dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les 120 ans de Casse Noisette

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Ballets - Oeuvres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 21:22 (2012)    Sujet du message: Les 120 ans de Casse Noisette Répondre en citant

Aujourd'hui, Google a joliment fêté les 120 ans de Casse Noisette!








Il s'agit bien sûr du ballet pas de conte d'Hoffmann écrit en 1816!!!

J'en profite d'ailleurs pour mettre des liens vers deux petits articles que j'ai écrit à " chaud" ( comme toujours) sur la version de Noureev!

Casse Noisette 1
Casse Noisette 2

Je me rappelle que sur l'ancien forum, Iléana et moi avions évoqué le malaise qu'avait fait naître en nous la lecture du conte d'Hoffmann  lorsque nous avions une dizaine d'années ( à peine, en fait!!)

Et Noureev précisément  a su retranscrire ce malaise; notamment avec la scène pendant laquelle les rats s'attaquent à Clara, puis la vision quasi horrifique de la famille de Clara qui est devenue " monstrueuse"

A la dernière reprise, le sapin ne grandissait plus!!!!! Cet effet était si spectaculaire; il renforçait précisément cette dimension onirique très équivoque de certains passages du conte....

voici un extrait du texte

 
Citation:

 LE PROTÉGÉ.
La petite Marie ne voulait surtout pas s’éloigner encore de la table de Noël, parce qu’elle n’avait rien vu qui eût attiré spécialement son attention. En enlevant les hussards de Fritz qui se tenaient en ligne de parade tout près de l’arbre des joujoux, un petit homme avait été mis à découvert, et il attendait là, tranquille et discret, que son tour arrivât. Il y avait certainement beaucoup à objecter contre l’élégance de ses formes : car outre que son gros ventre ne fut nullement en rapport avec ses petites jambes grêles, sa tête paraissait aussi beaucoup trop grosse ; mais son habillement parlait en sa faveur, car il faisait supposer un homme de goût. Ainsi, il portait une très-joli veste de hussard, d’une belle et brillante couleur violette, avec une foule de gances et de boutons blancs ; des pantalons du même genre et de ces très-jolies petites bottes qui étaient autrefois de mode parmi les étudiants et même les officiers ; elles étaient si bien ajustées aux jambes, qu’on aurait pu croire qu’elles étaient peintes. Ce qui faisait un effet comique dans son arrangement, c’était un étroit et long manteau placé par derrière, et qui paraissait être de bois ; et il portait en outre un bonnet de mineur. Et Marie se rappela aussitôt que le parrain Drosselmeier avait aussi une cape assez laide et une bien vilaine casquette, ce qui ne l’empêchait pas pourtant d’être un parrain bien-aimé. Et tout en regardant de plus en plus le gentil petit homme qui lui avait plu dès le premier coup d’œil, Marie remarqua la bonne humeur empreinte sur sa figure. Ses yeux, d’un vert clair et un peu saillants, n’exprimaient que la bienveillance et l’amitié, et la barbe bien frisée et de laine blanche qui ornait son menton faisait ressortir le doux sourire de sa bouche bien vermeille.
— Ah ! dit enfin Marie, mon cher papa, quel est le charmant petit homme placé là tout près de l’arbre ?
— Celui-là, dit le père, travaillera vaillamment pour vous tous, ma chère enfant ; il mordra pour vous la dure écorce des noix, et t’appartient aussi bien qu’à Louise et à Fritz.
Et en même temps le père le prit doucement de la table, leva son manteau en l’air, et le petit homme ouvrit une énorme bouche et montra une double rangée de dents blanches et pointues. Marie, à l’invitation de son père, y mit une noix, et — knak — le petit homme la brisa de telle sorte que les coquilles tombèrent en morceaux et que Marie reçut la douce amande dans sa main. Et tout le monde apprit, et Marie avec les autres, que le joli petit homme descendait en droite ligne des Casse-Noisette, et continuait la profession de ses ancêtres.
Marie poussa des cris de joie, et le père lui dit alors :
— Puisque l’ami Casse-Noisette te plaît tant, ma chère Marie, prends-en, si tu veux, un soin tout particulier, à la condition toutefois que Louise et Fritz pourront s’en servir comme toi.
Marie le prit aussitôt dans ses bras, et lui fit casser des noix ; mais elle choisit les plus petites, pour que le petit homme n’ouvrit pas trop la bouche, ce qui, dans le fond, ne lui seyait pas bien. Louise se joignit à elle, et l’ami Casse-Noisette dut aussi lui rendre de pareils offices, et il parut le faire avec plaisir, car il ne cessa de sourire amicalement. Fritz, pendant ce temps-là, fatigué de ses cavalcades et de ses exercices, sauta auprès de ses sœurs en entendant joyeusement craquer des noix, et se mit à rire de tout son cœur du drôle de petit homme ; et, comme il voulait aussi manger des noix, le Casse-Noisette ne cessait d’ouvrir et de fermer la bouche, et comme Fritz y jetait les noix les plus grosses et les plus dures, trois dents tombèrent de la bouche de Casse-Noisette, et son menton devint chancelant et mobile.
— Ah ! mon pauvre cher Casse-Noisette ! s’écria Marie.
Et elle l’arracha des mains de Fritz.
— Voilà un sot animal, dit celui-ci ; il veut être Casse-Noisette et n’a pas la mâchoire solide. Il ne connaît pas non plus son état ; donne-le-moi, Marie, je lui ferai casser des noix à en perdre toutes les dents, et par-dessus le marché son menton si mal attaché.
— Non ! non ! s’écria Marie en pleurant, tu n’auras pas mon Casse-Noisette ; vois un peu comme il me regarde mélancoliquement en montrant les blessures de sa bouche. Mais toi ! tu es un cœur dur et tu fais même fusiller un soldat !
— Cela doit être ainsi, s’écria Fritz. Mais le Casse-Noisette m’appartient aussi bien qu’à toi ; donne-le-moi.
Marie se mit à pleurer violemment et enveloppa vite le Casse-Noisette dans la poche de son tablier. Les parents vinrent avec le parrain Drosselmeier, et celui-ci prit part aux chagrins de Marie. Mais le père dit :
— J’ai mis spécialement le Casse-Noisette sous la protection de Marie, et comme je vois qu’elle lui devient nécessaire, je lui donne plein pouvoir sur lui, sans que personne puisse y trouver à redire. Au reste, je m’étonne de voir Fritz exiger de quelqu’un blessé dans un service la continuation de ce service. Il devrait savoir, en militaire, que l’on ne remet plus les blessés dans les rangs de bataille.



