dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14, 15, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 20:57 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Citation:
Je connais même une administratrice de ce forum qui est repartie avec des étoiles plein les yeux....


Modératrice, Joëlle Wink , l'administratrice, c'est Valérie !

Oui, que d'émotions nous ont donnés nos danseurs !
Un week-end 100 % danse : j'aime .

J'ai griffonné quelques impressions dans le train avec un stylo prêté par une gentille voyageuse.
Je mets ça au propre dès que possible.

C'était vraiment un plaisir de vous voir ou revoir tous.

A très bientôt
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Juin - 20:57 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 11:08 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Représentation du samedi 4 juin 2016 (Gilbert/Ganio/Colasante)


L’effectif du ballet de l’Opéra est-il si tendu que l’on ne peut même pas remplacer Eléonore Guérineau et Héloïse Bourdon la veille de leur prise de rôle, en matinée de surcroit ?
Si Eléonore Guérineau n’a pas assuré toute la représentation, disparaissant après quelques minutes, suscitant la vive inquiétude de ses admirateurs, Héloïse Bourdon a dû danser aux deux actes.

Très bien placée, j’ai pu suivre attentivement le jeu des acteurs … pardon, des danseurs !

Mathieu Ganio, Albrecht, a affiné et enrichi son jeu de manière remarquable. Sa grande sensibilité transparaît dans sa danse raffinée et délicate. A l’acte I, son Albrecht est un jeune homme intemporel mais aussi bien ancré dans le 21e siècle, ne manquant jamais de voler un bisou à Giselle, qui recule, effarouchée. Et on la comprend, car l’Albrecht de Mathieu Ganio est particulièrement entreprenant, presque collant ! Il fait le joli cœur. Aime-t-il Giselle ? Sûrement pas, il la trouve mignonne, séduisante et il a envie de lui conter fleurette.

A la mort de Giselle, je ressens finalement plus de compassion pour Hilarion dansé avec sobriété par Vincent Chaillet. D’aucuns l’auront trouvé trop prince, pas moi. Son désespoir est profond, d’abord de se voir rejeter par Giselle (car il l’aime, lui !) puis d’être, en partie, responsable de sa mort. Son Hilarion prend toute sa place.
J’espère qu’il aura l’occasion de danser Albrecht.

Que se passe-t-il sur scène ? Ce n’est que l’arrivée du couple François Alu et Lydie Vareilhes pour le Pas de Deux des Paysans. Cette dernière nous charme et réussit à exister, avec brio, à côté du phénomène Alu.
François Alu n’est pas un danseur noble. Il n’en a ni le physique, ni la prestance, ni l’allure. Et tant mieux ! La boule de feu Alu électrise la salle. Sa première variation est relativement sage. Il bride les chevaux. C’est très propre, net et précis. Il est de plus en plus attentif à sa partenaire, plus dans l’échange que dans la virtuosité pure. Même si on sent qu’il est heureux quand il peut montrer sa virtuosité. Lors de sa deuxième variation, je me suis surprise à regarder en l’air ! Des sauts d’une hauteur vertigineuse et cette impression de ne pas redescendre.

Si j’étais déçue de ne pas voir la Giselle de Laetitia Pujol, puis celle de Myriam Ould-Braham (je croise les doigts pour le 10 juin), découvrir la Giselle de Dorothée Gilbert ne me déplaisait pas.
Timide, effrayée par le sentiment amoureux, dépassée par les événements, c’est la danse que Giselle aime. Albrecht la séduit parce qu’il est amusant, qu’il la regarder danser et qu’il danse avec elle. Elle n’a pas l’habitude qu’on s’intéresse à elle. L’amour d’Hilarion, s’il est sincère, est plus rugueux. Elle passe du rire aux larmes. On sent, chez elle, une grande fragilité psychologique et qu’elle devienne folle ne nous étonne pas. Même sans la trahison d’Albrecht, elle serait passée de l’autre côté du miroir. Dorothée Gilbert nous fait ressentir tout cela. Elle a choisi l’épure dans la folie. On la voit perdre la raison, se consumer de l’intérieur. Giselle transformée en willi effleure à peine le sol. La pointe devient souple. La tendresse de Giselle envers celui qui l’a trahie est palpable.

Valentine Colasante est une Myrtha implacable. Sa haine des hommes n’est pas feinte.

Un ballet ce sont des solistes mais aussi les danseurs du corps de ballet qui dansent avec une énergie contagieuse. On y remarque toujours les mêmes : Sabrina Mallem, Charline Giezendanner, Simon Valastro … et de nombreuses têtes nouvelles ! La relève …

Matinée du dimanche 5 juin 2016 (Guérineau/Raveau/Bourdon)

En ce dimanche presque printanier (la pluie a enfin cessé de tomber et le soleil consenti à se montrer … un peu !), la sphère balletomaniaque s’était réunie pour la triple prise de rôle d’Eléonore Guérineau, Héloïse Bourdon et Pierre-Arthur (Arthus) Raveau.
Les attentes étaient grandes et ne furent pas déçues.

