dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autour du ballet Giselle
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 11:51 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

J'ouvre ce topic exceptionnellement ici, il rejoindra la catégorie " ballet" quand tombera le dernier baisser de rideau sur cette œuvre

Pour faire écho au topic  " et maintenant, qu'allons nous faire?"  j'ouvre ce topic sur Giselle,  pour parler de l’œuvre, du ballet romantique, poster des vidéos, comprendre pourquoi ce ballet est parti en Russie avant de revenir en France, ce qui a été perdu, ce qui a changé, quelle version est présentée à Paris, etc, etc!

Pour commencer, une jolie surprise en lign : le texte de Théophile Gautier lui même, auteur de cinq autres livrets de ballet ( La Péri, Sakountala, Paquerette, Yako le Badit, Gemma) 

Ou bien sur Gallica
Théophile Gautier avait entendu parler des Willis par son ami Henrich Heine, lui même ayant lu dans des contes slaves des histoires analogues

 
Citation:







 De l'Allemagne : (...)   Dans une partie de l'Autriche, il y a une légende qui offre certaines similitudes avec les antérieures, bien que celle-ci soit d'une origine slave. C'est la légende de la danseuse nocturne, connue dans les pays slaves sous le nom de "willi". Les willis sont des fiancées qui sont mortes avant le jour des noces, pauvres jeunes filles qui ne peuvent pas rester tranquilles dans la tombe. Dans leurs cœurs éteints, dans leurs pieds morts reste encore cet amour de la danse qu'elles n’ont pu satisfaire pendant leur vie ; à minuit, elles se lèvent, se rassemblent en troupes sur la grande route, et, malheur au jeune homme qui les rencontre ! Il faut qu'il danse avec elles ; elles l'enlacent avec un désir effréné, et il danse avec elles jusqu'à ce qu'il tombe mort. Parées de leurs habits de noces, des couronnes de fleurs sur la tête, des anneaux étincelants à leur doigts, les willis dansent au clair de lune comme les elfes. Leur figure, quoique d'un blanc de neige, est belle de jeunesse ; elles rient avec une joie si effroyable, elles vous appellent avec tant de séduction, leur air a de si doucettes promesses ! Ces bacchantes mortes sont irrésistibles.








En lisant ce livret, on voit à l'acte 2, scène 5, passer une Bayadère et une Odalisque! L'orientalisme est déjà bien présent via les poèmes de Hugo, ou les textes de Nerval.
On voit aisément aujourd'hui ce qui est conservé ( beaucoup de choses)et ce qui a été supprimé ( les scènes avec les paysans à l'acte 2, la présence de Bathilde, etc)
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/


Dernière édition par Valérie Beck le Sam 18 Juin - 16:56 (2016); édité 5 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Avr - 11:51 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 16:15 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Théophile Gautier avait d'abord pensé pour le ballet Giselle a placer l'intrigue dans une salle de bal
Le poème " fantômes" de V. Hugo avait fait une grande impression sur lui en voici un extrait ; finalement, la dramaturgie sera mise en place grâce à Jules Vernoy de Saint Georges.


 
Citation:
 Elle aimait trop le bal, c'est ce qui l'a tuée.

Le bal éblouissant ! le bal délicieux !
Sa cendre encor frémit, doucement remuée,
Quand, dans la nuit sereine, une blanche nuée
Danse autour du croissant des cieux.

Elle aimait trop le bal. – Quand venait une fête,
Elle y pensait trois jours, trois nuits elle en rêvait,
Et femmes, musiciens, danseurs que rien n'arrête,
Venaient, dans son sommeil, troublant sa jeune tête,
Rire et bruire à son chevet.   (...)


Maintenant la jeune trépassée,
Sous le plomb du cercueil, livide, en proie au ver,
Dort ; et si, dans la tombe où nous l'avons laissée,
Quelque fête des morts la réveille glacée,
Par une belle nuit d'hiver,

Un spectre au rire affreux à sa morne toilette
Préside au lieu de mère, et lui dit : Il est temps !
Et, glaçant d'un baiser sa lèvre violette,
Passe les doigts noueux de sa main de squelette
Sous ses cheveux longs et flottants.
 

 


_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 110
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 12:34 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Il faudrait relire Hugo. C'est beau.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 09:04 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Oui, la poésie de V Hugo est belle et d'une force impressionnante!

