dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elisabeth


En ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 13:20 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Bilan de la saison 2012-2013

Voici déjà venu le temps du bilan !

Cette saison, j’aurai manqué pas mal de programmes.

Je regrette de n’avoir pas trouvé le temps de retourner voir Kaguyahimé et Signes. Mais surtout de n’avoir pu découvrir Afternoon of a Faun.

S’il ne restait qu’une représentation, ce serait celle du 13 avril 2013 : La 3ème Symphonie de Gustav Mahler de John Neumeier. Une soirée enivrante. Isabelle Ciaravola, ange divin, Karl Paquette, homme solaire et envoutant, Mathias Heymann, puissant et un corps de ballet dont chaque danseur est unique (citons Yann Saïz, Charline Giezendanner …) Une soirée qui m’a fait vibrer.

La saison avait plutôt bien commencé avec une soirée consacrée à Balanchine.

Autour de Noël, ce sont les péripéties de Don Quichotte qui m’ont réveillée des froideurs de l’hiver. Un ballet qui fait du bien. Y voir trois fois Karl Paquette en Basilio ne m’a pas dérangée, au contraire ! Il était particulièrement en forme avec Dorothée Gilbert en Kitri.

Petite incursion « contemporaine » avec les soirées Gillot/Cunningham et Forsythe/Brown, des univers qui me sont quelque peu étrangers. Néanmoins, le Cunningham Un Jour ou Deux m’a impressionnée même si la froideur de la danse me gêne.
Je ne suis pas une Forsythienne. Les œuvres de Forsythe me « blessent » : trop fort, trop haut, trop vite. Mais, je comprends que l’on puisse aimer son univers.

J’ai assisté au gala des Ecoles de Danse. Découverte expresse (en 4 minutes !) d’un couple de jeunes danseurs anglais Annette Buvoli et Evan Loudon dans une chorégraphie de Frederick Ashton. Cela me donne envie de voir des chorégraphies de ce chorégraphe. Il me suffira de traverser la manche ! Deux élèves de l’école de danse, Roxane Stojanov et Mathieu Rouaux m’ont fait forte impression dans Péchés de Jeunesse. La première est aujourd’hui dans le corps de ballet, le second est au pied du podium. J’espère qu’il intègrera le corps de ballet bientôt.

La saison s’est terminée par deux représentations de La Sylphide. J’ai eu la chance d’assister aux débuts, dans James, de Pierre-Arthur Raveau, ce jeune danseur musicien (dans le reportage qui lui est consacré ainsi qu’à d’autres jeunes danseurs on le voit jouer du piano … et très bien !) Ce fut une très belle prise de rôle et j’espère le voir beaucoup la saison prochaine. Je l’avais déjà remarqué dans Sérénade en début de saison.
Le 28 juin, c’est dans la loge d’honneur (merci pour l’info Joelle !) que j’assistais à une représentation de La Sylphide avec Evgenia Obratzova dans le rôle-titre. Je ne fus pas déçue.
Je me réjouissais aussi de voir le James de Mathias Heymann, danseur qui nous a tant manqué.
Il est revenu à la scène plus bondissant que jamais, avec, en plus, une qualité et une profondeur qui le rendent encore plus attachant.

Deux événements marquants pour moi en cette saison : la reprise de La 3ème Symphonie de Gustav Mahler et le retour "gagnant" de Mathias Heymann, plus "fort", plus mûr et dont la danse reste tout aussi savoureuse à regarder.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Juil - 13:20 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 465
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 15:26 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

L’indicatrice involontaire Wink  de la Loge d’honneur trouve que c’est une excellente idée, ce bilan de la saison 2012-2013.
En ce qui me concerne (ainsi que mon cher et tendre) ce fut la saison de la Découverte (avec un grand D). Alors je vais essayer de résumer nos impressions (en espérant qu’elles ne seront pas trop roboratives)…

Nous avons commencé timidement par la soirée Balanchine au mois d’octobre où nous avons pu découvrir l’atmosphère du Palais Garnier (j’y étais allée une fois étant toute jeune fille il y a très… très.. longtemps !). Nous y avons aussi découvert L. Pagliero, M. Ould-Braham, K. Paquette, ainsi que quelques autres (dont Alessio Carbone).
Forts de cette première expérience plaisante, nous avons retenté le coup avec Don Quichotte (n’ayant pas osé aller voir le spectacle contemporain avec MA Gillot… bêtes que nous fûmes ! ) et de fil en aiguille, pour des tas de raisons, j’ai vu ce spectacle trois fois à Bastille avec des amis ou avec mon mari (c’est même lui qui en a redemandé pour y retourner !). On y a remarqué Mathilde Froustey qui faisait un charmant Cupidon ! C’est là que la greffe a dû prendre…