_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 18 Déc - 21:22 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 22:42 (2013)    Sujet du message: Les 120 ans de Casse Noisette Répondre en citant

Un trésor en ligne : le Casse Noisette, version Noureev, avec Maurin, extraordinaire, et Hilaire ( Drosseylmeyer!)


Une petite merveille, j'ai la vieille VHS, et je suis ravie que quelqu'un ait réussi à numériser cette version à laquelle je suis si attachée!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 00:23 (2013)    Sujet du message: Les 120 ans de Casse Noisette Répondre en citant

Mais mais mais !!! Merci Shana !

Holala, j adore casse-noisette, quelle bonne idee j ai eu de venir me perdre ici Il est un peu tard ce soir... quel dommage, cela sera pour demain alors (là, un petit Sherlock Holmes version Brett et au lit).
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 07:56 (2013)    Sujet du message: Les 120 ans de Casse Noisette Répondre en citant

ah, vous aussi êtes fan de Sherlock version Brett?

Je suis une inconditionnelle de Brett, je l'adore!!!! et j'ai tous les Sherlock- Brett que je regarde régulièrement!!!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 22:23 (2013)    Sujet du message: Les 120 ans de Casse Noisette Répondre en citant

Hola oui (et j'adore Charles Gray en Mycroft... mais il n'est là que 3 épisodes).
Cela faisait partie des 4 émissions que j'avais le droit de regarder le soir étant enfant (avec Thalassa, Zorro et Columbo -sous conditions exceptionnelles-).
J'avais permission spéciale pour les grands chefs d'oeuvres qui passaient en pleine nuit, après une "sieste" bien sûr comme le King Kong de 1933; sous conditions de résultats scolaires.

En ce qui concerne "cascanueces" -olé-, c'était vraiment très beau (et avec les choeurs !), remerci donc. Je ne m'attendais pas à un ballet cinématographié comme ma Carmen et ma Belle au Bois Dormant de l'ère soviétique ^^ ... mais ... à moins que j'aie eu une absence, toujours sans la Mère Gigogne et les polichinelles. Ce morceau me fait toujours sourire (après tout un homme reste un grand enfant toute sa vie)
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:47 (2016)    Sujet du message: Les 120 ans de Casse Noisette

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Ballets - Oeuvres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004