dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 07:59 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Mon compte-rendu est encore à l'état d'ébauche ... mais sachez que le spectacle de l’École de Danse fut l'occasion, cette année, de découvrir et de beaucoup apprécier Piège de Lumière, attaché, pour moi, à la figure de la ballerine Rosella Hightower, qui créa le rôle de la reine des Morphides, et dont la photo se trouve dans de nombreux ouvrages consacrés à la danse.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Avr - 07:59 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 513
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 20:18 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

On attend patiemment, Elisabeth, on attend! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 410
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 09:06 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

En attendant celui d'Elisabeth voici mon petit compte rendu d'hier soir.

Comme toujours avec le spectacle de l'école de danse j'ai passé une très bonne soirée, et j'avais plus hâte de me rendre à Garnier ce soir là que pour certains programmes des "grands".

La soirée commence un peu mollement avec Conservatoire de Bournonville. Les petits rats ne sont pas forcément à l'aise danse ce style et beaucoup d’approximation furent à déplorer, faut dire que cette chorégraphie ne pardonne rien. Je m'interroge quand même sur la façon dont on leur transmet les chorégraphies de Bournonville, déjà il y a deux ans le problème était là sur le Pas de Six de Napoli...

Ensuite Les Forains! Quel plaisir de voir du Roland Petit à l'Opéra! On n'en avait pas eu depuis Notre Dame de Paris! J'ai beaucoup aimé ce ballet qui permet à de nombreux danseurs de s'exprimer dans des petits rôles! Pour le coup les petits rats semblaient bien plus s'amuser que dans Bournonville! J'ai particulièrement remarqué Philippine Flahault et Charlotte Meier dans le duo des Siamoises, Daniel Lozano Martin en acrobate et surtout le couple principal Adèle Belem et Gaétan Vermeulen. Belle technique, sens de la narration et charisme! J'espère que le concours d'entrée leur sera favorable!

On termine la soirée avec Piège de Lumière. Contrairement à certains j'ai beaucoup aimé l'esthétique du ballet. Après j'avoue ne pas avoir tout compris à l'histoire (heureusement qu'une amie avait acheté le programme et que j'ai pu lire le résumé à la fin du spectacle.) Andrea Sarri, que j'avais déjà remarqué il y a deux dans le rôle titre de Scaramouche, est impressionnant dans le rôle du jeune bagnard. Il saute, il tourne avec aisance et a même réussi à faire applaudir mon voisin de loge pour la seule fois de la soirée! A ses côtés Celia Drouy semblait un peu stressé par moment mais montre de belles qualités.

Vivement le spectacle de l'année prochaine!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 09:56 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Spectacle de l’Ecole de danse, samedi 16 avril 2016
(Conservatoire, Les Forains, Piège de Lumière)


Je n’avais pas prévu d’aller voir le spectacle de l’Ecole de danse. Il faut parfois faire des choix. Mais, alors que j’achetais une « bonne » place (donc, chère !) au guichet, j’ai craqué pour une place à 12 euros. La salle est bien remplie. Même les places à 10 euros au fond de la vaste loge 25-27 sont occupées. C’est dire.
La chaise est surélevée, mais pas suffisamment pour que je puisse faire abstraction des têtes des personnes placées au premier rang. Je passe donc la soirée debout, munie de mes jumelles. La vue est parfaite sur la scène.

La soirée débute avec Conservatoire d’August Bournonville, extrait de l’acte I du ballet du même nom. Le rideau s’ouvre sur un tableau à la Degas. Nous sommes plongés dans un cours de danse au 19e siècle. Bizarrement, j’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’atmosphère surannée de ce ballet. Il faut dire que la partition musicale du compositeur oublié Holger Simon Paulli, n’est pas très agréable à écouter. Adèle Belem et Kelly Riffaud-Laneurit campent les deux ballerines principales avec beaucoup d’aplomb et beaucoup de grâce. Léo de Busseroles, le maître à danser, pourrait se montrer encore plus incisif et autoritaire. Les jeunes élèves, de 5e et même 6e divisions, sont vraiment trognons et dansent avec beaucoup de sérieux.

