dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014)
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 15, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 505
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 21:41 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Ci-joint un résumé du week-end que je viens de poster sur Facebook (sans oublier qu'il y a eu Noël juste avant...)

Une autre tranche de vie parisienne : ZE week-end d'enfer avec débarquement belge Martine Hardat le vendredi midi, Ballet La Source à l'Opéra Garnier le vendredi soir, puis arrivée de notre amie nantaise Viviane Bernard le samedi matin, ensuite arrivée impromptue de deux pigeons voyageurs au déjeuner (arrivés de Chine le 19 puis repartis en Martinique le 21) avec dépose de leurs bagages et re-départ sur Lyon, puis re-ballet Casse-Noisette à Opéra Bastille le samedi soir à 6 ! Et ce midi, déjeuner déjanté avec Titine, Viviane et l'inénarrable Miss Champagne Cécile Coulais où nombre de bouteilles de champ furent éclusées, le tout ponctué d'énormes éclats de rire (sans oublier Verdun bien sûr car il y avait encore une non-initiée parmi nous...) ! Ah quel week-end... qui restera dans l'histoire !



J'avais bien dit qu'il fallait que je me pose un peu pour pouvoir rédiger....

signé l'ange fatigué ! Mr. Green
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Déc - 21:41 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 013
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 21:46 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant


 

Je revois décidément la Source avec un plaisir toujours renouvelé. Je découvrais aujourd’hui Sae Eun Park dans son premier grand rôle à l’Opéra. Quel charme, quelle légèreté a cette Naïla immatérielle, effleurant le plateau de ses pointes silencieuses, le haut du corps frémissant pour mieux nous enchanter ! Durant le premier acte, elle fut la fée sur scène, l’esprit de la source, dansant somme elle respire. On ne pouvait rêver mieux…

Deux elfes seulement ce soir, mais quels elfes ! Fabien Revillion et Marc Moreau nous ont régalés de leur complicité bondissante. Axel Ibot a bien peaufiné son rôle depuis le début de la série, évoluant avec la légèreté d’un vrai lutin d’un bout à l’autre de la scène. Dans le rôle de Djémil, Audric Bézard a déployé ses longues lignes, nous offrant de beaux moments. Par contre, la différence de taille avec Naïla était trop importante, nuisant à mon sens au partenariat. De Nouredda-Eve Grinstajn, j’ai déjà dit combien elle me subjugue… J’ai aimé également le Mozdok solidement campé d’Aurélien Houette. Terrien, il fait contrepoids au royaume des elfes et des nymphes.

Deuxième acte, nous découvrons Héloïse Bourdon en Dadjé : solide technique et très jolie prestation toute en souplesse, même si personnellement j’ai préféré l’aplomb et la rage de Valentine Colasante. Le khan était interprété par Jérémy-Loup Quer, qui s’empare du rôle avec toute la prestance et la sauvagerie nécessaire. Naïla est toujours aussi aérienne et immatérielle… presque trop, dirai-je, face à la féminité rayonnante de Nouredda. Comment le khan peut-il se détacher ainsi de sa voluptueuse promise pour un pur esprit ? Un peu plus tard, lorsque Naïla touche Djémil et lui avoue son amour, on a là encore du mal à croire que cette fée évanescente éprouve des sentiments humains. Je mettrai donc un tout petit bémol sur l’interprétation de Sae Eun Park au deuxième acte.

La salle, très froide au départ, est devenue très enthousiaste sur la fin et a réservé aux danseurs des applaudissements nourris. Une belle après-midi ! Ma dernière représentation pour 2014…

 
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 539
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 23:29 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Merci à toutes les deux!
Joëlle, vos journées ont l'air épiques! Je n'ai pas compris votre allusion à Verdun où je suis née... Laughing pouvez vous m'éclairer?
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 29 Déc - 10:02 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Si je comprends bien Héloïse Bourdon danse Djadje une après-midi et Clara la veille au soir.
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 013
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 11:05 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Exactement Cathy ! Toutefois ce n'était pas prévu, on a annoncé avant le lever de rideau qu'Héloïse remplaçait Charline Giezendanner sur le rôle de Dadjé.
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 505
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 12:23 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

shana a écrit:
Merci à toutes les deux!
Joëlle, vos journées ont l'air épiques! Je n'ai pas compris votre allusion à Verdun où je suis née... Laughing pouvez vous m'éclairer?


