dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Bolchoï au cinéma
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Danse et multimédias -> La danse au cinéma ou à la TV
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bulle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Déc - 12:13 (2012)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Je me réjouissait de voir que le Gaumont de St-Etienne participait aussi à cette programmation. Mais je viens de voir les prix !
Citation:

 ça m'embête vraiment de payer autant pour voir un ballet au cinéma ( sur tout qu'en plus, je me verrai dans l'obligation d'y emmener ma nièce
Leopoldine, il existe un tarif enfant (15€) et un tarif étudiant (22€).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Déc - 12:13 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 11:26 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant




je rappelle la diffusion le 26 janvier de la Bayadère, avec la belle Zakharova ; plus d'info ICI
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 14:17 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Shana, je crois que c'est le 27 janvier (le dimanche !) à 16 h.
J'espère y aller.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 14:20 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Oui, le 27!!!! C'est écrit en gros sur le site!!!  Laughing
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 13:03 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Puisque nous sommes voisins Shana, quel est le cinéma le plus agréable pour ce genre de retransmission ?

(Je vais toujours à la même crémerie pour le cinéma, mais ils ne font pas cette séance)
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 17:27 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

euh, je n'en sais rien!!! je ne vais qu' au Royal Palace à Nogent; j'ai résolu fui  les cinémas de Rosny 2!!! et je ne connais pas du tout les autres salles, désolée!!!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 17:52 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Oh, et il est bien ?
J'habite à ... 700 mètres à tout casser (je suis au bord de marne, à côté du campanil), mais je n'y suis jamais allé -je monte sur Paris d'habitude, pour faire une véritable sortie, cela me change les idées-.

2 semaines pour me faire un choix ça devrait être faisable
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 22:01 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Il est très bien,  les salles ne sont pas très grandes, mais j'ai toujours eu horreur des " grands complexes" et ai toujours préféré les petites salles de quartier!!!
 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 21:20 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Holaaa... j'ai failli oublier ... c'est CE WEEKEND !

Je me fais un mémo, en tapant ceci... memo memo memo memo memo
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 17:22 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

He oui, c'est demain, dimanche !
J'y serai .
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 12:58 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Diffusion, en direct du Bolchoï de La Bayadère
27 janvier 2013 à 16h


Je n'étais pas la seule à me diriger vers le cinéma Pathé en ce dimanche d'hiver. Une salle bien remplie. Le 3ème âge est surreprésenté. Ils ont du goût.

Dès 15h40, des paysages de neige moscovites nous sont présentés. Les gens marchent dans la rue. La neige tombe à gros flocons : pigeons sur un arbre, vue du fleuve, les lumières de Moscou, vue rapprochée du Kremlin. Dommage que ces belles images soient accompagnées d'une musiquette insipide.

Nous voilà dans les coulisses du Bolchoï. Les décors montent et descendent. Quelle activité ! Amusante vue de machinistes discutant, assis dans les décors. Dans quelques instants ce seront les danseurs qui prendront possession des lieux. Pour le moment, ils sont invisibles.

On voit finalement une Svetlana Zakharova, très concentrée, se faisant coiffer tout en se maquillant.

Madame Nivikova, en beauté dans sa robe rouge, arrive pour nous présenter la soirée en compagnie du directeur du théâtre du  Bolchoï, Monsieur Iksamov, l'air très austère. Il nous souhaite une bonne soirée. La Bayadère fut créé par Marius Petipa en 1877 à Saint Petersbourg. Ekaterina Vazem dansait Nikiya. Pour ce ballet Marius Petipa s'inspira d'un ballet, Sacountala, créé, en 1858 à Paris, par son frère Lucien.

Retour vers les coulisses et le plateau. Un danseur fait des pompes. C'est assez surréaliste mais cela nous rappelle que les danseurs sont aussi des athlètes ! Le feu du temple brûle.

Enfin, la représentation commence.

Il faut tout d'abord noter excellence de l'orchestre du Bolchoï dirigé par Pavel Sorokin. L'entente avec la scène est parfaite. Le violon solo a une belle sonorité.

