dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 23:36 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci pour votre retour, Val! J'en ai vu un petit bout tout à l'heure, sur je ne sais plus quel réseau social, et j'ai pouffé devant ces pas dignes d'une mauvaise école de danse du fin fond d'une improbable province
j'y vais vraiment parce que j'aime les danseurs de l'ONP... et que ma place n'est pas trop chère... et pour voir Elisabeth et Lucie!
Voilà mes motivations; mais j'ai bien l'impression que c'est le pire des Balanchine!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 23:36 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 420
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 08:31 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Eh bien, Val, qu'ont été faire les danseurs du BOP dans cette galère ?
Votre compte-rendu, décapant et très plaisant à lire, me donne envie d'aller voir Le Songe.
Un naufrage annoncé ... en espérant que j'y verrai quelques raisons de "positiver" (quel vilain mot !). Peut-être aurai-je un tout autre avis. Nous sommes rarement d'accord !

Citation:
Je ne me souviens même plus si Audric Bezard, Alessio Carbone ont fait autre chose que des pitreries ? Florian Magnenet lui, ne fait rien, c’est certain.


Mort de Rire


La journée de dimanche sera, de tout façon, réussie, puisque je rencontre Valérie et Lucie .
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 08:54 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Il faut avoir un certain courage pour danser affublé de la sorte!


_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 610
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 10:10 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Je n'ai pas été très impressionnée par les costumes, en particulier ceux des enfants qui ont sans doute bénéficié d'une certaine largesse d'exécution par rapport aux originaux. Je les ai trouvés trop surchargés, brouillant la lisibilité des mouvements et ceci d'autant plus qu'il y a peu de lumière lorsque ceux-ci évoluent. 
Quant à ceux des seniors, ils sont vraiment très proches de ceux de Karinska, avec des couleurs plus flashy. Ce qu'on peut retenir toutefois, c'est une impression de qualité, de bel ouvrage. Peut-être trop "lourds" pour Karl Paquette que j'ai trouvé un peu engoncé dans son luxe, mais il a tellement peu à danser que ce n'est pas trop grave.
Les décors également sont, certes un peu carton-pâte,  mais luxueux et  changent bien les atmosphères. Cela dit, ils rétrécissent la scène, ce que j'ai trouvé gênant, étant un peu placée de côté...
Revenir en haut
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 878

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 15:37 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci pour votre compte rendu, Val ! Je l'ai trouvé intéressant et plaisant à lire moi aussi, même si je suis désolée que vous ayez passé une soirée si décevante. C'est toujours triste surtout quand on aime les danseurs et qu'on trouve que l’œuvre ne leur permet pas de faire grand chose. Moi aussi cela attise ma curiosité quant à cette version du Songe. Si seulement elle pouvait apparaître sur youtube ou autre part, j'aimerais bien voir ça !

Valérie, moi il ne me déplaît pas ce costume, à part les petites cornes ! Comme quoi, les goûts et les couleurs... Mr. Green
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 610
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 16:51 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

on trouve facilement sur Youtube cette version dansée par La Scala, mais aussi celle du New York City Ballet avec les costumes très similaires à ceux de Lacroix et aussi une version du Pacific Northwest Ballet. 
Revenir en haut
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 878

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 17:23 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci pour l'information, Val ! Je vais regarder ça 
Revenir en haut
Pink Kitten


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2016
Messages: 134
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 21:26 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Sur le site de l'Opéra, on lit :

Citation:
Ce spectacle fera l’objet d’une captation audiovisuelle.
Une co-production Opéra national de Paris et Telmondis avec le soutien du CNC et la participation de France 2, réalisée par Vincent Bataillon.
Diffusion en direct au cinéma le 23 mars, diffusion sur Culture Box à partir du 27 mars.
Diffusion sur France 2 ultérieurement.


... donc oui, cette version apparaîtra bientôt quelque part.
_________________
Pas besoin de savoir danser pour admirer la danse. Il suffit de savoir apprécier ce qui est beau.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Mar - 10:57 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

@Bilboette, la pluralité des goûts est quelque chose qui me fascine toujours ! ( à propos du costume avec les cornes)
Je vous dirai comment je trouve " en vrai"  les costumes revus ( et corrigés?) par Lacroix d'après les originaux!

Sinon, tenez, voici le lien pour voir le Songe version Balanchine

Et voici aussi ( mais je ne l'ai pas trouvé ailleurs, si quelqu'un a un autre lien plus pratique, qu'il le mette ici pour faciliter le visionnage de ceux qui n'ont pas facebook)  une vidéo sur les costumes
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 11:24 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Encore un reportage sur les costumes.... au fond,  tout le monde se fiche complètement des danseurs et de la chorégraphie!  Laughing
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 11:26 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Ps  : elle est drôlement au courant de ce qui se passe, Ariane Bavelier!!! Dites-moi, elle fait quoi, au juste comme métier??? Rolling Eyes   et c'est publié le 6 mars...


