dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Don Quichotte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Oct - 21:09 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

j'ai exhumé de mon blog un ancien compte rendu d'un Don Quichotte vu en 2004  avec

Paquette/ Abbagnato/ Riquier/ Gilbert/ Saiz/ Roque

 je vous le livre tel quel, c'était la prise de rôle de Paquette  et d'Abbagnato- Dorothée Gilbert dansait la demoiselle d'honneur et Ciaravola, la Reine des Dryades!



 soirée du 26 mai

Bon, c'est un peu tard! mais malheureusement, je n'ai pas pu écrire cette critique plus tôt!
J'ai bien évidemment lu celle de Cathy que je rejoints sur bien des points, mais il y a juste quelques petites choses que je voudrais ajouter

La soirée en elle même dégageait quelque chose de spécial, un bien être que j'ai rarement éprouvé à ce point ces dernières années, comme si tout le monde était en harmonie, comme si une sorte de paix, de joie était descendu ce soir là sur la scène. Le corps de ballet était PARFAIT!!!

Et tous les danseurs étaient uniques, eux mêmes en quelque sorte, ce qui faisait parfaitement oublier les petites fautes techniques qui passaient vraiment au second plan, comme le décalage entre les deux amies de Kitri; ce n'était pas grave...

J'ai trouvé Karl Paquette assez crispé au premier acte pour ses solos, mais tout de suite après ce premier acte, il s'est bien affirmé dans le rôle et il campe un Basilio très personnel, plaisant, avec une veine d'acteur comique insoupçonné jusqu'à présent!
Pour une prise de rôle, c'est un franc succès! bravo à lui!

C'est un partenaire extrêmement attentif, et il formait un couple très complice avec Eleonora Abbagnato ; et oui, ses portées! j'en ai eu le souffle coupé!!!
De tous les danseurs/ses de la soirée, c'est elle qui m'a le moins charmé par son style : à mon goût, trop de minauderies et pas assez de force; elle a des bras très déliés, une belle technique, une très jolie silhouette, des équilibres très sûr, mais j'ai une autre vision de Kitri.En revanche, si elle danse un jour Aurore, je courrai la voir!
En fait, je n'ai eu d'yeux toute la soirée que pour Dorothée Gilbert : j'ai eu l'impression d'assister aux débuts de Moniques loudières que j'avais vu dans ce même rôle en 1981, qui m'avait éblouie, (elle éclipsait presque ce soir là Noella Pontois qu'elle remplaça cette même année dans Kitri pendant une tournée d'été en Italie, Noella s'était blessée) et qui était nommée etoile six mois plus tard : la même sublime technique, la même espiéglerie, le même piquant, un style très pur et très juste, un jeu d'actrice très réussie. Elle danse a la fois avec une grande simplicité, une grande classe, et en même temps, elle va au bout de tous ses mouvements. Elle accapare tout l'espace de la scène à elle, je ne l'avais encore jamais vue danser, j'ai été emerveillée; j'avais l'impression de revoir Don Quichotte, période Noureev, lorsqu'elle dansait.
D'autant qu'elle revient danser dans l'acte des dryades aux côtés de de Myriam Ould Braham et de Mathilde Froustey qu'elle éclipsait tout naturellement.
L'autre danseuse que j'ai beaucoup aimée est Nathalie Riqué : elle habite bien son personnage, elle a beaucoup de présence, et sa danse "un peu aguicheuse" contraste merveilleusement avec celles des amies de Kitri; c'est une bonne actrice aussi, et le couple qu'elle formait avec Espada (Yann Saiz) était très plaisant à voir: Passion, quand tu nous tiens! semblaient-ils dire tous les deux, en prise avec leur séduction, et leur jeu dansé, parade amoureuse colorée!

et puis Isabelle Ciaravola : magnifique dryade! les jetés à la seconde (? quels noms cela porte-til?) étaient suspendus en l'air, comme si elle était une plume; quand à la série de développé seconde... et les tours attitudes / développés!!!!
Décidement, cette scène des dryades reste pour moi un grand moment dans l'univers du ballet classique: j'adore sa magie, son côté slave; c'est très habile de la part de Petitpas, de mettre en avant cette beauté irréelle de danseuses en tutus, qui évoluent dans un monde onirique, au milieu de toute cette fougue latine
Autre mention, les torréadors : je les trouve d'habitude toujours un peu ridicules, mais là! chapeau! ils m'ont convaincue!
Pour le reste, j'ai regretté le Don Quichotte de Jean Marie Didière, mais le sancho pança de Fabien Roques était très très drôle!

Citation:

 


_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/


Dernière édition par Valérie Beck le Sam 13 Oct - 19:58 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Oct - 21:09 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 07:39 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

Vous aviez l'oeil shana !
Bonne idée que cette nouvelle rubrique un brin nostalgique ...
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 08:02 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

acchhhh!!!! la nostalgie!!!! Mr. Green

je n'ai malheureusement retrouvé que celles là, qui avait été écrite sur critical dance, danser en français, donc encore avant la création du site de Cathy!

je crois d'ailleurs que c'est mon dernier Don quichotte! ( ???)
je ne me rappelle pas avoir vu la série de 2007!

Mais si certains d'entre vous l'ont vu et ont gardé quelques parts leurs compte rendus, et bien, exhumez là pour notre plaisir!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 12:01 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

Et voilà, représentation du 4 mars 2007.
Commentaires écrits pour feu Danser en France.

Je me souviens. Deux jours avant, j'étais "malade comme un chien", mais, je n'aurais, pour rien au monde, manqué cette représentation. Je me sentais beaucoup mieux déjà, arrivée à Bastille  !