Eléonore Guérineau dansant Giselle, c’était une évidence. Loin du type actuel de danseuse en vogue aujourd’hui, on la croirait sortie d’une gravure du 19e siècle.
Ce petit bout de femme, haute comme trois pommes, tient la scène avec maestria et le public en haleine.
A l’acte I elle campe une paysanne fragile, effarouchée par l’amour. Elle saute, elle tourne, elle bat avec un naturel désarmant. Sa danse est comme de la crème Chantilly : mousseuse et aérienne. A l’acte II, elle ne touche pas le sol. On la sent pleine de compassion et de tendresse pour cet Albrecht, qui l’a trahie. Albrecht en est transfiguré.

L’Albrecht de Pierre-Arthur Raveau est assez timide. Il fait un peu enfant gâté. Peut-être un peu moins à l’aise que sa Giselle, il me tarde de le revoir. Et, n’en déplaise à notre amie Val, il a choisi de faire les entrechats 6 et d’aller jusqu’à 32 … compte d’apothicaire ! Mais, hormis l’exploit physique, finalement, ce ne sont pas tant le nombre des entrechats mais ce qui les entoure (le buste, les bras, le regard) qui fait que le passage est réussi ou pas.

Distribution du Pas de Deux des Paysans inédite, avec Paul Marque et Sophie Mayoux.
Paul Marque, tout jeune coryphée (promu à l’unanimité cet automne) n’a sans doute pas donné le meilleur de lui-même. Sa partenaire, Sophie Mayoux était ravissante et très convaincante. Une jolie découverte !
J’avoue avoir été peu sensible à l’Hilarion d’Alexis Renaud. Et pourtant, tout était en place.

Et que dire de la Myrtha d’Héloïse Bourdon : inflexible, royale mais aussi d’une légèreté incroyable. Derrière le masque sévère dont elle ne se départit pas, on perçoit la jeune fille amoureuse qu’elle fut.

Il n’y avait pas d’étoiles sur scène en cette matinée du 5 juin mais les danseurs ont réussi à allumer des étoiles dans les yeux du public qui n’a pas été avare d’applaudissements pendant la représentation, parfois fort mal à propos (alors que Giselle disparaît dans sa tombe) et à l’issu de la représentation.

Quelle dommage que nous ne puissions revoir cette distribution !
Consolation : nous reverrons Héloïse Bourdon dans Myrtha le 10 !


Dernière édition par Elisabeth le Lun 6 Juin - 12:27 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 12:25 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Citation:
En ce qui concerne ma place, à la direction de ONP. J'ai payé 65 euros (catégorie 3) et je me suis retrouvé au fond de la loge face à la scène au 4e rang.


Oui, AnneLD, c'est honteux.

Je compatis et quand on compte en francs, ça fait encore plus mal !
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 469
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 13:00 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Quelques petites photos de la soirée du 4...




















_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 926
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 13:43 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Soirée du 4 juin :

J'avais beaucoup espéré voir la Giselle de MOB, d'autant plus que j'ai une place le 7 pour voir Dorothée. Mais je suis ravie d'avoir vu cette distribution Gilbert-Ganio, "ces deux-là" comme dit Cléopod, nous ont offert un partenariat magnifique, au-delà de leurs prestations individuelles de très grande volée.

Pas de doute Dorothée est une GRANDE, TRES GRANDE Giselle, surtout à l'acte 2, où elle a absolument tout : évanescence et compassion, tendresse, détermination à sauver Albrecht... avec un travail merveilleux du dos, de la nuque et des bras. A couper le souffle !
J'ai aussi beaucoup aimé le jeu de Mathieu Ganio, d'un bout à l'autre du ballet, avec des intentions bien lisibles. au début, il s'amuse, il est entreprenant, il conte fleurette... Puis il s'inquiète de la défaillance de Giselle et l'on assiste peu à peu à l'éclosion de sentiments plus tendres. La scène de la folie le laisse désarmé, mais sincèrement ébranlé, prenant conscience des conséquences de sa légèreté. A la mort de Giselle, il a compris sa faute, il est fou de douleur.

Contrairement à d'autres spectateurs, j'ai apprécié le jeu de Vincent Chaillet en Hilarion et j'ai trouvé que le trio Giselle, Hlarion, Loys fonctionnait admirablement.