Ce week-end fut épique effectivement !
Quant à Verdun, c'est une histoire qui date de la première guerre mondiale et que je vous raconterai lors d'une prochaine rencontre, mais votre vie ne sera la plus la même après.... Wink
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 505
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 19:06 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Alors le 26 décembre, accompagnés de notre amie Belge, nous allâmes à Garnier pour découvrir J. Hoffalt en Djémil, Alice Renavand en Nourreda, Sébastien Bertaud en Mozdock, et revoir M. Zusperreguy en Naila et E. Thibault en Zael.

Alors après 3 représentations, mon tiercé gagnant est :

Francois Alu en Djémil (JH pas mal mais saute moins haut, et KP n'était pas à son top le 29 novembre)
Ludmilla Pagliero en Naila (avons vu 2 fois Muriel Z. Elle est sympa, mutine mais il manque quelque chose. Pas de magie)
Alice Renavand en Nourreda fut sublime de grâce (mais j'ai adoré Eve G. aussi. J'ai été moins convaincue par L. Pujol)
Pour Mozdock mon coeur balance entre Vincent Chaillet et S. Bertaud (A. Bézard m'a semblé moins à l'aise dans le rôle)
Nous avons vu deux fois E. Thibault en Zael. Il était superbe, mais Axel Ibot fut très bien aussi dans ce rôle. Je suis bien triste lorsque je me dis qu'E. Thibault partira bientôt en retraite....
Pour le rôle de Dadje, Nolwenn Daniel l'emporte haut la main sur Valentine C. (vue deux fois...). Dommage de ne pas avoir vu Héloise dans ce rôle.
Pour le Khan, A. Renaud et Y. Saiz ont bien assuré.

Je me serais bien refait une petite dernière, mais le planning chargé (et les sous) ne le permettent pas....

Et puis j'adore les costumes, les danses de caractère et les cristalleries associées version Zwarowski !!! Laughing
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 452
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 11:50 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Petit retour sur la représentation d'hier soir qui fut ma dernière Source et mon dernier ballet de l'année.

La soirée fut dominé par le Mozdock de Sebastien Bertaud! Ce rôle lui va très bien et il était survolté hier soir! Le voir mené les danses de caractères était un plaisir.
J'ai beaucoup aimé le Djémil de Josua Hoffalt, en pleine forme lui aussi, qui campe un personnage très attachant.
Fabien Révillon s'est taillé un beau succès en Zaël et c'était mérité! Par contre ça fait quand même un peu vide avec deux elfes...
Chez les filles moins de surprise, j'avais déjà vu Muriel Zusperreguy et Valentine Colasante le 15 décembre et elles ont confirmé les bonnes impressions qu'elles m'avaient faites (j'ai l'impression d'être la seule personne à aimer Valentine Colasante mais tant pis), par contre je suis passé un peu à côté de la Nourreda d'Alice Renavand, peut être étais je trop loin pour l'apprécié, mais je l'ai trouvé un peu éteinte...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 30 Déc - 12:02 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Je n'ai pas vu Valentine Colasante, dans ce rôle, mais je la trouve plutôt pas mauvaise dans tout ce que je vois avec elle. J'aime bien cette danseuse :D !
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 013
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 12:25 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Moi aussi, j'apprécie la solide technique et l'aplomb de Valentine Colasante. Vous n'avez pas bien lu mes compte-rendus TimeWarp, car j'ai écrit que je l'avais beaucoup aimée en Dadjé !
Revenir en haut
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 452
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 12:51 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

