dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 275
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 16:54 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Comme nous avons été privés de sa Juliette, j'espère que nous aurons son Odette cet hiver!




Citation:
 Laura Hecquet rayonnait littéralement.


_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Sep - 16:54 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Manon


Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 69
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 21:32 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

J'étais également à Garnier hier soir, pour la rentrée de l'ONP  Mr. Green  
J'ai du courir en sortant de cours pour arriver à l'heure, je n'ai pas donc pu voir les oeuvres de Sehgal présentées avant la représentation. 


Qui dit première dit défilé du Ballet. C'était mon premier. Il y a quelque chose d'intensement émouvant à applaudir les danseurs qui nous ont fait vibrer (et qui font continuer à le faire espérons le), de voir aux élèves de l'Ecole succéder les Premiers danseurs et les Etoiles qui saluent. C'est presque trop court... On peut jouer au petit jeu de l'applaudimètre, et voir que la ligne Alu-Marchand a été très applaudie (espérons qu'au moins un des deux défilera seul l'année prochaine), ainsi que Mathieu Ganio, Mathias Heymann, Dorothée Gilbert et Myriam Ould Braham chez les Etoiles. 


Après cette parenthèse enchantée, In Creases est finalement un bon ballet pour débuter la soirée "en douceur". Je ne l'avais pas vu lors de l'entrée au répertoire et j'ai bien aimé ce que j'ai vu. J'aime décidément beaucoup les chorégraphies de Justin Peck grâce à sa capacité à me surprendre. A chaque fois que je pense la danse tomber dans une sorte "d'américanisme" où l'oeil glisse sur quelque chose de beau sans parvenir à être accroché, des ruptures de lignes, un mouvement plus brusque retiennent mon attention. Hannah O'Neill est impériale dans cette pièce. 


Mais au départ, la pièce pour laquelle je voulais absolument voir cette soirée était Blake Works I. Certains n'apprécient pas plus que ça, mais je l'avais adorée en juillet et je l'adore toujours autant. J'ai eu l'impression que les danseurs, après ces vacances méritées, étaient encore plus joyeux et énergiques. Paul Marque tourne plus vite, Pablo Legasa est toujours aussi magnétique, le solo d'Hugo Marchand dans Two Men Down encore plus impressionnant. Idem, le pas de deux entre Leonore Baulac et Francois Alu semblait (peut-être du au rétablissement de ce dernier) plus tranchant et poignant. La salle était alors bien réveillée et a réservé un bel accueil au danseurs. Le sourire monte instantanément aux lèvres devant leur enthousiasme. 
A partir de cet instant, peu importe ce que donnait la création de Crystal Pite, c'était pour moi déjà une soirée réussie (en plus j'ai croisé Justine à l'entracte, c'était une belle surprise). 


Je crois que je peux dire que je n'ai jamais vu une chose pareil. La création de Crystal Pite tire sa force du groupe et de leurs mouvements collectifs, qui sont absolument hypnotisants. Je pourrais parfois lui reprocher une certaine répétition des effets, mais ils sont tellement prenants qu'on se laisse emporter Alors oui, la technique virtuose est peu utilisée mais ce n'est pas le propos de la pièce. Les pas de deux sont très beaux, de même que les solos (pensées à l'impressionnant François Alu et à la magnétique Marie Agnès Gillot), mais au final le groupe prédomine et bien souvent on ne peut distinguer les danseurs. J'en suis sortie en aillant pas trop compris ce que je venais de voir, mais en sachant que je voyais cela pour la première fois. 


Un très beau triple Bill donc. Comme si la soirée avançait progressivement vers une sorte de lâché prise totale: de l'académisme du défilé on parvient à the Season's Canon. Il y a une sorte de cohérence dans cet abandon progressif, mais sans perdre en intensité. Les deux dernières pièces sont poignantes, mais pour des raisons très différentes.  
Lorsque la programmation à été annoncée l'hiver dernier, qu'aucune des pièces étant donné que rien n'avait encore été dansée (ou parfois créée), il aurait été difficile de miser sur une soirée aussi réussie (ce n'était pas mon cas). Une très belle soirée et une belle surprise ! 