Des amis de province venant nous voir pour le Nouvel An, j’ai osé et pris 4 billets pour la soirée Forsythe/Brown du 29 décembre où nous nous sommes retrouvés avec les yeux encore plus écarquillés grâce à A. Letestu, J. Bélingard, N. Le Riche, I. Ciaravola (et encore Marie-Agnès), sans oublier E. Abbagnato et tous les autres bien sûr…

Enthousiasmée par ce premier essai dans le contemporain, j’ai même récupéré deux places au dernier moment pour une des représentations d’A. Preljocaj au début janvier 2013 : Helikopter a été un peu dur à supporter mais bon…

Ensuite nous nous sommes lancés dans Kaguyahime, juste pour une représentation (j’en avais pris une deuxième, mais il a bien fallu partir un peu en vacances !) et nous avons adoré, ainsi que mon beau-papa qui n’a même pas roupillé pendant la représentation ! Nous y avons découvert une adorable Alice Renavand, avec un Hervé Moreau hiératique, sans oublier le plaisir de revoir les jolies boucles brunes d’A. Carbone et de découvrir le crâne imberbe d’Aurélien Houette. Wink

Et après tout s’accélère… c’est la soirée Danseurs Chorégraphes avec un tas de bonnes surprises, et puis c’est l’obtention de deux tickets pour le fameux Gala du 6 mars qui a fait couler tant d’encre et de salive… avec la découverte (retrouvailles pour tous les autres) de Mathias Heymann tellement sublime dans son solo de Manfred , et puis Dorothée Gilbert, Mathieu Ganio, Aurélie Dupont, L. Pujol et plein d’autres que nous n’avions pas encore vus.

Et puis on s’est pris un (petit) abonnement à l’AROP… Depuis je galère moins pour obtenir de bonnes places, même au dernier moment ! Embarassed

Nous sommes ensuite retournés deux fois voir la soirée Roland Petit (hélas pas sur la soirée de nomination d’E. Abbagnato…). Encore de nouvelles impressions. N. Le Riche, I. Ciaravola, A. Dupont et E. Abbagnato furent formidables et l’on s’est dit que le virus avait décidément bien pris…

L’atmosphère était très différente pour la IIIème Symphonie de Mahler/Neumeier. L’œuvre était plus froide (Bastille aussi par rapport à Garnier), mais les interprètes furent superbes (encore un petit bout de M. Heymann et de M. Froustey).

Et puis le craquage total une semaine avant la date sur deux « chères » places pour le Gala du Tricentenaire… Et ce défilé… nous n’avons vraiment pas regretté. Tout cela fut suivi du spectacle de l’Ecole de Danse et du Gala à l’Opéra Royal de Versailles. Semaine épuisante, mais vraiment superbe.

Au mois de mai, nous avons continué sur notre lancée : trois représentations de la soirée mixte/faunesque, où nous avons eu droit des distributions variées. Après avoir galéré pour avoir des places depuis le mois de janvier, certaines difficultés se sont soudain aplanies… Les amies que nous avons emmené, découvraient l’Opéra Garnier et en sont ressorties avec des étoiles plein les yeux !!!
Sans oublier une incursion à Neuilly pour le Gala des Etoiles avec K. Paquette/I. Ciaravola et les jeunes pousses qui gravitent autour d’eux, ni bien sûr le Gala d’Hommage à Noureev au Palais des Congrès avec des danseurs d’un peu partout, dont A. Dupont et M. Heymann en « régionaux de l’étape » !

Le mois de juin fut également chargé avec notre incursion à Rueil pour aller voir Désordres (des têtes déjà connues maintenant…), le concert Percussions et Danse qui fut très réussi et différent de ce que nous avions pu voir jusqu’à présent… et bien sûr la Sylphide (présentation au public du 8 juin, la Générale + 3 représentations, dont deux avec M. Heymann et E. Obratsova et une avec L. Pagliero.

Le mois de juillet est enfin arrivé et nous avons découvert Signes par deux fois. Encore des impressions différentes et éblouissantes. La qualité des divers spectacles nous ravit !

Nous attendons donc la saison 2013/2014 avec impatience (la Carte Bleue a déjà chauffé !!!).
Les néophytes que nous sommes ont adoré : évidemment pas de recul par rapport aux précédentes saisons, mais un grand sentiment de professionnalisme, de diversité des spectacles, malgré des prix élevés (et qui augmentent encore la saison prochaine…) Mad
Et puis on a déjà nos petit(e)s préféré(e)s !!!
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Elisabeth


En ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 16:16 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

merci Joelle pour votre compte-rendu rafraîchissant de la saison 2012-2013 !

