dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 465
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Nov - 10:08 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Trouvé sur Dansomanie, un article enthousiaste du Figaro...

http://www.lefigaro.fr/theatre/2013/11/04/03003-20131104ARTFIG00103-ivresse…


signé Joelle - qui se gausse Embarassed
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Nov - 10:08 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 18:07 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Et bien les goûts et les couleurs,n'est ce pas?

Je ferai un compte rendu plus long mais quelques retours sur cette après midi


Saburo Teshigawara

D'abord, je suis vraiment mal chanceuse : j'avais pris des places surtout pour revoir enfin Nicolas... et devinez???? Il était blessé!
Donc remplacé sur le papier par Marc Moreau.... bon, me dis je, décidément, cela fait quatre ans qu'à chaque fois que je dois le voir danser, Nicolas au final n'est pas sur scène, tant pis, j'aime bien Marc Moreau
Et là, avant le spectacle, Dame BL arrive et nous dit que Marc s'est fait une entorse.... et que seuls Aurélie et Jérémie danseront

Et là je me dis : bon : Saburo n'a pas plus de chance que moi :  il doit faire une création à 4, l'une ne fait plus la création pour cause de cigogne, le 2ème se blesse, et le remplaçant du 2ème se blesse...

mais vous savez quoi? L'oeuvre m'a bouleversée; j'adhère complètement à l'univers de Saburo, ça ne s'explique pas; je me suis retrouvée avec de grosses larmes qui coulaient,donc  ce n'est pas un plaisir purement intellectuel que j'ai goûté, loin de là

je reviendrai plus tard sur les raisons pour lesquels Saburo me touche autant

Bravo en tout cas à Aurélie Dupont et à ce satané incroyable danseur qu'est Belingard qui nous prive de lui dans le classique depuis trop longtemps.... ggrrrrr!!!



Ensuite Glacial decoy

vu déjà deux fois, en 2003 et 2005

un peu moins  " parfait " qu'en 2005

Ce ballet qui date de la fin des années 70 doit rappeler à lefèvre sa jeunesse dans le " ballet du silence"  où elle officiait et que j'avais eu la chance de voir à Orléans, j'avais été fascinée

C'est marrant cette portion d'espace qui laisse à sentir un espace plus vaste encore; et ce jeu sur les lignes

Et puis Doux Mensonges

Bravo déjà aux Arts Florissants et à leur superbe interprétation et à  Paul Agnew

J'ai retrouvé en Eleonora Abbagnato tout ce qui m'avait plus il y a presque dix ans, dans ce ballet
J'ai un peu moins adhéré aux autres danseurs, plus en retrait, Bullion, Renavand et Chaillet

Abbagnato a toujours sa présence radieuse, un physique ciselé plus encore aujourd'hui, et une technique d'une précision !

Elle était juste, parfaite


Bref, ravie d'avoir vu cette après midi, surtout pour l'oeuvre de Teshigawara

j'ai ensuite lu par la suite, le bla bla du programme et j'aurai aussi l'occasion d'y revenir!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 409
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 18:30 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Et bien Shana... Que de rebondissement sur cette représentation...Je me demande ce à quoi devait ressembler le ballet avec seulement deux protagonistes... Au moins vous avez eu l'occasion de voir plus Jérémie Bélingard qui a une partie vraiment anecdotique dans l'oeuvre de base (alors qu'il est le membre du trio qui m'avait le plus plu...).
Merci pour votre compte rendu en tous  Wink


Pour Doux Mensonges, Vincent Chaillet vient de tweeter :"Quand la trappe s'emballe, c'est l’embarras"
Que c'est il passé? (Si ça c'est vu du moins.)


Dernière édition par TimeWarp le Dim 10 Nov - 18:33 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 18:32 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

 Je n'ai rien vu mais je dois dire que j'étais plus occupée sur ce ballet à écouter la musique  et à regarder les chanteurs.... qu'à regarder les danseurs.... donc ça a dû m'échapper!

