dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 451
Masculin

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 11:01 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Petit retour tardif sur la première.

Pour ma part j'ai beaucoup aimé ce ballet, surtout la première partie. J'ai trouvé la narration très lisible, alors que la première fois que j'ai lu la pièce, je m'étais pas mal emmêlé entre les personnages.
Le seul petit bémol était la distribution qui semblait manquer de conviction. De nombreux passages sensés être drôles sont un peu tombés à plat. Notamment les interactions entre Hermia/Lysandre et Helena/Démétrius. Si Laetitia Pujol/Alessio Carbone jouent le jeu à fond, Fanny Gorse/Audric Bézard sont effacés en comparaison.
De même de Paul Marque, qui a une superbe petite batterie et survole techniquement ses solos, mais il n'a pas l'autorité nécessaire pour Obéron et n'arrive pas à s'imposer face à Titania ou Puck.

La ''star'' de la soirée est incontestablement le Puck d'Hugo Vigliotti. Il mène véritablement le jeu. Que l'on donne plus de rôle à ce danseur, malheureusement beaucoup trop rare...
J'ai également beaucoup aimé la très belle Titania d'Eleonora Abbagnato et surtout Sae Eun Park, superbe dans le Divertissement, et très bien mis en valeur par Karl Paquette.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Mar - 11:01 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 16:33 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci pour votre retour Timewarp , comme vous, je trouve la narration très lisible pour reprendre vos termes, même si elle a été simplifiée puisque l'on a pas tout le début dans le palais de Thésée, avec le père de Hermia qui veut la forcer à épouser Démétrius, ni tout le passage avec les artisans, ni la pièce Pyrrhame et Thisbée. A noter que Neumeier lui, a tout conservé!
N'empêche, cet élégage rend le tout très compréhensible ( sauf l'irruption d'Hippolyte! )

 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 610
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 16:43 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Valérie Beck a écrit:
Merci pour votre retour Timewarp , comme vous, je trouve la narration très lisible pour reprendre vos termes, même si elle a été simplifiée puisque l'on a pas tout le début dans le palais de Thésée, avec le père de Hermia qui veut la forcer à épouser Démétrius, ni tout le passage avec les artisans, ni la pièce Pyrrhame et Thisbée. A noter que Neumeier lui, a tout conservé!
N'empêche, cet élégage rend le tout très compréhensible ( sauf l'irruption d'Hippolyte! )

 


Je pense que les interactions des quatre amoureux sont plutôt claires (pour les initiés à la pièce- ma soeur n'a rien compris d'ailleurs, j'ai passé l'entracte à lui expliquer.) mais il y a nombre d'incohérences autres qu'avec Hippolyte et ses chiens ! 
Le Cavalier de Titania. D'où vient-il? Mortel ou elfe?  Pourquoi disparaît-il? 
Le passage des artisans (mais j'ai un peu ri, j'ai vu le mur que Trump veut construire) et la transformation de Bottom sont également très mal amenés. On ne comprend pas pourquoi il ne retire pas la tête d'âne tout bonnement! 
Pourquoi les mariés n'assistent pas à leur "divertissement" au deuxième acte, et pourquoi les elfes reviennent? 
Bref, j'ai trouvé quand même ce déroulé dramatique très pénible à suivre. 
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 09:36 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

@ Val : pour la tête d'âne, ça va vite, mais je trouve cela clair!  Pour les artisans, c'est coupé, complètement, et si vous avez lu mon compte rendu, vous avez vu que précisément, je n'aime pas les ajouts ou les élégages, malgré cela, je trouve l'ensemble lisible, mais très mal équilibré! Mais les interprètes de dimanche m'ont pour la plupart fait passer un excellent moment!

Mon compte rendu ICI  sur mon blog!

J'espère que nous aurons d'autres retours sur d'autres distributions; j'ai vu celle à laquelle je tenais le plus donc je n'y retournerai pas!
Et avec Elisabeth, nous avons même fait les groupies et avons été saluer F Révillion, Hannah O Neil, Sae Eun Park, T Coste, et les autres...

_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 610
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 09:53 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Oui, moi aussi j’ai bien aimé les interprètes, ils ont fait ce qu’ils ont pu avec la pauvre trame qu’ils avaient. Eleonora est superbe dans ses différentes humeurs, autoritaire avec Obéron, charmeuse dans le pas de deux quasi érotique avec Stéphane Bullion, tendre avec Bottom. Alice Renavand est impérieuse et magistrale dans ses jetés et fouettés, Laetitia Pujol était à fond la caisse dans l’amour envers Alessio, outragée par Audric, Hugo Vigliotti faisait un super Puck très clair dans son mime. J’ai juste été déçue par Obéron et ceci d’autant plus qu’il est le seul garçon à avoir quelque chose à danser et par le divertissement qui fait flop en raison d’une chorégraphie laborieuse. Parce que là aussi, les hommes chez Balanchine sont souvent réduits au partenariat, mais là, c’est le sommet.
J’ai une place pour la distribution de Marion Barbeau mais j’avoue être peu motivée pour y aller…
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 10:00 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci Val pour ce complément sur les interprètes! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pink Kitten