 
Citation:

 Les distributions réservent de belles surprises, parce qu'elles font la part belle à la relève ou mettent sur le devant de la scène des danseurs qu'on n'avait pas vus depuis longtemps. Ainsi, Paul Marque, médaille d'or à Varna, distribué en Obéron dès la première. Hannah O'Neill ou Héloïse Bourdon relaieront Eleonora Abbagnato en Titania. Ida Viikinkovski sera Hippolyte après Alice Renavand et Marie-Agnès Gillot. Fanny Gorse et Marie-Solène Boulet incarneront Héléna, comme Sae Eun Park…


_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 19:17 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Le Songe du 12 mars à 14h30 - O Neill- Révillion- Sae Eun Park- Zusperreguy- Chaillet - Valastro- Kirscher- Viikinkoski ( en remplacement de Renavand) + quelques autres....

Que dire si ce n'est que c'était moins pire que je ne croyais, et que même, tiens, j'ai vécu de très bons moments au cours de ce ballet. Laughing
D'abord, cela tient aux interprètes qui ont tous l'air heureux sur scène. On peut dire ce qu'on veut de A Dupont,  mais en tous cas elle apporte  à la compagnie une sérénité qui manquait avant son arrivée

Ensuite, et bien Balanchine a magnifiquement saisi et compris le triple univers de ce Songe, qui oscille entre violence, poésie et rire; il lui est  fidèle  même si certains scènes sont complètement élaguées, et en restitue avec maestria toute sa quintessence; quel bel hommage! Vers la fin de la première partie, il règle entrées et sorties des protagonistes avec une virtuosité digne  des plus grands cinéastes! Tout cela m'a plu et a largement dépassé mes espérances!

Mais hélas, il y a les moins : sa poésie est trop mièvre ; les enfants qui battent des bras pendant trois heures, les fées qui arabesquisent et sautent pendant le même temps, les bras en couronnes avec des petites menées, tout cela est bien lassant, et puis ça virevolte dans tous les sens, tout cela appauvrit considérablement la musique, voir la gâche carrément. On se dit : si peu d'imagination sur une aussi belle partition ! La pulsation est marquée jusqu'à la nausée et on se dit intérieurement " STOP!!!"
De plus,  les costumes sont dans le même goût mièvre : petite cape ridicule, ailes pour libellules de maisons de retraite, petite jupette pseudo athénienne, petites cornes... et j'en passe!

Heureusement on a un tout autre Balanchine lorsqu'il s'attaque au registre comique et c'est bien celui là que je préfère : que ce soit les comédiens, avec Bottom ( l'excellent Takeru Coste) qui arrive à donner mille expressions à sa tête d'âne et une façon comique de poser ses pieds à tel point qu'on croit voir des sabots, ou bien encore avec Puck, qui est vraiment très drôle -  le non moins excellent Antoine Kirscher  m'a fait piquer de bons fou rires par ces facéties- voilà, tout comme dans la pièce, il y a cette incroyable légèreté qui côtoie la violence et la brutalité des sentiments amoureux.
Poignante Sae Eun Park, qui est très expressive dans ce type de registre et qu'on voudrait voir plus longtemps, superbe duo des deux amoureux ( Valastro et Chaillet) en un rien de temps, on vire de l'amour au drame, du rire aux larmes :  avec peu de moyens, Balanchine restitue  toutes ces nuances de l'amour qui rend fou, telles que décrites par Shakespeare.

Autres points forts de cette représentation : Fabien Révillion,  qui, avec une superbe batterie, une générosité en scène immense, et une grande passion,   incarne un flamboyant Obéron aux côtés d'une  délicieuse Hannah O Neil pleine de grâce, irrésistible lorsqu'elle s'éprend de l'âne-Takeru Coste, en  lui apportant de l'herbe ou en lui tressant des couronnes de fleurs sur la tête; tout en restant  gracieuse, légère, souriante, elle apporte à son jeu un humour tout en finesse. Du grand art! Et tout cela l'air de rien, un peu comme une Audrey Hepburn dans ses comédies.

Enfin, même si on la voit peu, Ida Viikikonski est une Hippolyte bondissante et magnifique au milieu de ses chiens. Splendide amazone, scintillante et royale!

Pour revenir au " moins" , et bien, on est frustrée de voir Karl Paquette apparaître avec une horrible cape verte pour disparaître aussitôt; tout autant de voir si peu danser Audric Bézard, et on se demande pourquoi ils sont là... quel dommage!

