dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Où sont passées les étoiles d'antan ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 120
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Sep - 19:17 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Je suis tombée totalement par hasard aujourd'hui sur cette vidéo de Manuel Legris et Monique Loudières dans R et J.
Une merveille ! ça me rassure car je finis parfois par me dire que j'idéalise les années 90-2000 à l'Opéra. Mais non, nous avons eu une pléthore de danseurs exceptionnels... Des étoiles qui brillaient vraiment au firmament.


https://www.youtube.com/watch?v=0z8v6_ZE9cg&feature=share
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Sep - 19:17 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 837
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 09:08 (2018)    Sujet du message: Re: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

ileana a écrit:
Je suis tombée totalement par hasard aujourd'hui sur cette vidéo de Manuel Legris et Monique Loudières dans R et J.
Une merveille ! ça me rassure car je finis parfois par me dire que j'idéalise les années 90-2000 à l'Opéra. Mais non, nous avons eu une pléthore de danseurs exceptionnels... Des étoiles qui brillaient vraiment au firmament.


https://www.youtube.com/watch?v=0z8v6_ZE9cg&feature=share
Hummm... j'avoue que personnellement un tel enthousiasme me surprend, mais il est vrai que ce n'était pas mes danseurs préférés dans cette génération.
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 761
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 11:32 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

J'ai regardé un grand nombre de fois le DVD de Roméo et Juliette (cette vidéo en est-elle extraite ?) et à chaque fois, je pleure ...
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 761
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 11:34 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Val, qui étaient vos danseurs préférés ?

Iléana, les étoiles actuelles n'ont peut-être pas grand chose à se mettre sous la dent ?
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 837
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 13:09 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Dans cette génération, Hilaire, Belarbi,  Maurin, et dans les un peu plus jeunes de la même époque, Le Riche, Moussin, Letestu...
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 120
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 13:59 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

 
Citation:
Dans cette génération, Hilaire, Belarbi,  Maurin, et dans les un peu plus jeunes de la même époque, Le Riche, Moussin, Letestu...







Voilà, on n'avait que l'embarras du choix ! J'aimais beaucoup Loudières, mais aussi Belarbi, Martinez, Bart, Le Riche, Moussin,  Bridard... Manuel Legris n'était pas forcément mon danseur préféré à l'époque, mais j'admirais sans réserve sa précision technique, sa vigueur et son engagement, qui éclatent effectivement dans cette vidéo.
Il me semble aussi que les partenariats étaient mieux assortis, alors qu'aujourd'hui, une fois sur deux, lorsqu'un danseur/seuse me plaît, son partenaire ne m'attire pas.
Bref je fais ma vieille ronchonne, mais cette qualité de danse et de partenariat qui signait les vrais couples d'étoiles me semble en voie de disparition.


Bien sûr, comme le dit Elisabeth, ce n'est pas non plus en dansant si peu de ballets narratifs que les jeunes étoiles arriveront à développer tout leur potentiel.
Bref, peu de spectacles qui me tentent, et pour les rares qui restent, des distributions qui me laissent souvent de marbre.




Toujours pour Elisabeth, je n'ai pas le DVD de Ret J, je ne saurais pas vous dire si cette vidéo en est extraite. Mais j'avais vu Loudières-Legris en live et aucun R et J vu ensuite ne m'a autant enthousiasmée.
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Kao


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2017
Messages: 11
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 15:05 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Bonjour, j'ai lu votre conversation. Je ne suis pas une grande connaisseuse. Mais j'ai du mal à croire que personne parmi Karl Paquette, Mathieu Ganio, Stéphane Bullion, Mathias Heyman Hugo Marchand ou encore Dorothee gilbert, Ludmilla Pagliero, Myriam OULD braham, Alice Renavand et Eleonora Abbagnato ne vous fasse vibrer ?
Ils sont quand même tous sublimes, avec des profils différents mais magnifiques 
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 120
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 16:28 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

 
Citation:
Bonjour, j'ai lu votre conversation. Je ne suis pas une grande connaisseuse. Mais j'ai du mal à croire que personne parmi Karl Paquette, Mathieu Ganio, Stéphane Bullion, Mathias Heyman Hugo Marchand ou encore  Ludmilla Pagliero, Myriam OULD braham, Alice Renavand et Eleonora Abbagnato ne vous fasse vibrer ?