Et bien je vais alors remercier Nicolas et Marc de ne pas avoir été là! Laughing

mais il y avait aussi tout ce travail sur le noir et le blanc, si cher à Saburo, sur les lumières, sur les contrastes

son œuvre est plus une œuvre plastique qu'un ballet, et j'aurais voulu qu'elle ne s'arrête pas

Jérémie y amenait une souffrance, et Aurélie une lumière... c'était irréel

sur une bande son qui collait à merveille avec le reste

et tout ce travail avec l'air... Jérémie semblait pouvoir étirer ou contracter son corps à l'infini, si bien qu'on ne voyait plus un être fini mais quelque chose qui participait complètement à l'ensemble

cette façon de se mouvoir est tellement irréelle, et pleine de douleur.... c'était puissant, mystérieux et complètement envoûtant!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 465
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 19:17 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Tous les goûts sont dans la nature !!! Laughing
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 20:44 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

  Je mets ici ma critique de 2004 de Doux Mensonges avec Kudo-Carbone Talon - Romoli

Il n'y a pas photo; c'était plus fort il y a dix ans, pas parce que je découvrais l'oeuvre
comme je l'ai écrit plus haut, seul Abbagnato était à la hauteur de ce que j'ai vu il y a dix ans


Le ballet en lui même est magnifique;
un mur gris ferme la scène sur la droite ( vu des spectateurs)
aucun décor, hormis un immense rideau nuage orangé, référence baroque, au dessus de la scène.
deux couples, des trappes, et la vidéo qui est tantôt présente, tantôt non.
Comme je l'ai dit ce matin, Alessio Carbone et Miteki Kudo ont créé une alchimie magnifique. Même lorsqu'ils ne dansaient pas, et se tenaient debout, côte à côté, ils créaient quelque chose de très fort.
Lorsque les couples disparaissent sous la scène, on entend des bruitages, bizarres, qui créent un climat assez angoissant, voire paroxystique, avec les aboiements féroces d'un chien qui se superposent à un enlacement du couple sur le sol.
Les couples semblent errer, chercher une issue qu'ils ne trouvent pas? A la surface, ils dansent, en sous sols, ils errent, ils cherchent.
Cecile Talon et Wilfried Romoli créaient un couple plus austère, plus détaché, plus froid, moins émotionnel que l'autre. Est ce voulu?
Jamais ces deux couples ne se rencontrent, ne communiquent.
En voyant les deux danseuses, Cécile et Miteki, j'ai été éblouie par la qualité de leur danse, de leur investissemnt sur scène et étais vraiment ravie de les découvrir dans des solos.
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 21:16 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

superbes photos d'Emma Kauldhar

en voici deux sur une série vraiment magnifique







A noter qu'aujourd'hui Belingard avait endossé le costume de Leriche et laisser son grand manteau noir....
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marcfberger


Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 32
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 22:19 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Content, Shana, que vous ayez apprécié Teshigawara !!!  cool  (et vous l'avez bien décrit   )
Revenir en haut
anne-claire


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 136
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 22:49 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

J'y étais également cet après-midi. Je n'ai pas pleinement apprécié la scénographie, qui était pourtant un des dénominateurs communs des 3 œuvres du programme: du 1er rang de la baignoire 4, je ne voyais que très partiellement (pour des places vendues à 47 € sans tarif préférentiel, je trouve que c'est limite), d'autant plus qu'une grande partie de l'action se déroulait sur les côtés ou au fond de la scène.

J'y allais surtout pour Doux Mensonges, que je souhaitais découvrir après le très beau moment passé l'année dernière avec Kaguyahime.
Je n'attendais pas grand chose du Teshigawara après la séance publique à Bastille avec Nicolas Le Riche, et finalement il faut avouer que la scénographie et la performance des danseurs donnent une certaine "majesté" au propos du maître japonais. Je n'avais jamais vu Jérémie Bélingard danser en "live" (si ce n'est dans le Boléro de Cherkaoui l'année dernière mais il se fondait dans la masse) et les rares fois où il figurait sur une des distributions dont j'avais hérité (sur Manon, Kaguyahime, la Dame aux Camélias), il était remplacé. J'ai trouvé qu'il a une présence incroyable, sa danse semblait habitée par une entité quasi surnaturelle: par moment, on avait l'impression de voir la décomposition des mouvements de son corps, comme si on était au ralenti. A ses côtés, Aurélie Dupont était presque éclipsée: on sentait encore chez elle les réflexes de la danseuse classique, ces réflexes dont Teshigawara nous a justement expliqué qu'il souhaitait que les danseurs parviennent à les oublier. J'avoue que je n'ai pas trop essayé de chercher de grandes significations à ce que je voyais sur scène, et me suis laissée porter par la puissance quasi hypnotique de la danse de Jérémie Bélingard. Le public a été très chaleureux pour les 2 danseurs.