Quand à la deuxième partie, je me suis endormie sur mon fauteuil, littéralement, malgré la beauté de la danse de Marion Barbeau!  A ses côtés, Magnenet est très bien mais a peu à danser; il est vraiment là pour mettre en valeur sa partenaire ce qu'il fait très bien, mais on regrette qu'il n'ait pas une belle variation à danser. Les autres couples reviennent pour tenir les rideaux : quel gâchis!

Voilà donc un ballet contrasté, qui enchante par  sa fidélité à la pièce et sa grande théâtralité réalisé avec beaucoup d'inventivité mais qui, d'un autre côté, frustre à cause du déséquilibre qui se créée  : tant de monde sur scène pour si peu de danse, a-t-on envie de dire à la fin.
Visuellement, c'est à la fois beau et kitsch. Certains costumes sont ridicules, d'autres, de toute beauté.
Quant à vous, messieurs les décorateurs, pensez aux spectateurs qui, sur le côté, ne voit pas tout un bout de scène à cause des décors trop sur l'avant scène qui en masquent  toute une partie!
L'orchestre sous la baguette de Simon Hewett, a été de bonne tenue, mais manquait un peu de magie...
    
  

_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/


Dernière édition par Valérie Beck le Lun 13 Mar - 09:43 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalia


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 18
Localisation: paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 20:40 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

J'y étais aussi, Valérie, j'ai lu avec ravissement votre compte-rendu;  et je suis également très partagée....
Tout à fait d'accord avec vous sur les bons moments ,les qualités théâtrales,  et sur les fameux costumes: côté chiffons  on passe du grotesque au sublime (ce qui est, dans un sens, assez raccord avec Shakespeare....)
De beaux danseurs qu'on adore, toutes les filles merveilleuses, un Fabien R magnifique de précision et d'élégance, engagé de toutes ses fibres, et que vraiment j'aime de plus en plus; et Kirscher irrésistible (même si je suis triste de ne pas voir Hugo Vigliotti qui est un de mes danseurs préférés à l'ONP....)
A certains moments j'avais l'impression d'être dans une fête d'école maternelle améliorée et très subventionnée, avec tous ces petits zenfants courant partout en agitant leurs  petits bras mignons, ou chez Walt Disney avec les jolies fées bouclées en mousseline rose bonbon.... j'aime le kitsch, j'ai un mauvais goût très sûr, mais point trop n'en faut (j'avais détesté furieusement la Belle de l'ABT, un sommet pâtisissier inégalé); et je me suis ennuyée FERME dans le divertissement, avec ce pas de deux interminable et mollasson; Marion Barbeau très bien, mais Magnenet est un danseur qui me laisse de marbre, quoi qu'il fasse, techniquement rien ne me choque mais je trouve qu'il ne dégage strictement rien (c'est très personnel, et je conçois qu'on puisse l'apprécier).
Je crois que mon vrai problème, c'est Balanchine (je vais me faire fusiller) ; excepté "Joyaux", ça me barbe, définitivement, il faut que je me fasse une raison....
Et puis hier soir j'ai vu la superbe troupe des grands ballets du Canada à Chaillot dans "la jeune fille et la mort", c'étai très "Killian-Mats Ek- Leon et Ligntfoot ", entre autres influences, et ça m'a ravie....quelques heures après, enchaîner sur ce Songe, ce n'était peut-être pas une bonne idée, et j'aurais dû laisser passer au moins deux jours.
Je vais y retourner vendredi, avec mes étudiants, je verrai à peu près les mêmes (mais avec la merveille Hugo.... Marchand, pas Vigliotti, on ne peut pas tout avoir): peut-être aurai-je un oeil moins grognon.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 21:09 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Vous ne vous ferez pas fusiller Lalia, je reste insensible à 90 pour cent des oeuvres de Balanchine ( sauf dansées par Violetta Verdy, j'ai eu un jour la chance de voir une video d'elle dans SOnatine, et j'en ai pleuré!!!!) et Guillem disait de lui que " c'était un pensum à danser" Laughing ; donc une fois encore, c'est une affaire de sensibilité et aussi d'interprète.
Dans Symphonie en C, j'avais baillé d'ennui, sauf quand Laura Hecquet, alors sujet, avait dansé le mouvement lent sur le hautbois : j'en avais retenu mon souffle devant tant d'émotion et de délicatesse!
Sinon, je vous remercie pour votre vivant compte rendu!

Et si vous avez le temps, n'hésitez pas à poster un commentaire, même court, sur votre soirée à Chaillot; le topic n'existe pas mais nous serons ravis si vous le créez! Okay
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 21:28 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

PSS : @Lalia : j'ai véritablement découvert Magnenet que je trouvais jusqu'alors fade,  dans le Chant de La terre de Neumeier : cette oeuvre lui allait comme un gant; il était lyrique, émouvant, et on avait l'impression de voir son âme.... c'était très beau.
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:12 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com