dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014
Aller à la page: <  1, 2, 331, 32, 33, 34, 35  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 14:50 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Je ne mets pas l'artistique d'un côté et la technique de l'autre, pour moi, c'est inconcevable Cathy, pas plus que je ne le fais pour la musique!

Chez certains danseurs, il est évident qu'il n'y a pas de technique solide, mais dans ce cas, à moins qu'il ne trouve un rôle à la mesure de leurs possibilités limités, ces danseurs ne me passionnent pas!


Autrefois, Ornella, les danseurs avaient les deux, après, en fonction de la sensibilité personnelle de chacun on préférait tel ou tel

Ces danseurs se nommaient : Maurin, Platel, Belarbi, Legris, Pontois,  Hilaire, Jude, Guillem, Dupond, Guérin, puis Martinez, Letestu, Leriche.... Dupont

Tous possédaient une remarquable technique et un artistique indéniable
mais depuis ces dix dernières années, les choses ont considérablement changé!

Ceci dit, à l'époque de Pontois, les étoiles avaient une forte personnalité mais pas du tout la technique d'aujourd'hui

Ils avaient une technique mais pas travaillée comme aujourd'hui, où les mouvements sont devenus très amples ( du coup, beaucoup de   tempi sont ralentis pour les variations)
en revanche, la personnalité sautait aux yeux! Bessy, Motte, Pontois, puis Clerc, Guizerix, Vulpian, Lormeau, Denard,  Thesmard, Piollet, ... etc


Entre, il y a eu les Pietra, Gaida, Arbo et autres....
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Jan - 14:50 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:04 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

j'ai l'impression que l'artiste pallie le manque de technique par un jeu plus développé, alors que le technicien est heureux de rayonner et de montrer l'étendue de sa danse. Toutes les pures techniciennes que j'ai vues ne se sont révélées des artistes que plus tard, quand elles ont mis de côté la technique pour arriver à exprimer leur talent. Aurélie Dupont ou Agnès Letestu n'ont jamais convaincu tout le monde de leur talent d'actrice, alors que tout le monde loue le talent d'Isabelle Ciaravola (même si parfois elle en fait un peu trop Embarassed) qui elle n'est pas la technicienne. Chez les garçons, c'est pareil, Manuel Legris séduisait par la qualité de sa danse moins par son jeu. Je ne connais pas de véritable danseur complet, certains diront Nicolas Le Riche, alors c'est vrai que chaque fois que je le voyais sa première me séduisait énormément par son naturel mais ensuite quand je voyais d'autres interprètes dans les mêmes rôles, je relativisais sa prestation. Benjamin Pech semblait assez complet, mais son artistique à part ne séduit pas forcément tout le monde.

Il va falloir qu'on définisse l'artistique, pour moi c'est incarner un personnage au plus profond, faire vivre ses émotions en même temps que le danseur les vit. L'émotion vient ici du jeu et non de la technique Alors que chez le technicien, il peut avoir compris le rôle, l'interpréter, mais c'est basique, son arme émotionnelle est la technique. C'est un peu comme en patinage où il y a la note technique, et la note artistique !

Loudières était une technicienne qui est devenue une artiste, Legris pourtant que j'adore n'était pas un artiste, il se contentait des rôles, il ne les incarnait pas comme Bullion ou Pech peuvent habiter leurs rôles voir même comme Paquette, Belarbi était un artiste pas un technicien. Je n'ai jamais été sensible au soit disant artistique de Guillem, c'était avant tout une technicienne (mais là c'est un autre débat, car Guillem a toujours divisé les foules), Hilaire me faisait hurler de rire dans ses soit disant interprétations, c'était avant tout un technicien. Le Riche ou Maurin sont sans doute des artistes complets qui ont une personnalité artistique et une forte technique... Jude ne me faisait ni chaud, ni froid. Enfin si je le trouvais plutôt inintéressant. Pontois était tout sauf une artiste, c'était une technicienne extraordinaire, mais sa force c'était cela, sa grâce, pas son interprétation des rôles et c'est une de mes idoles, tout comme Aurélie Dupont. Agnès Letestu est tout sauf une artiste, même si elle est convaincue d'être une actrice, elle ne m'a jamais convaincue dans ses interprétations...
Gaïda était une artiste alors qu'Arbo était une pure technicienne. Pietragalla était plutôt une technicienne mais elle avait quelque chose d'unique sur scène. Guérin une technicienne. Martinez me semble assez complet avec une technique incroyable et un sens personnel du jeu. Romoli était un artiste interprète avant tout, ce n'est pas la qualité de sa technique qu'on retenait mais ses interprétations, même si évidemment il maîtrisait quand même la technique.