En effet j'avais mal lu, je me sens moins seul du coup! 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 505
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 14:24 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

et bien moi j'ai toujours du mal avec Valentine (désolée..).), techniquement c'est bien, mais il n'y a pas l'étincelle, le petit plus, qui vous fait dire "waouh" et que je retrouve chez Héloïse ou Léonore ou Alice par exemple...
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 013
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 15:50 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

C'est bien qu'il y en ait pour tous les goûts ! La confrontation Eve / Valentine était superbe !
Après, ça dépend des rôles. Je n'imagine pas Valentine en Clara, mais je la vois très bien en Gamzatti.
Quoi qu'il en soit, il serait temps qu'on voie Valentine un peu plus, si je ne me trompe elle a été nommée 1ère danseuse il y a au moins 2 ans.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 539
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 23:27 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Ma première Source! j'ai découvert le ballet ce soir, et j'en ressors charmée

C'est le mot : charme

Les costumes sont superbes, et les décors intelligents : ils donnent l'ambiance sans alourdir; j'aime bien l'utilisation des cordes, des balançoires, ça ajoute une verticalité intéressante

J'ai aimé : Axel Ibot, génial en Zaël, quelle vivacité, d'ailleurs le trio d'elfes était superbe, Audric Bézard, qui arrive à donner de la profondeur à son personnage qui n'a quand même pas un role très consistant, Charline Giezendanner, géniale en favorite qui ne va pas laisser sa place aussi facilement que ça, Marc Moreau et Fabien Revillon en elfes qui arrivaient à faire croire qu'ils étaient double!

Aurélien Houette et Jérémy-loup Quer étaient respectivement très bien en Mozdock et le Khan ;

et le corps de ballet, synchrone et enthousiaste

même l'orchestre était bien ce soir; il y avait de belles couleurs du côté des cordes, et des bois, et les cuivres ne se lâchaient pas , on arrivait même à entendre les harpes!

J'ai moins aimé Eve Grinsztajn, assez transparente dans son rôle même si sa danse est belle ( Nourreda)

Quand à Sae Eun Park, sa danse est superbe, cela ne fait aucun doute, elle est légère, gracieuse et virtuose
ses pieds sont d'une précision hallucinante ( Naila)

Au deuxième acte, j'ai particulièrement aimé sa variation finale et son pas de deux avec Djémil; elle a dû le retravailler intérieurement du moins car elle était vraiment émouvante

Les moins : la scénographie ; il manque le petit ingrédient qui donnerait plus de sel; le tout est un peu " décoratif", exactement comme ces orientalistes qu'on voit encore à Orsay.

Bien que différents styles de danse se juxtaposent, ce que j'adore, et qui est fait intelligement - quand par exemple les elfes arrivent chez le Khan, c'est assez formidable d'avoir tous ces styles - classiques, caractère, et inventé! - il manque le ressort dramatique

Ceci dit, je me suis demandée comme j'aurais reçu le ballet si j'avais vu ce soir Ciaravola, Paquette, Heymann, et Pagliero pour ne citer qu'eux.

Peut être aurais je vu un tout autre spectacle?

Là, j'avais quand même du mal à m'interesser à l'histoire....

@ Iléana : j'adore les pots de fleurs sur les têtes des odaliques!!! D'ailleurs j'ai trouvé le groupe piquant et drôle! ce sont les mêmes qui font les huit nymphes et il y avait Laura Hecquet, Marine Ganio, Hannah O Neill, Héloise Bourdon - elle est sur scène tous les soirs, dis donc!, Paule Verdusen, Daphnée Gestin et Silvia Saint Martin qui composaient un superbe ensemble de huit danseuses synchrones, mais avec une vraie présence scénique
je les ai admirées toutes les huit sur toutes les coutures!

Les Caucasiens n'étaient pas mal non plus!

Bref, une belle soirée qui manquait d'un petit quelque chose cependant pour qu'elle soit vraiment marquante mais avec le temps parfois, les choses se décantent, et si le vin est Bon, le parfum se renforcera au fil du temps!