A l'ouverture du rideau on est précipité dans un paysage à la Angkor, la forêt tropicale prenant le dessus sur les constructions humaines. Les hindous et le fakir portent de longs cheveux noirs qui les font plus ressembler à des indiens d'Amérique qu'à des hindous. Anton Savichev danse et joue avec beaucoup de fougue le fakir, très présent dans cette production.

On ne peut pas trouver danseuses plus différentes que Maria Alexandrova et Svetlana Zakharova. Le jour et la nuit, le soleil et la lune, l'eau et le feu ...

La Gamzatti de Maria Alexandrova est autoritaire, une belle princesse , belle et sûre d'elle. Son sourire est radieux, mais quand on lui veut du mal, elle peut se transformer en furie. On sent qu'elle n'a pas l'habitude d'être contrariée. Sa danse est énergique, dynamique et vivante.

A ses côté, la Nikiya de Svetlana Zakharova est toute timide et réservée. Longiligne à l'extrême, toute en jambe, ses hyper extensions sont quasi inhumaines.

Mais, avec Solor, c'est Nikiya qui mène la danse. Le Solor de Vladislav Lantratov éclot particulièrement lors du 3ème acte où ses réceptions souples et silencieuses et ses sauts aériens vous comblent d'aise.

A noter le très beau pas de deux avec l'esclave où Svetlana Zakharova montre toute l'étendue de son talent.

Au 2ème acte la danse Manou d'Anna Rebeskaya est tout à fait pimpante et amusante. les petits rats qui l'accompagnent sont charmants et dansent avec beaucoup de sérieux. Au 2ème entracte Maria Alexandrova nous apprend que c'est dans l'une des petites danseuses qui accompagnent Manou qu'elle fit ses débuts dans La Bayadère.

Denis Medvedev campe une idole dorée solide. Mais que ce costume (réduit à son strict minimum) est laid ! Finalement, j'aime bien la jupette opéra de Paris.

La danse indienne est menée de main de maître par un trio survolté : Anna Antropova, Vitaly Biktimirov et Igor Tsvirko. Ils remportent d'ailleurs un franc succès.

Au 3ème acte la première ombre d'Anastasia Stahkevich est légère et musicale. Cette danseuse nous en donne une très belle interprétation. Petite blondinette je l'avais déjà remarqué dans divers rôles d'Amour.

Une belle représentation, même si je regrette quelques coiffures (voiles des bayadères) et costumes (tutus rouges). Côté costumes cette production n'a pas le brillant de celle de Noureev. Mais, côté danse, quel dynamisme ! On remarque les tempi rapides.

L'éléphant m'a manqué !

Au 2ème entracte, Madame Novikova a interviewé Galina Stepanenko, qui fut Nikiya. Galina Stepanenko est la danseuse qui assure l'intérim à la direction de la danse, mais il n'en fut pas question.
Avant la reprise du spectacle, Madame Novikova nous a annoncé que Sergeï Filin était à l'hôpital (sans préciser pourquoi) et lui a souhaité un prompt rétablissement.
 
    
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 20:42 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Merci Elisabeth, pour votre compte rendu!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 23:38 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Ho je n'avais pas vu les commentaires de la prestation ici
Je vais essayer de ne pas faire trop de redites.

Les affaires de gouts... moi l'éléphant ne m'a pas manqué du tout ! (ni le tigre)

J'ai trouvé les décors fort bien exécutés et pensés, avec une occupation de l'espace optimum, des éclairages complimentant bien la trame et les costumes -pourtant simples- (comme Elisabeth l'a indiqué, on ne retrouvait pas la richesse des tissus à laquelle l'Inde fait penser dans l'imaginaire collectif)
... et merci !!! pas de costumes à pois (que j'avais pu voir dans d'autres montages du Bolchoi) ^^
Certains costumes étaient un peu étranges (les tutus rouges avec un curieux motif central, l'Australien-de-DIM de l'Idole Doré, la jupette de la danse de la Manou minuscule embêtant la jeune fille sur notre gauche quand elle a voulu la tirer) mais sinon une belle réussite de coupes.
Le tout était nettement moins "pénible" à suivre pour les yeux que la version dont je dispose de l ONP de 1994 qui elle était très riche en dorures et en couleurs locales. L'idole doré n'était d'ailleurs pas très doré si l'on fait abstraction du visage.
La fatigue visuelle est très variable d'une personne à l'autre, mais j'y suis sensible, travaillant à longueur de journée devant un écran quand je ne suis pas en comités; La Bayadère du Bolchoi de cette année ne m'a pas fatigué !