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2016
Messages: 134
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 16:01 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Contente de voir que vous avez finalement apprécié au moins en partie ce ballet, Valérie (puisque, d'après ce que vous disiez avant, ce n'était vraiment pas gagné). Moi, j'étais sûre que ça me plairait (j'avais regardé la vidéo italienne il y a deux ou trois semaines) et donc, sans surprise, j'ai beaucoup aimé. Je regrette seulement de ne pas pouvoir voir Hugo Marchand vendredi (avec la même distribution pour tous les autres rôles). Fabien Revillion était très bien mais je ne pouvais pas m'empêcher d'imaginer Hugo dans ce rôle et de penser qu'il serait sûrement encore mieux. Et sinon, j'ai vraiment adoré Antoine Kirscher en Puck (tellement drôle... et qui parvient même à rester mignon malgré les petites cornes et le costume un peu... spécial Wink ) et Hannah O'Neill en Titania (ne pas être ridicule avec l'âne ne doit pas être simple, mais elle y arrive très bien... et puis bien sûr, niveau costume, elle a de la chance, elle, parce que robe et coiffure ne font que la rendre particulièrement jolie).
Après, j'admets que l'acte 2 ne sert à rien (c'est presque un autre ballet, en fait - quelque chose de court et qui ne raconte rien, juste joli à regarder, que j'aime bien pris comme ça mais qui n'a aucun intérêt comme suite de l'histoire) et que pas mal de choses dans le 1 doivent sembler incompréhensibles si on ne connaît pas l'histoire d'avance (mais n'est-ce pas comme ça pour tous les ballets ?). Ça ne m'empêche pas d'aimer. Beaucoup. Vraiment beaucoup.
_________________
Pas besoin de savoir danser pour admirer la danse. Il suffit de savoir apprécier ce qui est beau.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 20:14 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci Pink Kitten pour votre retour!    Heureuse de savoir que vous avez passé une bonne soirée! Et le temps est un élément curieux: deux jours plus tard, j'ai presque envie de le revoir ! Il me reste quelque chose de profondément heureux de cette oeuvre - tout comme celle de Woody Allen - , sans doute parce que j'ai eu affaire à des interprètes débordant d'enthousiasme!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 878

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 22:53 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci pour vos comptes rendus, tous vraiment intéressants à lire !

Les artistes qui savent nous toucher dans un registre qui lui ne nous parle pas, comme vous le décrivez Valérie et Laila, pour moi cela fait partie de la magie de l'art !! J'adore avoir ce genre de surprises.

En tout cas je me réjouis de lire que vous avez apparemment tous trouvé la compagnie en forme ; quand les danseurs manquent d'enthousiasme, c'est tellement triste.  
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 420
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 09:25 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

J'ai eu du mal à écrire sur ce Songe ... C'est un peu décousu. Désolée !

Le Songe d'une nuit d'été (G. Balanchine)
Matinée du 12 mars 2017 (Bastille)


Après les fonds insondables du Lac, voilà les mystères du Songe d’une nuit d’été !

J’aurais aimé clamer mon enthousiasme pour ce ballet de Balanchine, que je découvrais en ce 12 mars, dimanche ensoleillé de fin d’hiver.
J’en ressors avec une impression de « trop plein » et de « pas assez ».

Trop d’or, de clinquant, de kitch.

Christian Lacroix a choisi de créer des décors foisonnants et luxuriants, un peu « Alice au pays des merveilles », avec, par exemple, des fleurs monstrueuses, prenant le contre-pied de la sobriété souvent associée aux ballets de Mr B. Il précise dans le programme : «Ainsi, à l’inverse de la tradition balanchinienne, je me suis senti autorisé à proposer pour ce Songe éveillé un décor très présent, un écrin de verdure et de nuit, comme un livre d’enfant un peu désuet et nostalgique, ou l’un de ces « pop-up » qui enchantaient déjà ma jeunesse ». Le décor est un peu trop omniprésent à mon goût.

Les costumes, revisités par Christian Lacroix dans l’esprit des maquettes originales de Karinska, créatrice des costumes à la création du ballet, sont parfois très réussis : ces tutus blancs, très classiques, dont le rang inférieur est rose vif, les luxueuses robes en riche velours , rouge pour Héléna, bleue pour Hermia qui « dansent » avec les danseuses.

Le corps de ballet danse. Mais certains solistes m’ont semblé sous-exploités.