J'oubliais la creation de Sehgal à la fin. Et bien, cela provoque un "anti-climax" après la pièce de Crystal Pite, je suis d'accord avec Cams pour dire qu'elle aurait été mieux placée ailleurs . Je n'en dirais pas grand chose si ce n'est dire qu'avec un peu de second degré c'est appréciable  Laughing
Revenir en haut
tedesca75
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 27 Sep - 21:49 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

C'est seulement mon deuxième compte-rendu sur le site il me semble, alors je vous demande encore un peu d'indulgence  Laughing  Je crois que j'étais assise à côté d'Amélie hier soir, mais je ne suis pas sûre, alors je n'ai rien osé dire, mais si c'était bien vous je suis ravie de vous avoir vue "en vrai" !


C'était mon premier défilé et juste wahou c'était fascinant, la grâce, l'élégance, le plaisir de voir tous les danseurs que j'admire en même temps ! Nous avons tous noté les applaudissements bien nourris au passage d'Hugo Marchand et François Alu, comme vous j'espère beaucoup de cette saison et il me semble avoir entendu la même chose au passage d'Heloïse Bourdon (mais c'est peut-être simplement un fantasme de mon esprit  Laughing ). Une ouverture de saison en beauté donc, avec un coup de coeur pour les petits bouts de chou de l'école, qui défilent tout fiers pour la première fois !


J'avais déjà vu InCrease et je n'en avais absolument aucun souvenir, à part que je n'avais pas trop aimé les costumes qui ne mettaient pas les danseurs en valeur à mon goût, mais j'ai changé d'avis cette fois-ci et je trouve finalement qu'ils vont très bien avec l'esprit de la pièce. C'était joli, bien dansé, mais il manque quelque chose pour que j'accroche vraiment : en bref je n'avais pas retenu la chorégraphie la dernière fois, je ne la retiendrai pas non plus cette fois-ci !
J'avais aussi déjà vu la pièce de Forsythe, que j'aime toujours autant mais finalement plus pour l'engagement que les danseurs y mettent que pour l'oeuvre en elle-même. Mais j'aime tout de même beaucoup le duo Baulac/Alu (qui a retrouvé sa pleine forme ! ), le passage du trio Osmont/Gautier de Charnacé et ? (j'ai un trou de mémoire et pas ma distribution sous la main...) et la danse de Pagliero.
La pièce de Crystal Pite marque vraiment le point fort de la soirée. Les quatre saisons, c'est LA musique de mon enfance, donc elle me parle beaucoup et j'ai trouvé la chorégraphie incroyablement bien menée: elle arrive à faire bouger autant de danseurs avec une cohérence toujours juste, je n'ai à aucun moment eu l'impression qu'un passage servait à "meubler" un vide, ce qui m'arrive souvent dans les pièces contemporaines.
La dernière pièce de Tino Seghal est.. étrange, mais j'avoue avoir bien accroché, même si elle m'a fait redescendre trop vite de mon nuage après la pièce de Pite. J'ai beaucoup aimé le côté décalé avec un lieu comme l'opéra et j'apprécie toujours de voir les danseurs de près (j'en ai très rarement l'occasion il faut dire). Je trouve, pour moi, que ça les "démythifie" en quelque sorte. J'ai trouvé la première partie dans les espaces publics bien menée, une introduction qui m'a vraiment permis de rentrer tout de suite dans le spectacle, et pareil pouvoir voir des mouvements de danseurs de près, pour moi c'est juste magique !


Rien que pour revoir la pièce de Pite, j'hésite à y retourner une seconde fois même si ça ne serait pas raisonnable, je vais y réfléchir. Mais après cette soirée magique je suis au taquet pour la suite de la saison, c'est parti !! 
Revenir en haut
Manon


Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 69
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 22:25 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

tedesca75 a écrit:


C'était mon premier défilé et juste wahou c'était fascinant, la grâce, l'élégance, le plaisir de voir tous les danseurs que j'admire en même temps ! Nous avons tous noté les applaudissements bien nourris au passage d'Hugo Marchand et François Alu, comme vous j'espère beaucoup de cette saison et il me semble avoir entendu la même chose au passage d'Heloïse Bourdon (mais c'est peut-être simplement un fantasme de mon esprit  Laughing ).