L'orchestre était fort capable en tous points, la direction de Sorokin fut très vivante et très en lien avec la scène, du beau travail qui complimente le ballet !

Globalement, j'ai beaucoup apprécié la captation dirigée par un français, il a l'air de comprendre ce qu'il fait et essaye de pénaliser le moins possible le balletomane tout en suivant pleinement les jeux importants pour l'histoire Forcément il y a quelques ratés, mais globalement les transitions étaient promptes pour retourner sur les demi-ensembles ou plans larges.
Nous avons eu quelques moments de rigolade avec des gens fixant droit l'écran aux entreactes, et une petite dame qui voulait partir pendant les rappels rideau (donc une belle ombre de chevelure volumineuse floue). Un peu moins rigolo, des pieds coupés en début de premier acte sur un cadrage un peu limite pendant 2-3 plans, oubliant la zone de sécurité pour une diffusion cinéma, mais ça ne s'est pas reproduit (ou ça m'a échappé)

J'ai vraiment adoré cette représentation de bout en bout, les solistes et demi-solistes étaient de très bons à fantastiques; leur danse impressionnante de rythme et de technique. Le jeu de tous était excellent, que leurs rôles soient dansant ou non. Tout allait extrêmement vite, personne ne s'économisait. On sentait l'envie de faire honneur à l'oeuvre et sa vision par Grigorovich -et à la maison-.

Zakharova maitrise son sujet, c'est indéniable... objectivement parlant; aucun soucis, c'est une étoile comme l'on conçoit ce qu'une étoile puisse être. Elle est habitée par son personnage, est d'une très grande grâce (quels mouvements de bras !) et a une présence sur scène apte à couper le souffle de toute une salle quand elle fait monter la tension. Petite note, au jeu du rappel rideau, elle garda le masque, pour limiter la rupture d'identification du personnage.
Toutefois... Alexandrova m'a très vite rappelé à elle, et là encore, c'est à Gamzatti que j'ai eu à faire, elle m'a subjugué.... quels pieds ! (et quel pied à voir )
Lantratov... puissant, d'une assurance et d'une détente à faire palir nos Basilio (-sauf François !-), peut être trop "royal".. bha je chipotte. Rien n'était à jeter. Il m'a fait rigoler en ne sachant pas trop où caser son pied une fois assis pour la procession de l'acte 2... hop un pied dans le vide, tant pis, le siège est trop près du bord, je pose le pied sur la marche Wink

Les lignes du corps de ballet étaient très bien tenues, et le défit de l'acte 3 fut fort honorablement relevé ! Une petite ombre a du se blesser légèrement car on la sentait peiner un peu mais elle a tenu bon.

Je vais profiter des largesses de youtube pour le revoir avant qu'il ne soit éliminé par les ayants-droits, et cela me fera patienter jusqu'au Bluray de Bel Air Media qui apparemment est bien confirmé comme arrivant prochainement !
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 07:18 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

Pour illustrer
Les décors

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013
et oui... il y avait bien une toile de fond à l'acte 3 elle m'était passée inaperçue !!!

Et quelques exemples des costumes

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

(c) Bel Air Media - The State Academic Bolshoi Theatre of Russia - France 2013

edit: j'ai mis les images en un peu plus petit ^^

_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/


Dernière édition par MikeNeko le Mer 30 Jan - 10:42 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 10:22 (2013)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma Répondre en citant

et après les gens viennent critiquer les productions Noureev? Tellement classe après cet étalage de vulgarité??????  Bannir   (numéro de la journée!!!)
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:28 (2016)    Sujet du message: Le Bolchoï au cinéma

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Danse et multimédias -> La danse au cinéma ou à la TV Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004