Bilboette qui m'accompagnait vous donnera sans doute une vision différente de certaines choses! - mon pauvre mari est resté pour sa réunion...

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'histoire, c'est celle d'un chasseur Djémil qui tombe amoureux de Nourreda, promise au Khan qui a un harem et que son frère conduit vers sa nouvelle vie; vont intervenir des elfes et l'esprit de la source qui lui viendront en aide à plusieurs reprises.
Au finale, Djémil, grâce à l'aide de Zael et de Naila, pourra aimer librement Nourreda, mais Naila, l'esprit de la source devra se sacrifier pour la sauver.
Elle-même est tombée amoureuse de Djémil, et le lui avoue avant son sacrifice

J G Bart renoue avec un esprit orientaliste, tout en s'appropriant à merveille un style chorégraphie qui met en valeur " les pas d'écoles"
il y a des petits clins d'oeil à tout le répertoire, de Giselle à la Sylphide en passant par Bayadère, et les danses de caractère rappellent un peu Raymonda

( Quand j'y pense, les femmes au 19ème : juste là pour le sacrifice!!!! Rolling Eyes personne ne mourrait pour nous, sur scène! diable Crying or Very sad )
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 878

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 01:23 (2014)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014) Répondre en citant

Voici mes impressions sur la représentation de ce soir (30 décembre 2014). Je n'ai pas lu les posts les plus récents, afin de vous livrer mes impressions telles quelles sans être influencée !



Je découvrais grâce à la formidable (oui oui, j'insiste ! Wink ) Shana ce ballet, que j’avais manqué lors de sa création, alors que j’avais une place pour la première! Dire que j’avais enragé par la suite au fur et à mesure que les critiques élogieuses se succédaient seraient un euphémisme ; j’étais donc très heureuse non seulement de retrouver Garnier (où je n’étais pas venue depuis les adieux d’Isabelle Ciaravola en février), en excellente compagnie, mais également d’enfin découvrir ce ballet.


Acte 1


Les costumes de Christian Lacroix sont sublimes et créent vraiment des personnages. Lorsque la caravane entre en scène, on retrouve bien son goût pour les costumes traditionnels régionaux.
J’aime beaucoup les décors dont je me souviens qu’ils avaient fait débat lors de la création du ballet ; je trouve que leur sobriété complète bien les costumes très richement ornés.
La musique me rappelle la Bayadère.


Dès les premières minutes, impossible de ne pas penser à Matthias Heymann tant le rôle de Zaël me paraît fait sur mesure pour lui !



Parmi les nymphes je reconnais avec plaisir Laura Hecquet et son allure de reine. J’espère que sa récente promotion va lui permettre de danser de nombreux rôles de solistes, car c’est vraiment un très belle danseuse avec une personnalité attachante ! Je me souviens d’elle dans ce reportage où on la voyait passer le concours d’entrée dans le Corps de Ballet, en 2001, et je la suit sans avoir été déçue depuis !


L’intrigue est facile à suivre, les costumes et décors sont beaux, mais à part ça, pas de magie, pas d’émotion : sur scène je vois des danseurs, et pas des personnages.



J’étais curieuse de découvrir Sae Eun Park dont j’ai tant entendu parler ; sa danse est très légère et elle a de beaux équilibres, en revanche elle manque un peu de moelleux à mon goût. Autre bémol à plusieurs reprises elle se trouve immobile à la fin d’une « phrase » chorégraphique, à attendre sa musique pour démarrer la phrase suivante alors que je garde le souvenir de tant de professeurs de danse nous disant « jamais vous ne devez vous retrouver arrêtés à attendre votre musique, il ne faut pas interrompre le mouvement » et ils avaient raison !
Verdict : une jolie danse mais qui ne me séduit pas plus que ça, et pas vraiment de qualités d’interprète.
Ce dernier trait est vraiment le point commun à toute cette distribution, et nous nous faisons la réflexion à l’entracte que c’en est presque frustrant tant on s’imagine tel danseur dans ce rôle, tel autre dans celui-ci, etc.