Je suis d'accord pour le passage d'Heloise Bourdon, mais j'avais peur aussi que ce soit qu'un produit de mon imagination !!


Et c'est Pablo Legasa qui danse avec Caroline Osmont et Marion Gautier de Charnacé  Laughing
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 585
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 08:56 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Deuxième soirée pour moi après le gala.
Toujours autant de plaisir au défilé, j'ai assez étrangement trouvé le public moins chaud à la Première qu'au gala et les étoiles féminines ont été peu applaudies, sauf peut-être Marie-Agnès Gillot. Le public s'est réveillé pour hommes qui eux, ont tous été ovationnés, même Jérémie Bélingard !
In Creases, que dire? De l'inutile. Ce chorégraphe n'a rien à dire, il enchaîne les mouvements, on se croirait au cours. Quel toupet de nous l'infliger une 2e fois après la saison dernière!
Blake works, qui était déjà au gala, c'est aussi quand même gonflé de reprogrammer une création, dont on ne sait si elle va être bonne! Comme c'est Forsythe, on va taire tous les défauts pour dire que c'est génial. D'ailleurs, c'est un crowd pleaser, la majorité va aimer, mais intrinsèquement, qu'en ressort-il? Rien. La musique est mielleuse et endort. Les costumes sont tartes, mais le bleu, c'est la couleur neutre qui plaît à tout le monde: un point!  Les morceaux s'enchaînent parfois bien parfois mal, les ensembles sont scolaires, quelques beaux moments quand même. Mais au finish, j'ai trouvé cela ringard.
Tout ce qui manque au Forsythe est dans le Pite. L'élève a dépassé le maître. L'oeuvre  fait écho à des ambiances qui parlent à la société actuelle, la souffrance, la guerre, etc. Il y a une vraie scénographique, pensée, alors que j'ai l'impression que Forsythe a jeté ses danseurs sur scène avec un manque d'imagination total.  Il est vrai que la musique aide, Vivaldi porte beaucoup le ballet. A la deuxième vision, j'ai quand même trouvé beaucoup d'emprunts à Forsythe (et oui!), Kylian, Lock... et même Nicolas Le Riche car, mais ce n'est peut-être pas la faute de Pite mais plutôt celle d'Alu, il y a le même saut au même moment musical que Caligula dans le ballet éponyme de Le Riche... J'avoue que ça m'a un peu agacé... Enfin, c'est un très beau ballet, ne boudons pas notre plaisir, il y en aura peu cette année!
Seghal, c'est une farce. J'ai beaucoup ri... Enfin, pas sur  les pièces introductives ridicules, mais la fin m'a détendu sans que je comprenne pourquoi on donnait ce type de pièces à l'Opéra...

 
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 002
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 09:51 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

 
Citation:
les pièces introductives ridicules

Tout à fait d'accord ! Dire que j'ai couru pour être en avance, rien que pour ça ! Pauvres artistes livrés en pâture de façon ridicule...
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 770
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 10:35 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

ileana a écrit:
 
Citation:

les pièces introductives ridicules


Tout à fait d'accord ! Dire que j'ai couru pour être en avance, rien que pour ça ! Pauvres artistes livrés en pâture de façon ridicule...
Oui c'en était presque gênant... J'ai un peu déambulé dans le Palais Garnier pour chercher les danseurs mais chaque passage m'a fait le même effet.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 360
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 10:40 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Merci à tous pour vos retours !
Revenir en haut
lorna


Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2015
Messages: 85
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 11:07 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

A sa création la saison passée, j'ai été étonné des avis très positifs sur In creases de Peck, pièce que j'avais trouvé agréable à regarder mais plutôt ennuyeuse et sans âme.
Je vois que pour cette reprise, les retours sont bien plus mitigés.
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 002
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 12:24 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Ah oui ? In Creases avait recueilli des avis si positifs ? Bon, ça se regarde tout à fait, mais ça s'oublie aussi vite, un peu comme du Benjamin Millepied, oserais-je dire, mais appuyé par moins de tapage médiatique.
Et puis programmer In Creases avant le Forsythe et surtout le Pite, c'est de faire souffrir de comparaisons malvenues.
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 328
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 09:30 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Belle soirée de rentrée pour l'Opéra ! Même si contrastée.


