dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Juin - 22:19 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

et pour accompagner le texte, voici quelques photos









_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Juin - 22:19 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Juin - 22:29 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

Ah, et j'en profite !!!!! Un très très joyeux anniversaire à Eléonora Abbagnato! Je pense qu'il y a du y avoir quelques petites bulles derrière le rideau!!!!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
anne-claire


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 136
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Juin - 23:15 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

Je comprends mieux maintenant pourquoi Nicolas Le Riche a souhaité avoir une soirée d'adieux à part. Wink


Le rôle de Quasimodo n'est pas vraiment le plus gratifiant qui soit. Lors du tableau de la Cour des Miracles, Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato semblent parfois se demander ce qu'ils font sur scène, tout en n'essayant de ne pas trébucher dans le décor tarabiscoté.


Je suis assez d'accord avec Shana sur le côté très daté du ballet. Les changements de décors sont lourds, cassent le rythme, la musique est par moment assez atroce et certains costumes sont hideux. Phoebus et ses gardes sont involontairement comiques avec leur look de Power Rangers évadés dans le Moyen-Age. Le pas de trois Phoebus - Esmeralda - Frollo sensé être un sommet dramatique est gâché par la teinture peroxydée et l'accoutrement style meneur de revue infligé à Florian Magnenet. Au final, on ne retient que le côté racoleur de la chorégraphie.


Pour ma part, j'ai trouvé que Josua Hoffalt sortait du lot sur cette soirée (mais le rôle de Frollo est sans doute celui qui a le plus intéressé Roland Petit). Vu du deuxième balcon, cela sautait très haut, et on comprenait les intentions du personnage.
Enfin, le début du deuxième acte avec le sublime pas de deux (avec une musique qui se fait enfin mélodieuse) offre un écrin digne de leur talent à Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato, même si le final brouillon avec l'attaque de la cathédrale trouble cette belle impression.


Je me suis fait la comparaison avec un autre ballet à grand spectacle, à peu près contemporain, Spartacus, vu au cinéma cet hiver et force est de constater que cela a beaucoup mieux vieilli, et que les outrances et le côté boursouflé sont bien plus digestes.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 00:27 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

Je n'irai pas trop dans les détails car mon anticipation pour cette soirée a fait un peu le jeu des montagnes russes, mais Josua Hoffalt a fait un énorme strike sur moi (et strike, et turkey). Je l'ai absolument adoré ce soir.

Nicolas Leriche a rendu son personnage intéressant et "vivant", même si de mon balcon les émotions ne pouvaient passer par le visage. Eleonora Abbagnato, perfectible sur certaines choses, déjà bien en jambes pour d'autres, lui a bien donné la réplique, ils dansaient clairement ensemble et non pas l'un à côté de l'autre.
J'ai eu l'impression de voir comme deux danseuses dans un même corps, une très fluide et souple, et l'autre raide et à la balance lui alourdissant les réceptions -bam-, avec en fonction de la maturité des répétitions tantôt l'une tantôt l'autre. Samedi devrait aller mieux.

La chorégraphie côté corps de ballet est de toute façon aussi intéressante à voir qu'elle l'est pour les danseurs à apprendre et répéter (arhm). Ils sont faire-valoir pour les solistes, pour faire toile de fond invisible mais chromatique. Les effets de foule ne trouvent pas d'écho chez moi, et ce n'est pas en secouant les doigts que ça va y changer quelque chose. Certains tirent leur épingle du jeu en réussissant à la quasi-perfection ce qui leur est confié, et on les voit se serrer les coudes dans cette épreuve qui fait mal aux genoux. J'ai tout de même des suspicions de blessures toutes proches pour certains, j'ai vu des difficultés qui m'ont fait un peu peur... les concernés doivent avoir hâte que la saison s'achève pour se retaper.

Ce qui est agréable de haut est que les décors sont moins pesants, et supportables. Les costumes, eux...
je n'ai qu'une image pour en dire long

il y a quand même de belles choses, dans la simplicité des costumes de ces dames, mais les messieurs sont mal lotis pour le coup

Bon sinon... qu'est ce que c'est que ce défouloir ? Des instructions données tout haut, au niveau sonore d'un cœur... je n'ai pas discerné pourquoi, si c'était pour les décors ou envoyer les danseurs sur scène, mais c'était perturbant. J'ai une excellente audition mais pas l'oreille d'un chien, ils ne chuchotaient pas.