Ils sont quand même tous sublimes, avec des profils différents mais magnifique.




Je dirais que beaucoup sont attachants, avec de belles qualités artistiques ou techniques, rarement les deux, ou pas à un niveau qui serait selon moi digne d'une étoile, ou trop fragiles physiquement après grave blessure.



Alors sublimes, c'est à mon sens devenu très rare, d'autant plus que, la plupart du temps, il ne s'agit pas seulement d'un danseur sublime isolément, mais d'un partenariat capable de soulever l'enthousiasme. Je suis vraiment désolée de le dire, car j'ai évidemment une grande sympathie pour les danseurs de l'Opéra, mais quand je vois les vidéos russes à l'heure actuelle, je ne peux m'empêcher de penser que les véritables étoiles sont là-bas. Paris soutient difficilement la comparaison, ce qui n'était absolument pas le cas il y a 15-20 ans.
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 996
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 08:32 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Je suis tellement d'accord avec Iléana, tellement dégoûtée de ma dernière saison, que je n'anime plus ce forum comme vous l'aurez remarqué. Je viens le lire, y répondre très ponctuellement, mais il en est terminé pour moi des derniers feux de la passion que m'avaient inspiré Ciaravola, Le Riche... partis depuis 4 ans. Depuis, j'ai eu quelques coups de ci delà, et je verrai peut être un ou deux ballets cette année, contre un ou deux tous les mois...


Les danseurs que vous citez " auraient pu" avec d'autres directeurs de la danse. les personnalités artistiques sont bien là, mais le " haut vol" qu'on attend de l'opéra s'est perdu depuis dix ans, c'est le déclin permanent, et rester pour les filles 6 mois sans faire de pointe pour se taper ensuite une variation de concours difficiles SUR pointe, non mais quelle imposture!!!! diable diable diable diable


J'édite mon post pour y rajouter un poème à la manière de f. Villon  écrit sur mon blog en 2015   et un lien sur mon blog en 2010 : Où sont les étoiles d'antan



Et non, ce n'est pas de la " nostalgie" mais une réalité!



Dictes moy ou,  n' en  quels pays,
Est  Isabelle Ciaravola,  
Nicolas Leriche, Claire Marie Osta
Ils furent tous partenaires,
Manuel Legris, Isabelle Guérin
Belarbi et Laurent Hilaire
Qui beaulté  ot trot plus qu'humaine.
Mais ou sont les neiges d' antan ?
 
Ou est parti Jean Guillame Bart,
Et l’émouvant Romoli ?
Mitéki Kudo, Gil Isoart,
Et la diaphane Céline Talon
Averty, Maurin, et tant d'autres

Sujet, étoiles, premiers danseurs
Tous m’ont ravi le cœur
Mais où sont les neiges d’antan ?
 