Je suis arrivée un peu tard pour tout voir du Tino Sehgal dans les espaces publics. Ce que j'en ai vu me fait penser que je n'ai pas rater grand-chose. Monopoliser les danseur.se.s pour ça... Bref. 


Le Défilé, que c'est beau ! Deux ans sans le voir, c'est vraiment trop long. Dommage, j'ai trouvé le public un peu froid. Chez les filles, MOB, Gilbert et MAG ont été bien accueilli, mais les applaudissement se sont concentrés sur les danseurs, dès la ligne Marchand/Alu ! Quelle ligne d'ailleurs, déjà Étoile rien que dans la façon de marcher. 


J'avais bien aimé le Justin Peck à son entrée au répertoire. J'ai en fait vraiment découvert Justin Peck la saison dernière, je trouve qu'il a vraiment le truc pour faire bouger ses danseur.se.s, pour surprendre (même si ce n'est pas foncièrement nouveau), pour donner un ton très actuel à ses pièces. Mais est-ce d'avoir beaucoup vu le NYCB cet été ? J'ai trouvé que cette reprise de In Creases manquait singulièrement d'énergie et de direction. Il y manque l'énergie américaine ! Les artistes sont impliqués et la chorégraphie est intéressante, mais il manque de punch. Comme quoi toutes les pièces ne vont pas à toutes les compagnies. 


Le Forsythe m'avait franchement déçu à sa création. Après deux chefs-d'oeuvres, j'étais bien retombée ! Pour cette reprise, ça passe mieux d'arriver juste après In Creases, je m'habitue même à la musique. C'est générationnel disons. Les interprètes sont magnifiques, mais ça semble bien vain et bien calculé. Au bout de 10 minutes, je me lasse... Puis vient Hugo Marchand dans un superbe solo...  . Paul Marque très en forme aussi, sa médaille d'or à Varna l'a boosté !


Et puis The Seasons' Canon de Crystal Pite ! SUPERBE ! J'ai eu l'impression d'être sous la mer, de voir un poisson géant dont chaque écaille serait indépendante, tout en portant l'ensemble. Quelle magnifique travail sur l'ondulation, le dos, la courbe ! Et quel poésie, avec finalement si peu de chose ! Alors oui, je comprends les critiques mitigées (lu dans le NYT notamment). Ça utilise des choses déjà-vu parfois, ça n'utilise pas la technique personnelle des danseurs, ça tourne parfois en rond.  Mais en fait, ça n'a pas d'importance. Car la chorégraphe m'a complètement embarqué dans son univers. Je suis restée bouche-bée devant ce corps mouvant, devant cette espèce de combat (le ballet a un côté épique fort par moment). Superbe solo de MAG, sublime solo de François Alu, magnifique Éléonore Guérineau sur la fin... Même si la force de ce ballet, c'est son corps de ballet. Et c'est là où la chorégraphe a su se servir ce la force de la troupe : son corps de ballet, sa façon de bouger ensemble à l'unisson... Et ici, sans oublier d'exister individuellement. 


Le final de Tino Sehgal... Comment dire ? Au moment du ballet de rideaux scène, j'ai eu un fou rire devant ce tel foutage de gueule. Sincèrement, monopoliser tant de danseurs et danseuses pour ça ? Notamment des jeunes. Et puis bon, il y a un certain second degré quand tout le monde s'en va. Je suis perplexe en fait, on ne peut pas nier que cette pièce provoque quelque chose. Peut-être que sa place aurait été mieux au début ou avant un entracte. Là, après le Pite, on a juste envie d'applaudir encore et encore et de partir rassasié, le Sehgal coupe tout ça. 
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 451
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 01:00 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

J'ai assisté à ce spectacle mercredi soir, j'ai passé une très bonne soirée, mais ce n'était pas l'apothéose qu'on m'avait vendu sur Twitter.