Après un précipité (j’adore ce terme qui me fait saliver de gourmandise et me rend impatiente de voir la suite …), place à Roland Petit et à ses Forains.
Est-ce la première fois que je vois Les Forains ? Je ne m’en souviens plus.
Ces Forains sont un concentré d’émotions. J’ai été émue par ce ballet, créé en 1945, et qui n’a pas vieilli d’un pouce. Les décors et costumes du grand Christian Bérard, dit «Bébé », la musique d’Henri Sauguet, composée pour le ballet contribuent à l’atmosphère à la fois festive et nostalgique.
Andrea Sarri, le Prestidigitateur, est un peu le Monsieur Loyal de l’histoire. Autour de lui, gravitent les artistes qui font leurs numéros : le clown, Giorgio Fourès, la petite fille, Alycia Hiddinga, les siamoises, Manon Boulac et Margherita Venturi, la Belle Endormie, Célia Drouy. L’acrobate, Daniel Lozano-Martin fait un peu clown triste. Alors, même que la représentation bat son plein, on le sent déjà plein de nostalgie.
Au-delà de l’histoire d’un cirque désargenté qui va de village en village, ce ballet a beaucoup de profondeur. Bien sûr, la sébille de la petite fille est vide, mais, elle repart entourée de la chaleur et de l’amour de sa « tribu ». Et n’est-ce pas là, la vraie richesse ?
Les élèves de l’Ecole de danse ont très bien interprété ce ballet de Roland Petit et il est heureux qu’il soit à leur répertoire.

A la création, le rôle de la Belle endormie fut créé par Nina Vyroubova, Roland petit dansait le Prestidigitateur.

Après un entracte bien mérité (je vais enfin pouvoir me poser !), place à Piège de Lumière !

Je suis tombée dans le piège … qui n’en était pas un. Quel ravissement que ce ballet ! Il fut créé le 23 décembre 1952 au théâtre de l’Empire par le Grand Ballet du marquis de Cuevas et fut un grand succès (cf livre de G. Mannoni sur le Marquis de Cuevas).

Et pourtant, l’argument est quelque peu glaçant.
Des bagnards, qui se sont fait la belle, survivent dans la forêt, en chassant, en particulier, les papillons et insectes dont elle regorge. La forêt est enchantée mais pleine de dangers et ces bagnards ne sont pas des anges. Le piège de lumière attire les malheureuses bestioles. Au matin, les bagnards viennent chercher leurs proies.
Ce ballet fut créé pour la grande ballerine, Rosella Hightower.

Beaucoup de poésie dans ce ballet aux décors époustouflants. Tout comme Les Forains, ce ballet n’a pas vieilli.

La musique de Jean-Michel Damase colle parfaitement à la chorégraphie et s’écoute avec plaisir. Les lumières tamisées, de sous-bois, donnent une touche particulière à ce monde étrange, entre ciel et terre.
Dans La Source, nous étions au royaume des nymphes, ici nous sommes au royaume des insectes, êtres éphémères et fragiles.

La chorégraphie de John Taras, met en valeur aussi bien les groupes que les solistes, Nine Séropian (la Reine des Morphides), Zino Merckx (un jeune bagnard) et Gaétan Vermeulen (un Iphias).

Un ballet assez envoutant et que j’aimerais revoir.

Une soirée réussie.

Citation:
La soirée commence un peu mollement avec Conservatoire de Bournonville. Les petits rats ne sont pas forcément à l'aise danse ce style


Je suis d'accord avec vous, TimeWarp. C'est certainement cela qui m'a empêchée d'apprécier complètement ce ballet. Et, c'est dommage ! Que faire ?
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 07:11 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Sur altamusica, Gérard Mannoni est comblé.

Toujours l'excellence

Citation:
Très belle démonstration, donc, de l’enseignement prodigué à l’École de Danse, non seulement dans le domaine de la technique mais dans celui de l’interprétation et de l’engagement artistique, ce qui, d’ailleurs, ne surprend personne.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 513
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 08:32 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Merci à vous deux, je me suis régalée de vos commentaires, et comme toujours, le temps de la lecture, j'ai partagé un peu de cette soirée! C'est magique! 
En vous lisant, je vous sens bien plus emportés par les Forains ou le Piège de Lumière, que par les dernières créations prétentieuses de l'ONP... il y a de quoi se poser des questions quand même, non, sur ce qu'est un chorégraphe???

Bien que je ne les ai pas vus, je sens à travers vos lignes le plaisir de la danse, du partage, de la scène de tous les élèves de l'école de danse! 