 Aujourd'hui, un très rapide petit historique de Giselle  ( les programmes de l'opéra de Paris m'ont fourni les éléments qui me manquaient)

La chorégraphie date de 1841
et est due à deux messieurs : Perrot, qui se trouve dans la lignée de Vestris,  ( s'est attaché aux personnages, à la pantomime et a réglé quelques ensembles comme lorsque au premier acte les lignes des paysans forme une croix qui tournent sur elle même,  et ceux des willis) et Coralli  ( a  réglé quelques ensemble);  c'est le frère de Marius Petipa, lucien,  qui danse le rôle d'Albrecht ( Loys) et le premier note consciencieusement la chorégraphie; plus tard, les deux travaillent pour le théâtre impérial de Saint Petersbourg et Lucien reprend le rôle d'Albrecht dans Giselle

A Saint Petersbourg, ce sont surtout les ensemble que Petipa va remanier; c'est la raison pour laquelle nous vient forcément à l'esprit en voyant Giselle des ballets bien postérieurs à elle, comme le Lac des cygnes ou la Bayadère et leurs actes blancs

Perrot essaie de gommer la séparation entre danse et pantomime, puisque à l'origine, les danseurs " faisaient" la pantomime à la manière des comédiens ( théâtre des finanbules et son Baptiste! grâce à Martinez et son Enfants du paradis on boucle une boucle! )
Il a donc réalisé les soli ( Myrtha, Giselle, Albrecht) , les pas de deux et les ensembles que Petipa a conservés.
Il rend le corps de ballet actif dans le drame; il considèrait d'ailleurs que ce ballet devait être un drame dansé

La scène des paysans qui deviendra le pas des vendangeurs ( que je déteste tout autant que Noureev)est un ajout à la demande d'un riche commanditaire qui avait sa maîtresse qui dansait dans le ballet; à l'origine elle utilisait même une musique à la mode qui n'avait rien à voir avec la partition d'Adam

Petipa supprima certains passages de la mise en scène ( entrée de Bathilde et de son père à cheval, Wilis qui volent d'arbres en arbres comme dans la Sylphide,  Bathilde vient chercher Albrecht au matin sur la tombe de Giselle)
Il élagua le rôle d'Hilarion et étoffa celui de Giselle (  variation qui se termine par une diagonale sur pointes)

Après le départ de Paris de C Grisi, formée par Perrot, muse de T. Gautier et créatrice du rôle en 1849, personne ne peut prendre la relève à Paris et le ballet n'est plus repris après 1868 mais il est toujours dansé à Saint Petersbourg
C'est cette version qui sera " ramenée" à Paris  en 1910, grâce aux Ballets Russes de Diaghilev.
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 110
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 10:52 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Merci, Valérie, d'avoir pris le temps d'écrire ces quelques lignes qui nous rafraîchissent la mémoire.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 15:47 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Et voici un petit montage réalisé par mes soins à partir de quatre danseuses que j'apprécie! 
Si vous avez bien lu ce qui précède, vous avez compris que cette variation a été rajouté par Petipa pour étoffer le rôle dansé de Giselle!

Toutes ces Giselle me plaisent mais ma préférée reste bien sûr dans cette variation Noella : équilibre, danse enfantine, grâce, légereté, manège de tours piqués, travail du bas de jambe, fluidité du buste, interprétation du personnage, ports de bras, pour moi, tout respire " Giselle"!  Et vous?  ( suit Ferri, Cojocaru et Pujol)
 
 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 110
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Mai - 20:14 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

J'aime aussi beaucoup Alina Cojocaru, qui a beaucoup de fraîcheur.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 08:37 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Je laisse ce matin la parole à Noureev; tout est extrait du livre autobiographique de Noureev, traduit en français par Ariane Dolfus.



 
Citation:
 " Ce qui n'est pas exact, c'est d'altérer une idée originale. Dans la Giselle de Covent Garden par exemple, il y a ce long pas de deux des paysans, qui gâche la dynamique du premier acte, avec un compositeur différent.
Sans parler de la longue scène viellote mimée par la mère de Giselle. On peut encore voir ça dans quelques compagnie russes poussiéreuses"

J'ai retrouvé cette approche raide et artificielle du ballet dans beaucoup de mes rencontres en Occident. En fait, c'est peut être la grande différence entre la danse classique occidentale et la danse russe; en Russie, l'approche globale semble  plus souple, plus élastique. Cela commence dans le studio de danse; au fond, nos formations sont semblables mais à partir d'une même base, on peut arriver à des résultats tout à fait opposés. La chorégraphie russe est conçue pour exploiter les le style de danse russe, composé de grands sauts, de courses lyriques, d'élévations. La formation occidentale donne un meilleur équilibre, davantage de contrôle, un travail de pieds plus net. Mais elle manque de liberté, de générosité et de logique dans la globalité du mouvement."