Et par-dessus ces grands danseurs
Plane l’inoubliable Rudi
Qui sut en quelques saisons seulement
Donner un lustre inégalé
A l’opéra  tout endormi
Et à tous sa slave ardeur
Et resta là même parti
Mais où sont les neiges d’antan ?
_________________
Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
suivi et programme sur mesure
http://www.art-et-yoga.fr/
http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 837
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:05 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Je ne suis pas d’accord avec vous, Ileana et Valérie et je rebondis plutôt sur la qualité intrinsèque des danseurs, Valérie et fais mienne la remarque d’Elisabeth plus haut : les danseurs ne dansent pas beaucoup de classique. Ce n’est pas les danseurs en eux-mêmes qui sont en cause, mais c’est le répertoire de l’Opéra que vous n’aimez pas et les pièces dans lesquelles brillent nos danseurs ne vous marquent pas plus que ça.
Je pense que dans un certain répertoire néo-classique et contemporain, nos danseurs brillent tellement plus que les russes que vous semblez aimer Ileana. Je viens de regarder deux Dames aux camélias russes et  j’avais fait la même chose pour Onéguine en février dernier. Je me souviens d’un Parc aussi il y a quelques années… Et bien, je vous assure que je ne regrette pas d’être à Paris avec nos danseurs plutôt qu’à Moscou et St Petersbourg…  
Revenir en haut
Cathy


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2018
Messages: 107
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:14 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Je suis du même avis qu'Iléana et Valérie. Les étoiles actuelles sont sympathiques, mais hormis peut-être Dorothée Gilbert, Mathieu Ganio et Mathias Heymann, aucune n'a cette aura de l'étoile qu'avaient les anciennes étoiles, même les plus faibles techniquement comme Isabelle Ciaravola avait quelque chose d'unique au niveau artistique. Il reste encore Abbagnato qui semble la dernière représentante de cet avant...

C'était de véritables étoiles qu'on n'oublie pas... Quand on voit un Legris, il sublimait toutes ses partenaires de Loudières à Gaïda, de Maurin à Dupont. Il n'y a plus cela. Il y a quelques individualités certes, mais pas ces étoiles qui nous manqueront quand elles ne seront plus là. Certaines d'ailleurs ne seraient jamais devenues étoiles sans le côté "on nomme à tout va" de Lefèvre (Paquette, Bullion, Renavand, Cozette...). Ca n'empêche rien au côté attachant des trois premiers, mais ils n'ont pas ce qu'on demande à des ETOILES de l'Opéra de Paris. D'ailleurs, ces étoiles ne se produisent jamais à l'étranger,

Et effectivement il manque une direction qui pousse les danseurs dans leur retranchement. Certes Millepied ne faisait danser que quelques danseurs, mais au moins il mettait sur le devant de la scène des danseurs qui le méritaient vraiment. Quand je vois que les étoiles ont pour certaines pousser à sa démission, ne dansent finalement pas plus qu'avant ou plus du tout (comme Hoffalt dont les charges anti-Millepied dans la presse ont été assassines), ça me rend folle. En plus les danseuses exceptionnelles comme Guérineau sont obligées de quitter l'Opéra pour pouvoir de nouveau danser des rôles principaux.

J'adorais Aurélie Dupont en tant que danseuse, et je l'aime toujours en tant que danseuse, mais c'est ridicule d'avoir nommé à la tête de l'Opéra une danseuse qui n'a jamais été appréciée plus que cela par ses pairs (je ne parle pas du côté artistique). Je serai aussi très critique envers les danseurs qui préfèrent la culture du moindre effort alors que dans toutes les compagnies, les étoiles abordent encore les grands rôles classiques à un stade avancé de leur carrière, maintenant, elles se contentent des grands ballets néoclassiques (Dame, Onéguine, Manon...) mais le répertoire de l'Opéra de Paris c'est AUSSI du classique et pas un seul par saison.

L'Opéra semble avoir perdu le feu sacré. Espérons que Lissner emmènera avec lui Dupont et qu'on aura enfin un Legris à la direction de l'Opéra (un danseur qui sache mixer tradition et modernité dans ses programmations). J'espère qu'on peut encore faire quelque chose, de toute façon la non rébellion des danseurs contre la programmation actuelle montre que le ver est dans le fruit et qu'il l'a bien atteint. En espérant qu'on puisse sauver la compagnie et la remettre sur les rails de la véritable mission d'un théâtre comme l'Opéra de Paris.
_________________
https://blogdecathyblog.wordpress.com/
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 837
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:20 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Pas d'accord non plus avec ce que vous dites. Vous ne voyez pas que l'Opéra s'est transformé. Vous êtes contre cette transformation  donc vous jugez avec des critères d'avant qui n'ont plus lieu d'être dans les conditions actuelles... Vous jugez en théorie et pas en pratique, c'est dommage.
Revenir en haut
Cathy