Pour les Forains, notre tant aimé Nicolas Le Riche en avait programmé un extrait pour sa soirée d'adieu, puisque lui aussi l'avait dansé à l'école de danse, et je me cite  Laughing
 
Citation:




  Voilà précisément que quelques élèves de l’école de danse  nous offrent   un court passage des Forains de Petit… ils  plantent le décor, évoquant ainsi en quelques instants la fragilité et le nomadisme de ce métier auquel Nicolas a consacré toute sa vie : «  un jour ici, un jour ailleurs, un jour en forme, l’autre pas »…  Et par-dessus tout cela, le désir absolu, évident,  de partager avec un public.  Puis Nicolas-le-Forain annonce le jeune Francesco dans le   Tambour, premier personnage qu’il a incarné sur scène.
Quelle manière élégante de montrer que lorsqu’un danseur étoile termine sa carrière, une nouvelle génération se prépare à son tour…. Quelle jolie façon de présenter un souvenir qui lui tient à cœur à travers le corps d’un jeune garçon qui apprend le métier !
Dans la touchante  évocation de ses premiers pas se lit  un message simple: « Nous, les artistes, ne sommes là que de passage, pour le partage. »





Une fois encore, merci à vous deux d'avoir pris ce temps!

Je continue à trouver qu'il est bien plus agréable de discuter, commenter et partager via un forum qu'à travers un blog, où, bien que le plaisir de commenter tout un spectacle pour le revivre et à travers cette évocation, le partager, on se sent malgré tout un peu seul, ou bien facebook et twitter qui ne permettent guère de s'y retrouver quelques mois plus tard, même en mettant des favoris.

Vivent les forums, et merci notamment à vous d'eux, ainsi qu'à tous les autres, de faire vivre si joliment celui ci, par la qualité de votre regard et votre amour de la danse!

Pour les Forains, l'INA nous offre le ballet en ligne!      Les FORAINS

Et voici un extrait du piège de lumière avec R Hightower :   Effectivement, la partition est magnifique!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 309
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 08:51 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Je n'ai pas grand-chose à ajouter aux commentaires précédents. Moi aussi j'ai passé une excellente soirée  . Conservatoire n'est pas la partie la plus excitante du programme, non pas tant le ballet en lui-même que la façon dont il est remonté. Le soir de la première, chaque élève s'est sortir des difficultés techniques, la maîtrise était là... Mais quel sérieux en scène. On sent que les élèves n'arrivaient pas à prendre du recul, alors que tous arrivaient à passer les difficultés. Les tous jeunes élèves (10-11 ans) affichaient par contre un sourire radieux pendant leur court passage. 


Piège de Lumière est vraiment un ballet extra. On sent que c'est un ballet des années 1950 dans son style, mais il n'est pas apparu comme quelque chose de dépassé. Les élèves s'éclatent : c'est à la fois un challenge technique et artistique, avec de superbes décors et costumes. On aurait envie de voir repris ce ballet par la compagnie ! Le couple principal se dégage nettement, Célia Drouy et Andrea Sarri sont vraiment les jeunes espoirs à suivre. Gaétan Vermeulen, qui dansait le Prestidigitateur dans Les Forains, s'imposait aussi comme un leader sur scène, quelqu'un qui sait mener un groupe. Ce sont les noms que je retiens, mais tous les élèves ont assuré leur rôle et se présentaient vraiment en tant qu'artiste sur scène. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 513
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 08:57 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

merci Amélie!  Votre enthousiasme me fait encore davantage  regretter d'avoir raté cette soirée!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 10:48 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Merci Valérie pour ces pépites !

Pour voir la version entière des Forains, il faut payer.
A noter que c'est une version de 1961, pour la télévision (si ce que j'ai lu est juste) et c'est Yves-Saint-Laurent qui a signé les décors et costumes.

Beau témoignage de Rosella Hightower qui nous a quittés il n'y a pas si longtemps (en 2008).

Sa villa, à Cannes, s'appelait "Piège de Lumière".
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 11:21 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras) Répondre en citant

Citation:
Je continue à trouver qu'il est bien plus agréable de discuter, commenter et partager via un forum qu'à travers un blog


Sur un blog, on est seul, même si on est lu et commenté.
Sur un forum, on forme une sorte de famille !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:48 (2016)    Sujet du message: Spectacle de l'Ecole de Danse, avril 2016 (Bournonville, Petit, Taras)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004