-------------
Noureev est en Occident seulement depuis un an et demi, mais a déjà parcouru toute la planète dans tous les sens et beaucoup observé les compagnies les danseurs
Pour les scènes décrites au dessus, je suis mille fois d'accord avec lui
Je trouve complètement cruche cette scène de paysans jeunes mariés qui arrivent comme un cheveu sur la soupe
a chaque fois je me dis " c'est pour permette à Giselle et Albrecht d'aller boire un coup en coulisse, et de refaire leur maquillage..."

Pour la mère, j'avoue ne plus me souvenir si la version parisienne a cette scène de mime que j'ai déjà vue et que, tout pareillement, je déteste
Je l'avais vue et m'en souviens très bien à Orléans en 1976, lors de la venue de Pontois et je m'étais ennuyée à mourir pendant cette scène
Mais est-elle encore dans le ballet aujourd'hui, j'ai un doute!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 445
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 19:45 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

vous parlez de la scène où Bathilde raconte l'histoire des Willis ? Celle là ne me dérange pas car justement, Albrecht et Giselle commencent par s'en moquer, puis Giselle se trouble... Cela explique ce qui se passe au deuxième acte... il ne faut pas regarder Bathilde à ce moment là, mais comment réagissent les autres personnages...
Le pas de deux des paysans, oui, c'est assez pénible... un duo entre Giselle et Albrecht n'aurait pas été superflu pour expliquer l'engouement de Giselle alors que là, on a du mal à comprendre pourquoi elle devient folle alors qu'elle vient de le rencontrer...
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 19:57 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Non, je parle de la pantomime très longue de la mère de Giselle au premier acte que j'ai vue sur scène mais je ne sais plus si l'ONP l'a gardée ou pas au final!
elle se met au centre et fait la morale! c'est insupportable, puis elle mime les Willis et c'est pire! Laughing
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 445
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 20:06 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

je crois qu'on parle de la même chose ... et alors oui, la version Bart l'a gardée mais ce n'est pas si long...
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 20:07 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Alors il l'a coupée,  et il n'a gardé que l' explication de ce qu'est une Willis,  - c'est ce qu'il me semblait - car celle que j'ai en mémoire  et à laquelle Noureev fait allusion, ( vue en 1976) était très longue, elle prenait au moins 4 minutes, c'était une véritable pantomime! et cette mère prenait toute la scène et ça n'en finissait pas! La mère paraissait vraiment comme une vieille radoteuse 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 306
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 09:34 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

J'ai vu Giselle au Royal Ballet de Londres il y a deux ou trois ans... Et cette scène de la mère était stupéfiante. Je ne sais plus si elle durait 4 minutes, elle racontait pourquoi sa fille ne devait faire attention et la légende des Willis. L'interprète de la Mère était saisissante, il s'agissait vraiment de quelque chose de très théâtrale, comme seules les compagnies anglaises savent le faire, ce qui à mon avis explique le côté très frappant de cette scène. Ça m'avait marqué, car ce passage ne me fait pas du tout le même effet par l'ONP. C'était une toute autre façon d'utiliser la pantomime. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 10:01 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Merci Amélie  pour votre témoignage qui éclaire et me permet de comprendre pourquoi j'ai à la fois un souvenir net de la scène, et pourquoi je ne me rappelle plus les  20 dernières années l'avoir vue; je pense que en 1976, j'ai vu une version antérieure à celle qui est présentée à présent et sans doute dans une parenté d'esprit avec celle de la compagnie que vous avez vue!

Vous même, que pensez vous de  la pantomime qui vient briser le rythme de la danse narrative?
Visiblement cette scène vous a marquée et d'après vos propos, il semble qu'elle vous ait plu?
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 491
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 08:35 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle Répondre en citant

Sur le blog des balletonautes, l'histoire, racontée en détails
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:54 (2016)    Sujet du message: Autour du ballet Giselle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004