Bref je pense qu'un danseur doit jouer, mais cela vient au second plan chez moi pour les grands rôles classiques. Une Moussin ou une Guérin qui jouent les mater dolorosa en Nikiya ce n'est pas de l'interprétation, par contre quand Fallou a dansé Nikiya ou Ciaravola c'était fabuleux, c'était de la véritable interpétation. Devrions nous alors parler "technique" et "interprétation". Dupond en faisait quinze fois trop dans l'interprétation pour y être crédible. Bref pour moi il y a bien séparation entre artistique et technique ou interprétation et technique. Et Isabelle Ciaravola que j'adore est avant tout une interprète pas une technicienne. Les techniciens purs m'intéressent sans doute plus que les interprètes, comme je l'ai dit je suis scotchée par le déploiement de technique qui donne une autre émotion peut-être, mais une sacrée émotion tout de même !
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:32 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Ornella a écrit:
Pourquoi un très bon technicien manquerait-il forcément d'aura ?


Un très bon technicien a de l'aura tout comme un interprète "artiste" pour moi. Mais généralement le technicien manque de qualités d'interprète ou c'est basique et cela ne bouleverse pas...
Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 709
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:34 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Cathy a écrit:


C'est vrai que ça serait bien si Isabelle Ciaravola était invitée pour danser Manon qu'elle aurait du danser la dernière fois tout comme Agnès Letestu


Mais Isabelle Ciaravola a dansé Manon 6 ou 7 fois lors de la dernière reprise. Elle avait remplacé les blessés avec 2 partenaires différents. Mais c'est vrai qu'elle était formidable dans ce rôle. La meilleure de la série. Ce serait une bonne chose qu'elle soit réinvitée (ou sur Notre Dame mais là je rêve!).

Pour revenir aux deux dernières Belles, j'ai passé vendredi une bonne soirée avec Aurélie Bellet et Vincent Chaillet. J'ai pourtant eu assez peur au 1er acte tant Aurélia semblait fébrile et nerveuse... Je trouvais aussi qu'elle faisait trop "femme" pour Aurore. Mais tout c'est arrangé par la suite et elle a fait de très beaux 2e et 3e actes aussi bien artistiquement que techniquement.
Vincent Chaillet quant à lui était nickel. Il n'est certainement pas une étoile mais c'est un excellent premier danseur que l'on a souvent tendance à imaginer dans du contemporain mais qui fait toujours de très belles choses en classique. Cela fait plusieurs fois que je le vois sur un grand rôle du répertoire et qu'il me convainc totalement.

Quant à la soirée d'hier j'ai partagé la déception de bien des gens en apprenant le changement de distribution à la dernière minute. Heureusement j'ai eu la chance de voir le couple Ould-Braham/Heymann plus tôt dans la série sinon l'amertume aurait été énorme.
Je trouve dommage toutefois que vous ne soyez pas restée Shana car la représentation était très sympathique. Amandine Albisson et Florian Magnenet ont semblé galvanisé par ce remplacement impromptu et ont été bien meilleurs que le jour de leur première. De mon côté j'aime bien Amandine Albisson qui est une jeune danseuse fraiche à la technique impeccable. Elle a une personnalité qui se remarque. Je ne trouve pas juste de la comparer à ses ainées (Gilbert, Dupont) car elle n'a ni leur âge, ni leur expérience. Même si tout n'est pas parfait on voit tout de même qu'elle a un petit quelque chose en plus. Et franchement il n'y avait hier rien à lui reprocher. La seule réserve que j'ai est que son partenariat avec Florian Magnenet ne fonctionne pas.

Sinon, dernière oblige la soirée a été ponctuée de petites blagues de la part du corps de ballet. Je pense que c'était invisible si on ne connaissait pas le ballet mais cela m'a bien fait rire!