On résume, je n'aime pas particulièrement le ballet sur papier, mais Josua génial (ah s'il pouvait avoir de l'endurance), Nicolas au poil (même si pour moi c'est plus un Don José qu'un Quasimodo) m'ont fait passer une bonne soirée.
Le corps de ballet fait des efforts, mais ne peut pas grand chose pour sauver l'affaire, et j'avais l'effet du "un seul être vous manque et tout est dépeuplé" (au passage, fiche de distribution encore une fois pas mise à jour après le weekend, ils ont dû se dire que ça ne se remarquerait pas).
Eleonora qui va bientôt pouvoir se lâcher et trouver toutes ses marques devrait je pense assurer samedi prochain.

Je remets le couvert samedi, Josua, tiens bon !
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Ornella


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2013
Messages: 733
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 07:48 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

la photo !

Et c'est vrai que la coque de Florian Magnenet a de quoi surprendre...
Le blond ne lui va pas si mal, mais ça fait un peu trop jaune paille.
Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 709
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 08:54 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

De mon côté je découvrais aussi le ballet. Je n'avais jamais regardé le DVD en entier, préférant avoir la surprise sur scène.

Le ballet apparait en effet bien long par moment. Du haut du deuxième balcon les mouvements de corps de ballet et les décors sont assez impressionnants. L'effet est peut être différent en parterre...
Toutefois leurs parties sont répétitives et on se lasse vite.

L'action est resserrée sur quatre personnages. Moi qui aime beaucoup de livre j'étais un peu déçue! Mais l'histoire gagne certainement en clarté pour le ballet.

Difficile de commenter la prestation de Nicolas LeRiche. C'était la dernière fois que je le voyais sur un ballet long, la der des der sera sa soirée d’adieux. La salle lui était largement donc largement acquise, on était forcément facilement gagné par l'émotion. Quasimodo n'est finalement pas un rôle très dansant (surtout au premier acte) et repose beaucoup sur l'interprétation et la personnalité du danseur. Nicolas LeRiche lui a apporté beaucoup de douceur, d’innocence et d'émotion. On est vraiment ému au deuxième acte et tous ses passages avec Esmeralda sont extrêmement touchant. J'ai toutefois regretté qu'il y ai pas plus d’interaction avec Frollo.

Frollo justement était parfaitement campé par Josua Hoffalt. J'ai été très surprise par le danseur. Je ne l'imaginais pas du tout dans ce type de personnage mais il s'en est parfaitement sorti. certes il manque encore un peu de poids mais son interprétation tourmentée était percutante et je suis sûre qu'il sera parfait d'ici quelques représentations.
Et puis quelle technique!! Ça fait vraiment plaisir à voir. Ses lignes sont magnifique, sa danse précise et ses sauts d'une ampleur assez impressionnante. Mon voisin de siège qui venait au ballet pour la première fois n'a vu que lui!

À côté de ses deux performances, Eleonora Abbagnato a réussi à exister et j'avoue que je ne comprends pas trop les critiques qu'on lui adresse ce matin. J'ai trouvé son Esméralda très belle. Séductrice quant il le faut puis plus fragile. C'est tout de même une danseuse avec une sacré personnalité et ce type de personnage lui convient très bien. Elle forme de plus très joli couple avec Nicolas LeRiche.

Je retournerai voir Notre-Dame dans quelques jours avec une autre distribution mais je regrette bien de ne pouvoir découvrir la paire Rennavand/ Bullion qui devrait être très bien également.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 09:09 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

Quelles critiques Cams?

Pour ma part, Abbagnato a été le meilleur de la soirée avec Nicolas!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 09:52 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

C'était pour moi Wink
J'ai vraiment ressenti deux niveaux de confiance différents, légère et sans un bruit avec des bras d'une grande poésie puis troublé par le son lourd, la jambe qui peine à enchainer (alors que juste avant elle avait été sûre et élevée) et quelques pertes d'équilibre avec un bassin qui semblait trop pivoté sur la gauche, puis un retour en confiance, mais encore une fois, rien de méchant (même si mes voisines de derrière se sont amusées à "bouu"er la belle). Il lui aura manqué une répétition en condition de scène je pense (c'est vraiment difficile d'avoir une répétition costume dans cette maison).
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 09:59 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

Ce ne sont pas un déséquilibre ou deux qui me gênent dans une interprétation! Wink son premier déséquilibre est survenu juste à la fin de sa variation, et elle n'était pas
super à l'aise avec les pas glissés sur pointes en extension, mais justement, malgré cela, son personnage existait quand même magnifiquement, avec une âme qui fait souvent défaut à certaines danseuses de la maison

Son Esméralda est libre sans être aguicheuse, féminine sans être chichiteuse, et joue sur plusieurs registres de sentiments, l'effroi, l'amour, la douceur, la compassion,
elle peut être mutine, déterminée, forte face à Frollo même quand elle a peur, bref, pour une première et une prise de rôle, elle m'a conquise!