Citation:
Et puis on a déjà nos petit(e)s préféré(e)s !!!


C'est qui ?
Revenir en haut
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 409
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 16:26 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Quelle excellente idée d'avoir ouvert ce sujet! J'adore les bilans de fin de saison. 
C'était ma première saison où j'allais à l'Opéra, et même si lors de l'annonce de la saison j'étais déçu, finalement j'avais envie de tous voir. N'habitant pas sur Paris (mais dans deux semaines ce sera fait   ) je n'ai pas pu voir tous ce que je voulais. Néanmoins j'ai pu voir la moitié des programmes dont ceux qui m’intéressaient le plus.

Tout à commencé en décembre avec une représentation de Don Quichotte à Bastille. J'en suis sortie comblé. Un couple principal, Vincent Chaillet et Muriel Zusperreguy, merveilleux, des seconds rôles investis et un corps de ballets très motivés lors du 1er et 3ème acte (dommage qu'on ne puisse pas en dire autant des Dryades, seul point noir de la représentation).

Le lendemain j'enchaînais avec la soirée Forsythe/Brown à Garnier (j'étais à la même représentation que vous Joelle). Si le Brown m'a un peu ennuyé, j'ai vraiment adhéré aux oeuvres de Forsythe. Surtout In the Middle et Pas./Parts. Les étoiles (6 au total, enfin 7 maintenant) étaient toutes et tous magnifiques, mais mon gros coup de coeur est allé à Sébastien Bertaud époustouflant dans Pas./Parts. Plus tard j'ai appris qu'il n'était que coryphées et ce depuis (trop) longtemps. 

Ensuite est venu la soirée Roland Petit, pour moi ma meilleure soirée de la saison. J'ai découvert Le Rendez Vous et Le Loup, deux ballets que j'ai adoré. Quel plaisir de voir danser Nicolas Le Riche et Isabelle Ciaravola Le Rendez Vous pour ce qui était surement leurs dernières fois (avec Hugo Vigliotti également, un autre brillant coryphées), et de voir Amandine Albisson et Audric Bézard faire leurs prises de rôles sur Le Loup. Au vu des belles distributions d'on bénéficient ces deux là, il va falloir compter sur eux les saisons prochaines et je m'en réjoui.
Le point culminant de la soirée était Carmen. Avec une Aurélie Dupont magistrale (elle n'était pas vraiment le personnage mais la voir danser est un plaisir), un Karl Paquette dévoré par sa passion et une Valentine Colsante et un François Alu survoltés.


Retour à Bastille avec La Troisième Symphonie de Mahler. Oeuvre que j'ai beaucoup apprécié malgré un manque de synchronisation dans les ensembles, surtout au premier mouvement. J'ai pu tout de même découvrir de brillants danseurs, hélas peu distribué: Alessio Carbone, Nolwenn Daniel et Eve Grinsztajn.

Et enfin j'ai terminé la saison il y a un peu plus d'une semaine avec une très belle Sylphide. J'y ai retrouvé avec joie Vincent Chaillet et Eve Grinsztajn. Mais la révélation fut pour moi Ludmila Pagliero. Je ne l'attendais pas du tout dans ce rôle et j'ai été bluffé. Et puis le corps de ballet était magnifique, surtout dans le deuxième acte (il aura fallu attendre la fin de la saison pour ça quand même.)

Maintenant j'ai hâte que la nouvelle saison commence où pas mal de programme me font diablement envie! 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 465
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 17:32 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Elisabeth a écrit:
merci Joelle pour votre compte-rendu rafraîchissant de la saison 2012-2013 !

Citation:
Et puis on a déjà nos petit(e)s préféré(e)s !!!

C'est qui ?

Chuuuttt... Je ne peux pas divulguer ! C'est du "presque" top confidentiel Défense !!! Mr. Green
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Elisabeth


En ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 18:04 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

 
Citation:
Chuuuttt... Je ne peux pas divulguer !
C'est du "presque" top confidentiel Défense !!! 


On a déjà quelques pistes ...
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 465
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 19:30 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Je m'aperçois, avec horreur, que j'ai oublié de citer dans le bilan le p'tit François qui saute plus haut que les autres...
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 06:48 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Pourquoi diable de donne-t-on pas au corps de ballet les moyens de faire des répétitions d'ensemble et en costume de façon plus fréquentes et en avance avec la configuration de la série ? Les danseuses sont d'ailleurs les premières à demander des répétitions en costumes...

Car mine de rien, quand on voit la qualité du corps de ballet bien préparé (Giselle en tournée -bien préparé à l'avance-, la Sylphide -préparation correcte + quelques représentations d'ajustement-), c'est de magnifique à époustouflant...
Alors... certes... cela ferait peut être 2 représentations payantes en moins ... ah... fichtre... service public mais il ne faut pas exagérer...
pour moi le rayonnement culturel devrait être systématiquement en avant face aux logiques économiques (quelqu'un qui est renversé par une représentation n'aura qu'une envie c'est d'y retourner dés que l'opportunité se présentera).