Ainsi au prologue, ce sont les hommes du CDB et n'ont les fées qui ont été emporté dans une ronde par les sbire de Carabosse. Aurore c'est vu offrir de grosses sucettes en forme de cœur à la place de roses dans l'adage (la première fois, la seconde c'était bien des fleurs!). Le corps de ballet c'est littéralement écroulé par terre au moment du sort de sommeil de la fée Lila. Cette pauvre Lila qui a d'ailleurs eu bien du mal à retrouver le chemin du château puisqu'elle s'est aidée d'une carte routière pour conduire sa barque.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ornella


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2013
Messages: 733
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:42 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

En réponse à Cathy:

J'ai pensé à la même référence que vous pour le patinage, haha  Laughing   toutes proportions gardées.
Pour moi, il y a un paramètre supplémentaire à la technique et à l'artistique : ce qu'est le danseur dans la vie ! ça m'est arrivé de plus apprécier des danseurs après les avoir entendus dans une interview ; l'inverse également...

Pour rejoindre ce que vous disiez, il me semble que ceux et celles qui ont développé leur sens artistique (après la technique) ont pu le faire grâce à des rôles contemporains ou néo-classiques ; c'est probablement moins évident sur un grand classique.

Mais par exemple, pour les hommes, je suis plus touchée par un enchaînement de sauts superbes que par l'interprétation ; je suis très frustrée quand je n'ai pas cette virtuosité technique, et ce n'est pas un bon sens artistique qui peut le rattraper. C'est différent pour les femmes.

Cela dit Shana, je comprends totalement qu'on n'ait pas envie de voir 2 fois la même distribution, qui plus est quand on n'a pas été emballé.


Dernière édition par Ornella le Dim 5 Jan - 15:58 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:49 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Cams a écrit:
Cathy a écrit:


C'est vrai que ça serait bien si Isabelle Ciaravola était invitée pour danser Manon qu'elle aurait du danser la dernière fois tout comme Agnès Letestu


Mais Isabelle Ciaravola a dansé Manon 6 ou 7 fois lors de la dernière reprise. Elle avait remplacé les blessés avec 2 partenaires différents. Mais c'est vrai qu'elle était formidable dans ce rôle. La meilleure de la série. Ce serait une bonne chose qu'elle soit réinvitée (ou sur Notre Dame mais là je rêve!).

Pour revenir aux deux dernières Belles, j'ai passé vendredi une bonne soirée avec Aurélie Bellet et Vincent Chaillet. J'ai pourtant eu assez peur au 1er acte tant Aurélia semblait fébrile et nerveuse... Je trouvais aussi qu'elle faisait trop "femme" pour Aurore. Mais tout c'est arrangé par la suite et elle a fait de très beaux 2e et 3e actes aussi bien artistiquement que techniquement.
Vincent Chaillet quant à lui était nickel. Il n'est certainement pas une étoile mais c'est un excellent premier danseur que l'on a souvent tendance à imaginer dans du contemporain mais qui fait toujours de très belles choses en classique. Cela fait plusieurs fois que je le vois sur un grand rôle du répertoire et qu'il me convainc totalement.

Quant à la soirée d'hier j'ai partagé la déception de bien des gens en apprenant le changement de distribution à la dernière minute. Heureusement j'ai eu la chance de voir le couple Ould-Braham/Heymann plus tôt dans la série sinon l'amertume aurait été énorme.
Je trouve dommage toutefois que vous ne soyez pas restée Shana car la représentation était très sympathique. Amandine Albisson et Florian Magnenet ont semblé galvanisé par ce remplacement impromptu et ont été bien meilleurs que le jour de leur première. De mon côté j'aime bien Amandine Albisson qui est une jeune danseuse fraiche à la technique impeccable. Elle a une personnalité qui se remarque. Je ne trouve pas juste de la comparer à ses ainées (Gilbert, Dupont) car elle n'a ni leur âge, ni leur expérience. Même si tout n'est pas parfait on voit tout de même qu'elle a un petit quelque chose en plus. Et franchement il n'y avait hier rien à lui reprocher. La seule réserve que j'ai est que son partenariat avec Florian Magnenet ne fonctionne pas.

Sinon, dernière oblige la soirée a été ponctuée de petites blagues de la part du corps de ballet. Je pense que c'était invisible si on ne connaissait pas le ballet mais cela m'a bien fait rire!