Je n'ai pas non plus compris à l'époque les critiques qu'on a fait sur son Aurore tellement princesse délicate, raffinée, mais pas altière et pimbèche comme l'ont dansé certaines! Rolling Eyes
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 469
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 10:09 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

C'était encore une première (découverte) pour nous hier soir et nous avons bien aimé le spectacle.
Je craignais qu'il ne soit trop daté (oui c'est vrai) mais l'oeuvre restait forte, superbement servie par le trio Nicolas/Eleonora et Joshua.
Mr Phebus nous a fait du FM habituel....
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 10:26 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

shana a écrit:
Ce ne sont pas un déséquilibre ou deux qui me gênent dans une interprétation! Wink son premier déséquilibre est survenu juste à la fin de sa variation, et elle n'était pas
super à l'aise avec les pas glissés sur pointes en extension, mais justement, malgré cela, son personnage existait quand même magnifiquement, avec une âme qui fait souvent défaut à certaines danseuses de la maison

Son Esméralda est libre sans être aguicheuse, féminine sans être chichiteuse, et joue sur plusieurs registres de sentiments, l'effroi, l'amour, la douceur, la compassion,
elle peut être mutine, déterminée, forte face à Frollo même quand elle a peur, bref, pour une première et une prise de rôle, elle m'a conquise!

Je n'ai pas non plus compris à l'époque les critiques qu'on a fait sur son Aurore tellement princesse délicate, raffinée, mais pas altière et pimbèche comme l'ont dansé certaines! Rolling Eyes


Hoo, ça, il faut de la bienveillance Moi en général ça me fait sourire, surtout si ce qui était avant était bien, et puis ça permet de voir l'aplomb quand on s'en remet. J'ai le malheur d'être myope (et astigmate), alors de mon balcon sans jumelles je n'ai pas vraiment pu apprécier son jeu, de toute façon je remets ça samedi soir, mais bien plus proche, pour les visages (et avoir droit au Boum boum de l'orchestre qui sera dans le ton.
Je suis très sensible aux visages, et on m'a volé la moitié de mon plaisir de si loin.
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 10:37 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

j'avais pris soin de prendre des places côté cordes et harpes, pour échapper à la fête de la bière ! Mr. Green
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 15:18 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

Merci à tous pour vos commentaires.
J'ai bien ri aux commentaires parfois "croustillants" de shana (et j'ai un grand besoin de détente en ce moment) et devant la photo aimablement postée par MikeNeko (pauvre garçon, l'affubler ainsi, c'est criminel).
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 09:23 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

J'espère que tout va bien, Elisabeth?
tant mieux si nous avons pu vous divertir un peu!

Voici mon compte rendu, assez semblable à ce que j'ai écrit ici Notre Dame de Paris

Je n'ai pas encore eu le temps de scanner les photos de Claire Motte dans mon vieux livre de danse!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 22:02 (2014)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014 Répondre en citant

C'est marrant ces ressentis sur Notre-Dame de Paris. Certes je ne l'ai pas vu cette fois-ci mais je l'avais vu lors des trois précédentes reprises. La première fois, j'y suis allée tirée poussée, car je n'aimais pas Petit, ses chorégraphies minimalistes ridicules souvent pour le corps de ballet mais souvent intense pour les solistes. J'avais du y voir Loudières, Atanassof. J'avais été emballée et j'avais regretté de n'avoir pu le revoir une seconde fois tellement j'avais aimé. puis ce fut la reprise Guérin, Le Riche, Hilaire, Legris et enfin celle où Abbagnato avait fait ses débuts dans le rôle aux côtés d'un Yann Bridard éblouissant. 

Il est vrai que j'adore la partition de Maurice Jarre, je trouve que la chorégraphie sert particulièrement bien la musique et les costumes même si certains sont "ridicules" sont tellement signés "couture" que cela se voit, dans le choix des couleurs, dans l'harmonie de tout cela, même dans l'esprit Mondrian des costumes des soldats ou de Phoebus. Alors oui la chorégraphie est souvent "ridicule" mais je ne sais pas je trouve les mouvements de foule très puissants. J'adore la scène des fous, celle de la cour des Miracles avec cette musique envoutante. Ou cette charge finale de Notre-Dame.

Pour les solistes, les rôles sont brillants comme souvent chez Petit.  Mais je ne sais pas, je n'ai jamais trouvé ce ballet daté contrairement aux ballets de Lifar, même si j'en apprécie la chorégraphie, les perruques des Mirages, les costumes jaune ou rose de Phèdre, les décors me semblent bien plus datés que ce Notre-Dame.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27 (2016)    Sujet du message: Notre Dame de Paris - Roland Petit- ONP du 30 juin au 16 juil. 2014

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004