Quelle frustation que d’apercevoir Karl Paquette, relégué au rôle de faire-valoir. C’est un « cavalier » de luxe et le pas de deux avec Titania est fort réussi mais « il fait trois tours et puis s’en va ». C’est triste !
Vincent Chaillet fait de son mieux pour tirer le maximum du rôle de Demetrius, pas très valorisé par le costume à jupettes. Simon Valastro, Lysandre, est décidément un grand comédien. Frustation encore avec le sous-emploi de la sensible et délicate Sae-Eun Park qui montre, ici, qu’elle est plus qu’une technicienne hors pair.
Pour une fois, je suis d’accord avec Val. Audric Bezard, Thésée, ne fait rien du tout ou presque …
Ida Viikinkoski qui remplaçait Alice Renavand, souffrante, m’a beaucoup impressionnée. Une danseuse qui ne cesse de progresser et d’affirmer sa personnalité. Son Hippolyte était savoureuse.
Dans le « divertissement, Marion Barbeau a montré une grâce incandescente. Florian Magnenet m’ a semblé plus en retrait.
Alice Catonnet campe un joli papillon plein de fraîcheur et d’ingénuité.
Le Puck d’Antoine Kirscher, encore un petit jeune qui monte, se montre tout à fait à son aise dans ce rôle de lutin facétieux. Il est plus souvent dans les airs que sur terre et virevolte sur scène comme un feu follet.
Takeru Coste nous émeut dans Bottom, transformé en âne.
Hannah O’Neill est une charmante Titania, une fée un peu évaporée.
Fabien Révillion supporte, sans frémir, le costume de romain « tout en or » dont il est affublé. Ce rôle met bien en valeur sa brillance technique.

Ce Songe m’a laissée, non pas de marbre, mais … songeuse.

Beaucoup de surnuméraires dans le corps de ballet, dont un certain Emmanuel Vazquez (avec deux z). Certainement aucun rapport avec son aîné, Miguel Vasquez, surnommé « l’ami Vasquez », qui dansa de 1874 à 1900, à une époque où les danseurs étaient complètement oubliés. (un peu d’histoire, grâce à Ivor Guest !)
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 09:36 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci Elisabeth, pour votre délicieux compte rendu!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 420
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 10:07 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Vous êtes gentille, Valérie !
Vous me revigorez ...
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 610
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 11:04 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Quant à moi, j'ai poussé le masochisme à aller voir la troisième distribution hier... Malheureusement, l'expérience fut encore pire... Le ballet n'allait pas se métamorphoser mais je dois reconnaître à la distribution de la Première une certaine expérience de la scène qui a contribué à faire avaler la couleuvre. Cela me désole car j'aime beaucoup les danseurs qui se produisaient, mais qui, dans des rôles où il faut de fortes personnalités et des qualités d'interprétation certaines, n'ont pas vraiment brillé. J'ai même trouvé le Puck d'Hugo Vigliotti moins en forme, ou alors ses pitreries ne se laissent voir qu'une fois. 
J'avais très envie de voir Marion Barbeau mais j'ai été plutôt déçue. Sa Titania n'a pas de nuances, c'est une petite fée comme les autres, toute mignonne mais qu'on ne distingue pas. Celle d'Eleonora rayonnait, écrasait Obéron, séduisait son cavalier, faisait tendrement sourire avec Bottom et en fait, devenait le véritable  fil conducteur de l'histoire, en tout cas celui qui m'a fait m'accrocher jusqu'au bout... Marion Barbeau est plus une adolescente émerveillée et m'a fait penser à sa Clara de Casse-noisette. 
Les deux couples de la ville sont également très en deça de ce qu'on a pu voir à la Première. Mélanie Hurel un peu éteinte, Marie-Solène Boulet ne sachant pas trop comment prendre le personnage d'Héléna, tout comme Axel Ibot en Démétrius et Fabien Révillion en Lysandre. 
Ida Viikinkoski en Hippolyte a débuté un peu mollement sur les jetés mais a fait des fouettés très propres.   Letizia Galloni m'a paru s'en sortir mieux en Papillon. 
Après ce premier acte mollasson,  le duo principal étant le même qu'à la première, je n'ai pas eu le courage de rester pour la deuxième partie, et je n'étais pas la seule à m'enfuir! 
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 421
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 12:08 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci Val , pour votre retour!
Je me tâte toujours pour savoir si je ne vais pas y retourner moi aussi!
je trouve que ce Songe malgré  tous les défauts cités, a quelque chose de spécial, quand même!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 878

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 14:08 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017 Répondre en citant

Merci, Elisabeth et Val, pour vos commentaires très intéressants et plaisants à lire !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:14 (2017)    Sujet du message: Le songe d'une nuit d'été- Balanchine - ONP du 9 au 29 mars 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com