Ainsi au prologue, ce sont les hommes du CDB et n'ont les fées qui ont été emporté dans une ronde par les sbire de Carabosse. Aurore c'est vu offrir de grosses sucettes en forme de cœur à la place de roses dans l'adage (la première fois, la seconde c'était bien des fleurs!). Le corps de ballet c'est littéralement écroulé par terre au moment du sort de sommeil de la fée Lila. Cette pauvre Lila qui a d'ailleurs eu bien du mal à retrouver le chemin du château puisqu'elle s'est aidée d'une carte routière pour conduire sa barque.


Je ne compare Amandine à Dorothée et Aurélie que par rapport à ce côté technicien qui leur a fait du tort au même âge. On leur a toujours reproché de ne pas savoir jouer. Et visiblement c'est ce que Shana semble ressentir à l'égard d'Amandine. Au contraire pour moi c'est très positif de la comparer à Aurélie et Dorothée au même âge ! Je ne compare pas Amandine aux Dorothée et Aurélie étoiles Embarassed !

Quel ballet alors Isabelle n'a-t'elle pas dansé, car elle avait le bras dans le "plâtre".

Sinon pour une dernière de la belle, sans doute celle où il y a eu les fameuses fées en "miroir", Désiré s'est retrouvé avec trois Aurores dans le lit ! J'aime les gags de dernière, mais je sais qu'il y en a moins eu après un gag qui n'avait pas été apprécié c'était en 1998, sur Roméo et Juliette et devinez quoi on avait remporté le mondial de Football. Du coup de nombreux gags ont émaillé la soirée, jusqu'au moment où dans le bal des Capulets, ce fut le drapeau brésilien qui fut terrassé par les épées. Cela a failli tourner à l'incident diplomatique, car on avait osé toucher au drapeau national brésilien. Sans doute cela était de mauvais goût, mais bon...
Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 709
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:57 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Cathy a écrit:


Quel ballet alors Isabelle n'a-t'elle pas dansé, car elle avait le bras dans le "plâtre".



C'était une ouverture de saison. Je ne sais plus laquelle. Je crois que c'était la soirée Balanchine avec Serenade et Agon.

Oui ces petites blagues de dernière sont assez drôles. C'était je crois la première fois que j'y assistais. Ou ça ne m'avait pas marqué avant. Cela s'adresse tout de même aux initiés qui connaissent bien le ballet!
Ceci dit je comprends que le coup du drapeau Brésilien ne soit pas passé, même si ce n'était pas méchant!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:58 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Ornella a écrit:
En réponse à Cathy:

J'ai pensé à la même référence que vous pour le patinage, haha  Laughing   toutes proportions gardées.
Pour moi, il y a un paramètre supplémentaire à la technique et à l'artistique : ce qu'est le danseur dans la vie ! ça m'est arrivé de plus apprécier des danseurs après les avoir entendus dans une interview ; l'inverse également...

Pour rejoindre ce que vous disiez, il me semble que ceux et celles qui ont développé leur sens artistique ont pu le faire grâce à des rôles contemporains ou néo-classiques ; c'est probablement moins évident sur un grand classique.

Mais par exemple, pour les hommes, je suis plus touchée par un enchaînement de sauts superbes que par l'interprétation ; je suis très frustrée quand je n'ai pas cette virtuosité technique, et ce n'est pas un bon sens artistique qui peut le rattraper. C'est différent pour les femmes.

Cela dit Shana, je comprends totalement qu'on n'ait pas envie de voir 2 fois la même distribution, qui plus est quand on n'a pas été emballé.


Il est évident que l'artistique est développé par la confrontation aux rôles tels Des Grieux, Manon, Onéguine, Tatiana, Marguerite Gautier, Armand Duval, Frollo, Quasimodo, moins Esmeralda...
C'est vrai que l'absence de technique chez un homme est très préjudiciable, on remarquera plus l'absence de doubles assemblés et le coupé jeté qui ne "décolle" pas à la simple pirouette au lieu de la double ou l'arabesque plus ou moins tenue, mais bon la chute de pointes en plein milieu d'une variation cela fait tâche, et je trouve quand même dommage que l'Opéra ait fait la publicité de l'adage à la rose avec Ludmila Pagliero qui retombe de son attitude au dernier tour. Toutefois mes plus grandes émotions sont toujours venues des interprétations féminines, notamment Aurélie Dupont dans la Belle, celles qui ont servi au film d'ailleurs et cet incroyable adage à la rose, ce long équilibre de la vision... ou Dorothée Gilbert dans la vision de Kitri et cet interminable équilibre lors de sa prise de rôle. Bon pour être honnête, j'ai aussi été sonnée par Isabelle Ciaravola dans son troisième acte de la Dame aux camélias et ce fameux black pas de deux qui m'a tiré les larmes avec Stéphane Bullion quand ils ont remplacé au pied levé Agnès Letestu et Hervé Moreau qui s'était blessé en sortant de scène !
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Jan - 15:59 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Cams a écrit:
Cathy a écrit:


Quel ballet alors Isabelle n'a-t'elle pas dansé, car elle avait le bras dans le "plâtre".



C'était une ouverture de saison. Je ne sais plus laquelle. Je crois que c'était la soirée Balanchine avec Serenade et Agon.

Oui ces petites blagues de dernière sont assez drôles. C'était je crois la première fois que j'y assistais. Ou ça ne m'avait pas marqué avant. Cela s'adresse tout de même aux initiés qui connaissent bien le ballet!
Ceci dit je comprends que le coup du drapeau Brésilien ne soit pas passé, même si ce n'était pas méchant!


Peut-être était-ce The Concert de Robbins ?
Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 709
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 16:22 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

oui possible! c'était sur un ballet court en tout cas!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 16:49 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Je ne suis pas du tout d'accord avec ce que vous dites sur Loudières, Cathy!

Encore dans le corps de ballet, elle irradiait, avait une vraie personnalité et une extraordinaire musicalité!

Donc l'artistique était déjà bien là! Plus tard, comme première danseuse, elle était tellement charismatique!

Je me rappelle l'avoir vu en amie de Kitri et n'avoir eu d'yeux que pour elle ce jour là!


Quitte à me répéter je trouve Albisson fade, sans relief, même si elle assure coté technique!

ça me rappelle au conservatoire, les filles qui enchainaient les études de Chopin a toute vitesse mais sans la moindre once de sensibilité, de toucher, de phrasé  en affirmant que ce ne sont que des études, donc pas la peine de les interpreter!   Rolling Eyes

Quand vous dites jeune, 24 ans, c'est déjà un âge!Elle a quand même déjà 8 ans de corps de ballet derrière elle.... elle a déjà eu des rôles de soliste....

donc pour l'instant je reste plus que mitigée!

à choisir, je prèfére encore une Gaida fragile mais vibrante, à un rouleau compresseur sans âme!




 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 926
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 18:58 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Cette discussion est vraiment intéressante et surtout, elle tombe pile poil à un moment où les étoiles et premiers danseurs de l'Opéra semblent, sauf quelques exceptions quand même, clivés en deux groupes : les techniciens sans grand artistique d'une part, les artistes manquant souvent cruellement de technique d'autre part.

Pour ma part, j'ai quand même besoin que la technique soit là, c'est le minimum requis pour un danseur étoile ou premier danseur de l'Opéra de Paris. Il y a encore 10 ans, on ne se posait même pas la question ! Hier soir, entre un Désiré sans technique et une Aurore sans beaucoup d'âme, j'ai tout de même préféré Aurore, ne serait-ce que parce que parce qu'elle fait honneur à l'enseignement reçu et que son potentiel sera intéressant à suivre.

Pour les gags, je n'ai pas tout de suite réalisé que c'était la dernière et j'étais effarée de voir les sucettes du 1er acte, me demandant à quoi ça rimait ! Laughing
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 469
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 19:42 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

 J'ai une autre question concernant la "disparition" de MH et MOB pour la dernière Belle du 4 janvier.
Au départ, ils étaient prévus sur 5 dates avec les rôles principaux  (du 20 décembre au 4 janvier), or les aléas du premier couple (Ganio/Abbagnato) leur ont fait commencer plus tôt le 16 décembre et ils ont assuré 5 dates (comme prévu).