Citation:
Bonjour à tous,
 

Dûment dopée et médicamentée (un vilain microbe m’a mise à plat depuis quelques jours) me voici enfin à Bastille en ce 4 mars 2007. Billets pris depuis si longtemps (merci internet), DVD de Don Quichotte visionné maintes et maintes fois avec délice, suspense de la distribution (allait-on voir Mathias ou Karl ?). Bref, j’anticipais avec bonheur cette représentation.
 

Comme d’habitude, Bastille était bondé, beaucoup de jeunes (parfois très jeunes) enfants. Ils doivent être particulièrement sages. Ma petite dernière qui a 5 ans est certes ravie de « regarder la danse » avec sa maman sur DVD mais je ne la vois pas se tenir tranquille pendant trois actes au théâtre. La salle fut très chaleureuse et enthousiaste, encourageant les danseurs de leurs « bravo ». J’aime ça.
 

Suspense levé, c’est Aurélie Dupont et Mathias Heymann qui ont dansé. Je suis heureuse pour lui. Cela aurait été dommage qu’il ne puisse assurer sa seule représentation.
 

Mathias est très jeune et c’est vraiment une gageure pour lui d’avoir réussi à réussir le défi de danser le rôle de Basilio. Et il s’en est tiré avec beaucoup de dextérité. Il a beauoup de présence et avec encore du travail et l’expérience il va acquérir cette maturité et cette sûreté qui font que chaque pas paraît si simple. Et comme l’art de la danse est difficile !!!
 

Aurélie Dupont a été une Kitri très sûre guidant son jeune partenaire et  le sécurisant. Ils formaient un joli couple. Aurélie est décidément LA DANSEUSE.  Elle irradie sur scène et nous enchante toujours.
 

Audric Bézard et Alice Renavand dansaient Espada et la danseuse de rue. Il m’a semblé qu’Audric était un peu « sec » à l’acte I. Espada est un rôle difficile. Il avait sans doute le trac. Je l’ai trouvé plus convainquant dans l’acte III. Quant à Alice, elle m’a tout à fait séduite. Elle a du punch, de l’autorité, une personnalité et j’espère qu’elle sera première danseuse.
 

Sébastien Bertaud nous a gratifié d’un gitan très canaille. Eric Monin fut un Gamache particulièrement loufoque. Je fus un peu déçue par le Don Quichotte de Richard Wilk qui m’a semblé un peu  trop ordinaire et manquant du panache de Jean-Marie Didière . Mention spéciale à Fabien Roques qui fut un Sancho Pança désopilant à souhait.
 

Dans la scène de la vision, le rayon de soleil fut  Cupidon, Miteki Kudo, toujours aussi fine et  délicate.
 

Bravant ma réserve naturelle et n’écoutant que mon envie, je suis allée féliciter les artistes à la sortie …. et quémander quelques autographes. Aurélie avait les bras chargés de fleurs. Elle est aussi ravissante à la ville qu’à la scène. J’ai pu dire deux mots à Mathias. Vous pourrez le voir dans La fille mal gardée car il ne part pas en Australie (mais sans doute pas dans le rôle principal…). Il m’a confié qu’il avait travaillé deux mois avec Manuel Legris pour ce spectacle. Manuel qui était aussi à la sortie des artistes et qui s’est fait « happer » par quelques touristes japonaises et leurs appareils photos. Il s’est prêté de bonne grâce à leurs demandes. On sent qu’il a l’habitude !
 

Une après-midi bien remplie…. Qui m’a apportée beaucoup de joie.

Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 708
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 13:22 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

Merci pour ces comptes renuds! comme quoi Drothée c'est toujours faite remarquer même dans des petits rôles! c'est ça une étoile (ou future étoile!).

Il faudrai que je cherche dans mes archives mais j'étais moi aussi à la première de Mathias Heymann dans Don Quichotte! A l'époque je n'allais à l'Opéra qu'une fois par an (cadeau de Noël généralement) et c'est après cette représentation que j'ai décidé d'y aller régulièrement!

Mathias m'avait éblouie. Même si son jeu n'était pas très assuré, quelle technique, c'était magnifique! Pour mettre à l'aise son partenaire Aurélie Dupont avait forcé son jeu et ça lui allait très bien!

J'étais resortie enchantée de la représentation et était aussi allée faire ma "fan" à la sortie des artistes!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 790

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 17:18 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

Très chouette idée que ce topic, Shana !

Je n'ai jamais vu Don Quichotte mais j'ai gardé dans un coin de mon ordi la plupart de mes impressions post-représentations : je les ressortirai à l'occasion des reprises !

Merci à vous deux pour vos critiques : c'est un plaisir à lire ! Je vous envie car vous aviez vu de belles distributions (Karl Paquette, Eleonora Abbagnato, Aurélie Dupont, Matthias Heymann, que des danseurs que j'adore ).
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 17:55 (2012)    Sujet du message: Don Quichotte Répondre en citant

 
Citation:

 le Don Quichotte de Richard Wilk qui m’a semblé un peu  trop ordinaire et manquant du panache de Jean-Marie Didière . Mention spéciale à Fabien Roques qui fut un Sancho Pança désopilant à souhait.


Vous voyez Elisabeth, nous avions ressenti exactement la même chose

d'ailleurs, pour revenir à Fabien Roques, je ris encore lorsque je le revois dans Casse Noisette dans la danse des Aieux!
qu'est ce qu'il était drôle!
Voilà encore un sujet qui aura marqué profondément l'opéra, tout comme Jean Marie Didière!
Don quichotte n'est pas dansé, mais quelle présence!
tout comme lorsqu'il dansait la méchante sorcière de la Sylphide!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:43 (2016)    Sujet du message: Don Quichotte

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004