ainsi. 


Mathieu Ganio fera vraisemblablement les entrechats parce qu'il les fait divinement, qu'il a un profil de rêve avec des jambes longilignes et Stéphane Bullion fait des révoltades et des sauts de basque parce que c'est un sauteur puissant, à voir ce que feront les autres danseurs.


Je pense que ça doit être également très intéressant pour les danseurs de pouvoir choisir , dans un classique sa variation sans déroger à la règle et de plus ici, avec l'accord du chorégraphe et je comprends mal comment un spectateur peut le leur reprocher. 
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 445
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 20:36 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

anne-claire a écrit:


Sur le premier acte, j’ai trouvé que le corps de ballet manquait de fraîcheur et ne mettait pas vraiment en valeur les solistes. Pour tout dire, la troupe de la Scala était bien plus vivante dans le même exercice l’an dernier au Palais des Congrès. 


Je me demande si la musique n'est pas incroyablement lente  ?
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 469
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 20:50 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Quelques impressions d'hier soir...

Bon c'était ma première Giselle made in ONP... (donc pas de comparaison possible avec d'autres Etoiles de la maison)

Le changement de distribution de dernière minute m'a fait me sentir un peu flouée... sans parler du retrait de L. Pujol.

Cependant j'ai retrouvé une A. Albisson qui semblait plus à l'aise qu'à Rome et j'ai trouvé qu'elle jouait juste. Sa scène de la "folie" était convaincante. S. Bullion m'a paru assez romantique, élégant dans certains passages, mais l'absence d'entrechats m'a un peu déçue à l'acte II.
(Message spécial pour M. Heymann : "cher Mathias,  revenez vite de New-York...")

Myrtha et ses deux adjointes m'ont beaucoup plu (vivement que je voie d'ailleurs les deux adjointes en Myrtha !), et j'ai trouvé que les ensembles de Willis fonctionnaient bien.

A priori pas trop de couacs pour l'orchestre (contrairement au soir d'avant dixit des mélomanes).

J'ai beaucoup aimé V. Chaillet en Hilarion et il a été superbe dans l'acte 2.
J'étais déçue de voir S. Bertaud qui irradie tellement sur scène dans ce petit rôle où finalement il ne danse pas...

F. Alu nous a illuminé le PDD des Paysans. C'est marrant d'avoir l'impression qu'il se retient de sauter trop haut par rapport à sa partenaire (qui a bien dansé aussi, mais pas du tout le même style !). Mais dès qu'il arrive sur scène, toute l'atmosphère change et il a été chaleureusement applaudi.

Donc j'ai passé une bonne soirée (et pourtant je craignais le pire). Tout n'était pas parfait, mais la magie de ce ballet (tant contée par d'autres) était là, du moins à mes yeux... Les fumigènes ont dû y contribuer !


Cependant j'attends avec impatience mes autres dates de Giselle (encore 6) pour en découvrir plus...
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Manon


Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 67
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Mai - 21:18 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Valérie Beck a écrit:
quel délicieux compte rendu, Manon! Un régal que de vous lire, j'ai eu l'impression de voir le spectacle en entier! 


Merci beaucoup Valérie  Embarassed


Valérie Beck a écrit:
 
Citation:
 trop déçu de ne pas voir les entrechat



Qu'est ce que vous avez tous avec ces entrechats 6 que l'on doit d'ailleurs à Noureev? Mr. Green





Je ne sais, mais dans ma tête il y avait forcement des entrechats dans la variation d'Albrecht a l'acte II. Après ma connaissance du ballet est extrêmement limitée, je me souviens cependant d'une video de Steven McRae et d'une autre de Mathieu Ganio avec ces fameux entrechats, qui m'avaient plutôt marqués. 
Revenir en haut
Cléopold


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2012
Messages: 113
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 06:55 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Au Kirov, Albrecht faisait deux diagonales de brisés. J'ai vu Jean-Yves Lormeau adopter cette version dans les années 90 à l'Opéra.
_________________
http://lesballetonautes.com/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 08:55 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Bonjour Cléopold, ravie de vous croiser ici! 
Et merci pour la précision chorégraphique à propos de J Y Lormeau
J'avoue que pour Le Riche, je ne sais plus quels pas il avait adopté en remplacement de ces fameux entrechats que tout le monde attendait et qu'il n'avait pas fait; ce qui fait que le lendemain, sur le forum - un autre que celui ci - on n'avait parlé beaucoup parlé des entrechats non faits par Nicolas! Laughing
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 926
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 09:42 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Je fais mon come back sur le forum après 2-3 mois de pause danse.
Mais pour Giselle, n'est-ce-pas, je n'allais continuer à bouder l'Opéra !

Ma place d'abonnement me donnait droit à la distribution Albisson-Bullion, qui sur le papier me laissait de marbre, mais j'avais très envie de voir Hannah O'Neil en Myrta. Eh bien elle est FABULEUSE ! Jamais encore je n'ai vu une Myrta pareille. Son entrée est féérique. Elle vole sans bruit, dans un mouvement fluide et continu d'une grâce absolue. On suspend son souffle, on se prend à espérer que cela ne s'arrêtera jamais.
C'est la première fois que je comprends cette facette de Myrta : on voit la jeune fille diaphane qu'elle a été avant de devenir l'implacable reine des Willis. Car implacable, elle l'est ensuite, avec toute l'autorité souhaitable. Vraiment un très grand souvenir qui restera gravé dans ma mémoire !

Pour le reste... je pense que c'est une erreur d'avoir confié le rôle de Giselle à Amandine Albisson, tout du moins à ce stade de sa carrière. Au premier acte elle semble plus être une princesse déguisée qu'une petite paysanne naïve ; la scène de la folie lui sied un peu mieux. Au second acte, il lui manque la douceur, la tendresse, l'évanescence d'une Giselle. Amandine est sans aucune doute une magnifique danseuse néo-classique et contemporaine, mais pas dans le répertoire romantique. Stéphane Bullion m'a paru un Albrecht assez peu consistant, mais nous a offert des portés sublimes au second acte. Les scènes de confrontation Loïs-Bullion / Hilarion-Bezard étaient particulièrement réussies.
A mon grand désappointement, Stéphane Bullion n'a pas fait la série des entrechats 6 : personnellement, j'estime grandiose l'idée de Noureev voulant évoquer les battements du coeur d'Albrecht qui accepte de se battre vaillamment jusqu'à ce que mort s'en suive. J'ai encore, gravée devant mes yeux, l'image de Nicolas Le Riche, plus si jeune, se battant contre lui-même sans s'économiser et donnant tout son sens à cette série d'entrechats.

Pour finir, un mot du couple du pas de deux des vendangeurs (Louvet- St Martin) : je les ai trouvés mal assortis, mais chacun très bon dans les variations solo.

Je reste quand même beaucoup sur ma faim et vais tenter d'obtenir une place pour Ould Braham / Ganio.
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 445
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 09:51 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Personnellement, mais je crois qu'on en a déjà discuté avec Valérie, ce que je n'aime pas avec les entrechats, et en particulier la série longue, c'est qu'ils se font face au public. J'ai l'impression que c'est une démonstration du danseur et cela rompt avec le cours de l'histoire. Les autres versions, et j'ai trouvé une vidéo ci dessous me plaisent d'avantage car Albrecht s'adresse à Myrtha et aux Wilis, car ce n'est pas le public qu'il faut convaincre, ce sont elles!

Trois danseurs sans entrechats


https://www.youtube.com/watch?v=tJw9bg55MD0

Je reviendrai plus tard sur la représentation d'hier...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:24 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 915, 16, 17  >
Page 8 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004