N'y aurait-il pas là une bête histoire de contrat signé (nonobstant la fatigue ou éventuelle blessure) ???
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Jan - 19:55 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

Shana, nous n'avons visiblement pas du tout la même conception de l'aura, du charisme, de la personnalité. Loudières a toujours eu une personnalité, mais au départ, c'était une technicienne froide et sans âme qui exécutait follement bien les pas, qu'on voyait certes, mais elle n'a vraiment déployé son génie artistique que plus tard. On peut avoir de la personnalité, se voir sur scène mais ne pas avoir du tout l'âme d'une étoile Christophe Duquenne, Nathalie Aubin, Miteki Kudo, Céline Talon, Laure Muret, Sandrine Marache, Véronique Doisneau, Jean-Christophe Guerri, etc... tous ces danseurs ont ou avaient du charisme, ont ou avaient une personnalité sur scène mais ce ne sont pas des étoiles et ils n'auraient jamais pu être étoiles. La musicalité est essentielle à tout niveau de hiérarchie, ce n'est pas LE critère en plus Razz

Loudières se voyait, mais au départ artistiquement (interprète donc pour moi) il ne se passait rien, elle alignait les pas, certes elle rayonnait mais comme beaucoup de danseuses rayonnent encore sur scène. D'ailleurs elle confiait dans ses interviews être danseuse plus par facilité que par plaisir au début de sa carrière. Après elle est devenue l'artiste que l'on connaît mais au départ ce n'était qu'une technicienne brillante, ce n'est pas une critique, on la voyait oui, comme on voyait Jennifer Goubé, Virginie Kempf et toutes les danseuses qui étaient solistes. On savait par contre comme d'autres qu'elle irait plus loin qu'elle serait étoile et pas simple sujet, ou première danseuse. Elle avait ce truc en plus...

Je suis désolée mais quand j'ai vu Albisson, j'ai vu cette personnalité, je ne l'ai pas vue dans un grand rôle, mais je la vois dès qu'elle est sur scène, elle irradie, elle a ce feu sacré. Maintenant que vous ne l'aimiez pas je le conçois fort bien, d'ailleurs vous dites que vous n'aimez pas Aurélie Dupont et vos critiques sur Dorothée Gilbert sont plus que mitigées, ce qui tend à aller dans mon sens, vous n'aimez pas les techniciennes, vous aimez les danseuses qui expriment quelque chose quitte à ce qu'elles ne soient pas de brillantes techniciennes comme Ciaravola, Gaïda (deux danseuses que j'adore également).

Albisson sera étoile très vite, donc à l'âge des Gilbert, Guérin, Maurin, Dupont, Letestu. Elle ne vous touche pas, tout comme Héloïse Bourdon. Comme Ileana une étoile sans technique n'est pas une véritable étoile. Alors quelque part, pour une fois qu'on a une véritable technicienne, qui a quand même du charisme pour la plupart des spectateurs, je pense qu'il faut l'encourager. La personnalité artistique se développe, une technicienne peut devenir une interprète. Le contraire n'est pas vrai.

Sinon pour répondre à Joelle, ils ont remplacé, donc comme tous remplaçants ils ont droit à leurs représentations plus une représentation supplémentaire, ce n'est pas une question de contrat... Si c'était le cas, les derniers Lacs n'auraient jamais eu lieu, une fois que Cozette et Paquette aient atteint leur quota Laughing !
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Jan - 20:08 (2014)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014 Répondre en citant

 Je viens de lire ceci et je m'en étrangle!!!


 
Citation:
 c'était une technicienne froide et sans âme qui exécutait follement bien les pas, qu'on voyait certes

 Technicienne froide???? Alors je ne sais pas, vous avez dû la voir en ses mauvais jours! Laughing



Pour répondre à Iléana, je ne dirai pas vraiment qu'il y a  seulement les techniques d'un côté et les artistiques de l'autre

Il me semble que MA Gillot, Gilbert, Heymann, Ganio, Ould Braham sont là pour prouver le contraire, non?  Ils ont les deux! l'artistique et la technique

Mais à  ces catégories, il faut rajouter  ceux qui ont ralié le contemporain  par goût personnel alors qu'ils auraient pu briller dans le classique, comme Bélingard ou MA Gillo....
et plus récemment Leriche qui ne danse plus de grand classique depuis le Cendrillon d'il y a trois ans.... où il s'était blessé!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27 (2016)    Sujet du message: La Belle au Bois Dormant Noureev/Petipa ONP 4 déc-4 janv 2014

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 331, 32, 33, 34, 35  >
Page 32 sur 35

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004