Mon second point est que nos danseuses et danseurs sont absolument adorables et ont de très belles qualités humaines. J'ai eu l'occasion de partager des moments en "off" avec eux et ça fait chaud au coeur de les voir bien éloignés de considérations "star system", qu'ils sont ouverts et avec une grosse dose d'humour

Nous avons de beaux talents qui ne demandent qu'un peu d'opportunités pour pleinement s'épanouir... mais n'en ont pas forcément car ils/elles sont bloqués en hiérarchie.
Pour moi, les danseurs n'ont rien à faire en jury de concours de promotion, car ils sont juges et partis. L'affaire devrait être entre la direction de la danse, le maître de ballet "en chef" et ses maîtres de ballet, et à la rigueur un/e danseur/se dont la séniorité le/la rend imperméable aux problèmes de concurrence sur distributions.

Côté danse, je ne vais pas faire de redite avec mes messages sur les fils correspondants, simplement, j'ai eu à cœur d'aller voir en plus de distributions d'étoiles, les sujets-coryphées distribué/e/s en rôles principaux, et je n'ai pas été déçu.

Côté opéra, très bonne surprise pour moi sur Giulio Cesare (sandrine Piau en cléopatre ) et la Gioconda (Marcelo Alvarez présent, miracle! et grand talent d'Angel Corella dans le segment dansé) , et une tétralogie magistralement dirigée avec toutefois un Siegfried qui ne porte pas assez sur l'orchestre...

D'une manière générale, j'ai fait de bons choix de dates, et mes déceptions doivent se compter côté danse sur les phalanges d'un doigt... sur par loin d'une vingtaine de représentations
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Lucie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 826
Localisation: Ile-De-France
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 18:27 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Mon bilan sera bref car je n'ai vu que 3 représentations cette année (4 si on compte les démonstrations de l'école)


Je vais faire une remise de prix à la "danse avec la plume" 


Bonne surprise de la saison: Ludmila Pagliero. Ces vidéos sur le net dans Gamzatti et autres ne m'avaient pas touchées, sa Kitri m'avait plu à partir du 3e Acte de Don Quichotte mais quelle évolution entre ce ballet et la Sylphide! J'attends beaucoup d'elle la saison prochaine!!


Meilleur espoir masculin: Pierre Arthur Raveau évidemment! Son James était très prometteur! et il est très gentil avec nous, pauvres fans qui lui sautent dessus à la sortie  Laughing


Meilleur espoir féminin: Charline Giezendanner qui m'a marquée dans DQ! (Louise Bourdon ne m'a pas plus marqué que ça les 2 fois où je l'ai vue, mais d'après ce que j'ai lu elle peut encore me surprendre!)


Meilleure soirée: La Sylphide avec Pagliero/Chaillet! Le cdb était parfait et les solistes très convainquants. J'en suis ressortie avec des étoiles plein la tête!


Mention spéciale à Mathilde Froustey! Pour sa gentillesse et son courage! et BONNE CHANCE!!


Rien de vraiment négatif au point de décerner un prix! mais la direction de l'Oéra ferait bien de penser à peu plus à nous!!!
_________________
Si vous me cherchez sur Twitter: Milcah7


Dernière édition par Lucie le Lun 22 Juil - 21:10 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Elisabeth


En ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 108
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 19:34 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Merci Lucie pour votre distribution des prix !

Mademoiselle Giezendanner s'appelle Charline (et non Gwendoline Wink mais c'est un très joli prénom aussi ! )
Elle n'est déjà plus tout à fait un espoir, mais nous espérons beaucoup pour elle. Sa danse me touche beaucoup.

Je n'ai pas vu Ludmila Pagliero et Vincent Chaillet dans la Sylphide et je le regrette.

Citation:
Meilleur espoir masculin: Pierre Arthur Raveau évidemment!


On a vraiment envie de le revoir souvent sur la scène de Garnier et de Bastille
Revenir en haut
Lucie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 826
Localisation: Ile-De-France
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 21:12 (2013)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris Répondre en citant

Oops... J'étais tellement axée sur l'orthographe de son nom que j'ai inventé son nom haha merci Elisabeth! ui je sais qu'elle n'est plus trop un espoir mais je n'avais pas vraiment eu d'autres candidates  Embarassed
_________________
Si vous me cherchez sur Twitter: Milcah7
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:50 (2016)    Sujet du message: Bilan de la saison 2012-2013 à l'Opéra de Paris

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004