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2018
Messages: 107
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:26 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Je juge de ce que doit être une compagnie de répertoire. Pourquoi en Angleterre, aux USA, au Danemark, en Russie, en Allemagne... on danse encore plein de classiques, et qu'on ne ferme pas la porte à la tradition !
Je vois très bien que l'Opéra s'est transformé, mais il ne doit pas être une compagnie contemporaine qui danse quelques classiques, il doit être l'inverse. On ne demande pas à la Comédie française de ne plus jouer Molière, Racine, Corneille... et de ne jouer que des auteurs contemporains. Au niveau lyrique, on chante encore les Mozart, Verdi, Puccini...

Ce qui est possible dans d'autres pays l'est en France, mais il faut toujours qu'on se distingue par une exception culturelle et un intellectualisme ridicule ! Certains chorégraphes ont leur place à l'Opéra. Je ne suis aucunement contre la modernité, mais il faut savoir doser et donner aux danseurs de formation classique des ballets qui respectent l'école dans laquelle ils ont été formé.  Mais bon le spectateur bobo parisien en a pour son argent vu qu'il trouve formidable ce qu'on lui donne !

L'Opéra n'est pas une super Maison de la Culture, on attend autre chose et j'espère qu'il n'est pas trop tard, maintenant on est aussi comme partout dans la génération du moindre effort qui veut travailler avec des chorégraphes qui façonnent leur chorégraphie sur eux... Ils veulent faire du théâtre, de la photo, ils n'ont plus que la danse pour passion et c'est là où se situe le problème !
_________________
https://blogdecathyblog.wordpress.com/


Dernière édition par Cathy le Lun 24 Sep - 08:54 (2018); édité 3 fois
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 837
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:32 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

Mais tout cela est de la théorie. Maintenant il y a une saison, et il faut y aller et voir ce que les danseurs peuvent faire avec ce qu'on leur donne à danser et pas les critiquer in abstracto.
Revenir en haut
Cathy


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2018
Messages: 107
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:43 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ? Répondre en citant

De plus même si j'ai adoré certains danseurs, je trouve toujours des qualités chez les danseurs actuels. Je regrette les programmations passées, mais je ne vis pas sur le souvenir des danseurs, je constate que le niveau a terriblement baissé et que les danseurs qui seraient dans la ligne des étoiles du passé ne sont pas mises en valeur à leur juste niveau, il n'y a plus ces partenariats exceptionnels qui sublimaient tous les ballets abordés que ce soit du classique ou du contemporain...

Une saison contemporaine n'est pas digne de l'Opéra et ce n'est pas parce que les danseurs seront capables de la tenir qu'ils auront le niveau d'une ETOILE et  plus encore d'une ETOILE Internationale...

Ce n'est pas en dansant UN classique qu'on garde le niveau ! Ce n'est pas en dansant du contemporain qu'on est un grand danseur. Mais vu qu'il y a des spectateurs comme vous qui trouvez la saison géniale tant mieux pour vous tant pis pour ceux qui voient plus loin que le petit plaisir ponctuel et voit LA grandeur de la compagnie et LA mission d'un théâtre national.

Et financièrement parlant, ce qui remplit l'Opéra, ce sont les grands classiques et peut-être un ou deux chorégraphes contemporains style Mats Ek ou Forsythe (et encore, je ne suis pas sûre qu'ils remplissent à 100% sur la durée).
_________________
https://blogdecathyblog.wordpress.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:04 (2018)    Sujet du message: Où sont passées les étoiles d'antan ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com