Acte 2


Le rideau s’ouvre sur un nouvel agencement de cordes et là encore, je trouve cela très réussi.


Cette fois-ci ce sont les costumes, les danses du corps de ballet féminin, et l’intrigue (fête, présentation d’une nouvelle fiancée et dispute entre les deux rivales) qui me rappellent la Bayadère.


Charline Giezendanner est toujours aussi formidable ; sa danse est un régal et elle est vraiment son personnage ! Lorsqu’elle entre en scène c’est la première fois de la soirée que je vois un personnage.



Eve Grinsztajn est bien pâle en comparaison, sa danse est jolie mais elle me paraît très en retrait et ne parvient pas à insuffler un caractère à son personnage. Ajoutons à cela son costume à ce moment du ballet, qui semble sorti de chez Tati et contraste vilainement avec les autres, et on a du mal à comprendre pourquoi le Khan (très bien interprété par Jérémy-Loup Quer) renie Djadé au profit de Nourreda ! Je trouve notamment que dans son premier solo, lorsqu’elle danse pour le Khan, ses bras manquent cruellement de la sensualité qu’on devine voulue par le chorégraphe.



Tout le monde semble plus à l’aise que dans l’acte 1 et cet acte, pourtant plus long, passe en un clin d’œil ! Axel Ibot est excellent, très bon interprète, est la révélation de la soirée pour moi. Je ne connaissais jusqu’alors ce danseur que de nom et dans cet acte je le trouve formidable. Ses deux acolytes sont au diapason, et Djémil lui aussi est très convaincant.


Sae Eun Park est elle aussi plus à l’aise mais me paraît extrêmement raide dans son pas de deux avec le Khan ! Je sais pour l’avoir mentionné à Shana juste après que cette impression n’était pas du tout partagée mais pour moi c’était flagrant, au point que j’étais embarrassée pour eux tant le résultat me paraissait terrible… Je retrouverai cette impression, mais à un stade moins aigü, lors du pas de deux avec Zaël plus tard dans l’acte.
 
A mes yeux c’est encore un peu léger niveau interprétation, j’ai du mal à voir le sacrifice de Naïla, l’amour de Djémil pour Nourreda, la seule émotion lors de la fin de l’acte est celle de Zaël qui pleure Naïla après avoir essayé, en vain, de la convaincre de rester à ses côtés.
En résumé un très beau ballet, avec quelques longueurs à l’acte 1 mais qui nul doute se trouveraient gommées par une distribution plus enthousiasmante, et un second acte bien enlevé. De belles découvertes parmi les danseurs, Axel Ibot et Audric Bézard, que je n’avais pas eu l’occasion de voir dans des rôles de solistes auparavant. De cette soirée je retiendrai les magnifiques costumes de Christian Lacroix et le bonheur d’avoir revu Charline Giezendanner !
Je reverrai ce ballet avec plaisir !


Je me presse de poster et vais lire vos impressions, Shana !

Edit : bien entendu après avoir lu le post de Shana je m'aperçois que j'ai oublié des choses (il est tard...). L'orchestre était effectivement très bien. Et j'ai moi aussi trouvé que ce ballet évoquait une grande partie du répertoire. A l'acte 1 l'arrivée de la caravane et le personnage de Mozdock me rappelaient Paquita ; les danses des Caucasiens m'ont transportée en pensée à Bastille où devaient se danser à la même heure les danses russes de Casse Noisette ; et il me semble qu'on retrouve au second acte quelques pas de Giselle dans une des variations de Naïla (l'enchaînement retiré-entrechat 4). J'ai bien aimé tous ces petits clins d'oeil !


Dernière édition par bilboette le Mer 31 Déc - 01:32 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:02 (2017)    Sujet du message: La Source - Jean-Guillaume Bart - Garnier (29 nov-31 décembre 2014)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 15, 16, 17  >
Page 14 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com