Je n'ai pas vu les Quatre Œuvres de Tino Seghal dans les espaces publics, avec mes cours je ne pouvais pas être à Garnier avant 20h15 (le spectacle était exceptionnellement à 20h30 ce soir là), et d'après les échos que j'ai eu de la première, ce n'était pas une grosse perte.

Ce fut un vrai plaisir de revoir In Creases et Blake Works I que j'avais beaucoup aimé la saison passée. Comme le dit Amélie, revoir du Justin Peck par l'Opéra de Paris après le NYCB, fait que le rendu paraît un peu mou. Mais il y a eu de très belles performances notamment chez les garçons (Raveau, Ibot, Conforti, Kirscher, un beau quatuor). Chez les filles on retrouve avec plaisir Letizia Galloni et surtout Éléonore Guérineau!

Blake Works I n'est certes pas une grande oeuvre de Forsythe, mais ça fait un bien fou à regarder. Les danseurs s'en donnent à coeur joie et nous offre de vrais beaux moments de danse. Hugo Marchand, déjà superbe en juillet, était particulièrement déchaîné. De même pour Ludmila Pgaliero. François Alu étant rétabli, le pas de deux avec Léonore Baulac gagne en intensité. A noter également la présence d'Hugo Vigliotti, qui ne dansait pas en juillet. Ce dernier remplaçait Pablo Legasa (on m'a dit qu'il n'est pas venu saluer lundi dernier...). Si on le sentait moins à l'aise dans les passages de groupe, il était impressionnant dans le trio du début, une chorégraphie qui semblait tailler sur mesure pour Legasa, en se la réappropriant complètement. C'était un plaisir de le voir en soliste, les occasion sont malheureusement trop rare.

Au final ma petite déception vient de The Season's Canon... Peut être que je n'aurais pas du lire les commentaires dithyrambiques sur cette pièce avant de venir. J'ai trouvé le ballet très beau, mais ça ne m'a pas transporté. Pourtant j'ai vu beaucoup de qualité, le groupe est remarquablement utilisé mais au final mon passage préféré fut celui des duos. J'avoue une petite préférence pour celui d'Alice Renavand et Adrien Couvez. Mais ils furent tous d'un investissement totale. Ce fut aussi un immense plaisir que de revoir Eve Grinsztajn. Peut être que maintenant je sais à quoi m'attendre, la pièce gagnerai à être revu, mais aucune dates ne m'arrangent. Dommage. J'ai donc passé un très bon moment devant cette pièce, mais j'ai comme l'impression d'être passé à côté d'un truc.

Je passe sous silence le bien nommé Sans titre, qui offre une conclusion plus que bancale à la soirée.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 275
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 07:07 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Merci à tous pour vos retours! Et Tedesca, quand on vous lit, on n' a pas l'impression que ce n'est que votre deuxième compte rendu!  Okay
d'ailleurs votre pseudo m'interpelle, puisqu'il signifie allemand en italien,  y a t'il un sens? 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 002
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 08:42 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Je vous invite  à lire la critique de Cléopold des Balletonautes : https://lesballetonautes.com/2016/09/30/soiree-douverture-entre-deux-chaise…

Contrairement à la majorité d'entre nous, il ne voue pas une très grande admiration à l'oeuvre de CRystal pite, qu'il qualifie d'anecdotique.

Comme quoi, TimeWarp, vos grands esprits se rejoignent !
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 585
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 13:45 (2016)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016 Répondre en citant

Ce n'est pas un chef-d'oeuvre mais c'est une très belle oeuvre. Une oeuvre à laquelle on adhère et qui emporte. J'ai eu énormément de plaisir à la voir mais je me suis dis également après l'avoir revue, est-ce qu'on peut reprendre une telle oeuvre? Qu'est ce que ça apportera de plus? Il manque pour moi un moment personnalisé dans l'oeuvre qui ferait qu'un danseur la transcenderait comme le sacre de Pina ou de Béjart....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:24 (2017)    Sujet du message: Sehgal/​Peck/​Pite/Forsythe ONP 26septembre - 09octobre 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com