Cela a moins été le cas pour Glacial Decoy, mais le silence a été parfaitement respecté pendant les évolutions de nos 4 (5?) vestales. La musique m'a manqué: lorsque les danseuses étaient dans mon champ de vision, la poésie qui se dégageait de leurs mouvements m'a amenée à réfléchir à quel morceau pourrait sublimer tout cela.

Doux Mensonges a été ma pièce préférée. Je trouve intéressant la façon dont Kylian fait une création qui respecte l’histoire de l’Opéra de Paris, la technicité de ses danseurs, le jeu des trappes du ballet romantique et ses légendes (n’y a-t-il pas un peu du Fantôme de l’Opéra lorsque Stéphane Bullion disparaît sous la scène avec Alice Renavand ?), tout en apportant sa signature personnelle. Comme dans Kaguyahime, les musiciens (ici les chanteurs des Arts Florissants ont remplacé les ensembles gagaku  et kodo) sont présents sur scène et leur musique reflète la dualité entre la lumière et l’obscurité qu’on retrouve chez les danseurs avec un couple « lumineux » (Abbagnato – Chaillet) et un couple « sombre » (Renavand-Bullion).  En particulier, Eléonora Abbagnato est magnifique techniquement, et sa blondeur irradie sur scène. A la beauté sonore des chants de Monteverdi et Gesualdo répond la beauté plastique des danseurs choisis par Kylian, pour nous emmener dans un ailleurs où la Renaissance et le XXIème siècle se rejoignent.


Pour la  petite histoire, Benjamin Millepied a assisté à la représentation de cet après-midi (pour l’aspect people : Nathalie Portman était également présente). 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Nov - 09:30 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Merci Anne Claire pour votre compte rendu!
 

Et Merci Marcfberger pour vos gentils mots! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Nov - 11:25 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Pour compléter le tout, un compte rendu à lire ici!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sissi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 12 Nov - 15:16 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Ho non quelle déception ! Je dois assister à cette soirée jeudi soir pour la dernière et donc il n'y aura pas de Nicolas Le Riche...
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Nov - 19:48 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Pour vous réconforter un peu vous pouvez vous dire que le duo remanié par Aurélie et Jérémy a vraiment l'air de mieux passer que le trio original .

Mais je comprends la déception, c'est une grande frustration de ne pas pouvoir voir celui que l'on avait anticipé de pouvoir admirer :/ ... surtout une étoile si proche de la retraite.
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 482
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Nov - 21:54 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Les 12 et 14 novembre, Darkness sera donné en version duo, c'est officiel sur le site de l'opéra ( incroyable mais remis à jour!)


 
Citation:
 
Pour vous réconforter un peu vous pouvez vous dire que le duo remanié par Aurélie et Jérémy a vraiment l'air de mieux passer que le trio original
Qu'est ce qui vous permet de l'affimer ? je n'ai pas vu le trio ni Anne Claire, donc nous n'avons aucun point de comparaison et si j'en crois Amélie, elle est d'un avis contraire!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 08:06 (2013)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11) Répondre en citant

Tout simplement l'évolution des écarts d'applaudissements entre cette première partie et les deux autres dans les compte rendus que j'ai pu lire ici et là

Mais bien évidemment, ce n'est que conjecture, car je n'ai pas assisté à ce programme sous aucune de ses deux modalités.
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:49 (2016)    Sujet du message: Soirée Teshigawara/Brown/Kylian (31/10-14/11)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004