L'entrée de Mathieu au 2ème acte, portant sur lui toute la douleur du monde, est grandiose, digne des plus grands Albrecht. Ensemble, Giselle et Albrecht sont poignants. C'est esthétiquement superbe et, surtout, on est touché au coeur. Je ne reviendrai pas sur les entrechats, mais c'était magnifique, avec effectivement le mouvements des bras, tendus comme une supplique vers Myrtha.

Reine des willis, Valentine Cosalante est très loin d'avoir démérité, mais j'avais encore trop fortement en mémoire Hannah O’Neill pour apprécier à sa juste mesure le jeu implacable de Valentine. Des 2 willis, de là où j'étais placée j'ai pu bien voir Fanny Gorse, belle et hiératique (elle doit être une splendide Myrtha), mais presque pas Héloïse Boudon. Ce que j'ai pu voir d'elle m'a fait fortement regretter de ne pas avoir vu sa Myrtha d'hier. Et je la verrais si bien en Giselle !

Dans le pas des vendangeurs, François Alu était, as usual, dans une forme olympique et a bien affiné sa technique de partenaire, il me semble. Quant à Lydie Vareilhes, quelle belle danseuse, aux épaulements si justes, à la précision véloce !

Je crois qu'il y avait longtemps que je n'étais pas sortie de l'Opéra avec des tas de bémols tempérant mon enthousiasme... Au passage, même si je n'étais qu'au second rang d'une loge de côté, j'ai savouré le fait de suspendre mon imperméable au crochet doré, de jeter un coup d'oeil à mon image dans le miroir et de me faufiler à ma place pour me sentir bien dans mon petit espace protégé... tout ça pour 25 €. Plaisir en voie de disparition ?
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 14:18 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Comme vous, Iléana, j'ai également beaucoup apprécié l'Hilarion de Vincent Chaillet.
D'ailleurs, ce danseur ne me déçoit jamais.
Je crois que nous nous sommes manquées à l'entracte. Vous veniez de partir ...
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 926
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 17:30 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Dommage Elisabeth ! J'ai réalisé après coup seulement que vous étiez là... Je suis pourtant arrivée tardivement au point de rassemblement autour de Dame Joëlle, qui m'avait un peu induite en erreur dans ses explications ! ;+

Maintenant, j'espère qu'une bonne fée se penchera à nouveau sur moi pour me permettre de voir MOB le 10 ou le 11, en espérant qu'elle soit rétablie.
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 17:42 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Merci à vous toutes pour vos commentaires; comme je regrette de n'avoir pu être là! Mais vous lire, permet de comprendre que la soirée du 4 a été une soirée pleine de profondeur avec des danseurs habités.... Merci pour vos mots qui font imaginer merveilleusement ce que l'on n'a pas pu voir " réellement"! 
Et merci à Joelle pour ses photos Okay
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 07:33 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Merci d'avoir posté ces photos, Joëlle.
Pouvez-vous mettre un nom sur les willis de la deuxième photo ?

C'était une belle soirée que ce 4 juin.
Et les solistes ont salué devant le rideau, au plus proche du public, une tradition que je croyais perdue.
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 469
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 09:14 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Et voilà quelques photos du 5 juin (mais floues hélas..) + celles de la sortie des Artistes qui fut très sympa.
D'aucunes se reconnaîtront ! :-)




























_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !


Dernière édition par Joelle le Dim 12 Juin - 08:12 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 469
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 09:15 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Elisabeth a écrit:
Merci d'avoir posté ces photos, Joëlle.
Pouvez-vous mettre un nom sur les willis de la deuxième photo ?

C'était une belle soirée que ce 4 juin.
Et les solistes ont salué devant le rideau, au plus proche du public, une tradition que je croyais perdue.



Les Willis de la deuxième phot ? Là où elles ne sont que trois ?

Il y a Camille Bon sur la gauche et ensuite Caroline Osmont.
Je ne sais pas pour la 3ème...
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 09:50 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Merci Joëlle !

Vos photos floues ? Mais ne saviez-vous pas que c'était très tendance ?

Il y a même un livre qui est paru il y a quelques mois où TOUTES les photos étaient floues. Un effet de style.

Les portraits des danseurs sont magnifiques. au photographe Wink Exclamation

La photo de Jérémy-Loup Quer est particulièrement réussie.
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 18:03 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Ce soir c'est mon tour, youhouuu ^^
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 19:55 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Ah MikeNeko!!   Ravie de vous revoir parmi nous!

Les  photos de la sortie des artistes font plaisir à voir!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 09:56 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016 Répondre en citant

Citation:
Ce soir c'est mon tour, youhouuu ^^


Alors, cette soirée ?
J'ai hâte de lire vos impressions, MikeNeko !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:26 (2016)    Sujet du message: Giselle -ONP- du 27 mai au 14 juin 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14, 15, 16, 17  >
Page 13 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004