dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 21:28 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Voici un long article que Joelle a traduit, ( mille mercis! ) après accord avec Roselyn Sulcas qui en est l'auteur

A




Son grand projet : avoir l’oeil sur tout
Benjamin Millepied prend la direction du Ballet de l’Opéra de Paris

By ROSLYN SULCAS OCT. 31, 2014



Partie 1


PARIS — Il est 8h50 du matin et Benjamin Millepied, qui dans un mois prendra la direction du ballet de l’Opéra de Paris, regarde d’un air ennuyé les marches couvertes d’ordures qui mènent du métro à l’Opéra Bastille. “Nous devrons régler ce problème”, dit-il.
Dix minutes plus tard, B. Millepied qui a repris officiellement samedi dernier le rôle de Brigitte Lefèvre, entame une réunion à Bastille. « Nous pouvons être aussi radicaux dans notre choix de programmation que nous le souhaitons », indique-t-il au sujet d’un nouveau projet digital dont il est en train de discuter avec son équipe de communication.
Une chose est claire, après avoir passé deux jours avec B. Millepied début octobre, alors qu’il est en train de concevoir sa première saison pour 2015-2016, et qu’il élabore ses plans pour la compagnie, c’est qu’aucun détail n’est trop insignifiant et aucun projet n’est trop énorme.
Il peut insister pour que la scène soit nettoyée entre deux ballets, ou bien proposer que le Grand Foyer du Palais Garnier soit utilisé comme espace d’exposition (comme à la Tate Modern), améliorer les partenariats entre danseurs, ou bien planifier des collaborations artistiques et des commissions musicales ambitieuses. Il est clair que B. Millepied veut avoir l’œil sur tout et – au moins pour le moment – tous les coups sont permis.
Bien qu’il n’ait pris sa retraite que depuis trois ans en tant que Principal Dancer du New York City Ballet, B. Millepied est une « force de la nature » dans le monde de la danse depuis déjà pas mal de temps. Bel homme, avec des cheveux bruns et des yeux bleus, et souvent légèrement barbu, il est également brillant, concentré et persuasif. Il a des opinions bien arrêtées sur à peu près tout ce qui a trait à la danse, et fait preuve apparemment d’une grande curiosité et d’un grand savoir sur ce monde. Il a également acquis une aura de glamour et un profil public beaucoup plus large que les danseurs en général : durant ces dernières années il s’est marié avec l’actrice Natalie Portman qu’il a rencontrée sur le tournage du film « Black Swan », a fondé une petite troupe « LA Dance Project » et est aussi un chorégraphe prolifique.
Sa nomination à l’Opéra de Paris, annoncée en janvier 2013, a quand même été une grosse surprise. Bien que B. Millepied soit né en France et ait fait ses études de danses au Conservatoire National de Lyon, il a rejoint, adolescent, la « School of American Ballet ». Donc toute sa carrière s’est passée au New York City Ballet où il a rapidement gravi tous les échelons, devenant Principal Dancer en 2001 et s’imposant en tant que chorégraphe (et aussi grand spécialiste de la recherche de sponsors), tout en continuant à danser.
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/


Dernière édition par Valérie Beck le Sam 1 Nov - 21:31 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Nov - 21:28 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 21:29 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

partie 2


Depuis son départ du City Ballet en 2011, il a créé des chorégraphies pour de grandes compagnies et a joué le rôle de Directeur pour « LA Dance Project » avec beaucoup de succès. Il veut continuer à prendre des décisions au niveau artistique pour cette compagnie, bien que ce soit maintenant d’autres qui en assurent la direction. Ce profil d’entrepreneur n’était pas ce qui était attendu dans le cadre de l’Opéra de Paris, où les Directeurs de la Danse (à l’exception notable de Noureev – mais c’était Noureev !) viennent en général du sérail, c’est-à-dire de « la maison » où ils ont commencé à l’Ecole de Ballet de l’Opéra de Paris et se sont ensuite fait un chemin à travers la hiérarchie compliquée de cette compagnie. Brigitte Lefèvre qui a été Directrice de la Danse pendant dix-neuf ans, voulait pousser la candidature de son bras droit, Laurent Hilaire, ancienne Etoile de l’Opéra de Paris, pour lui succéder.
Bien qu’ayant créé deux ballets, fort bien reçus, pour l’Opéra de Paris (et ayant ensuite chorégraphié un troisième), la nomination de Benjamin Millepied n’a pas été toujours bien considérée par la presse française. On murmurait que son mariage avec Natalie Portman était l’une des raisons de sa nomination, ou bien qu’il ne comprenait pas les traditions de la compagnie. Après la conférence de presse annonçant sa nomination, un journaliste français s’est retourné vers moi et m’a dit « en ce qui me concerne, il n’est qu’un Américain qui parle bien le français ».
C’est Stéphane Lissner, à l’époque futur Directeur Général de l’Opéra, maintenant en poste depuis juillet dernier, qui lui a conseillé de se porter candidat. Lors d’une interview par téléphone qui s’est déroulée en français, Mr Lissner a tenu à préciser qu’il ne cherchait pas un chorégraphe. « Je cherchais un Directeur et lorsque j’ai rencontré Benjamin, c’est ce que j’ai vu en lui, quelqu’un qui pouvait faire aller de l’avant cette compagnie. » Stéphane Lissner a ajouté que de tous les candidats qu’il avait rencontrés, B. Millepied était le seul qui pouvait parler en détail de l’importance des choix musicaux dans la programmation. C’est une idée dont Benjamin Millepied reparle en sortant d’une réunion et en passant par les énormes ateliers des charpentiers et costumiers à l’Opéra Bastille, accompagné par trois visiteurs de United Visual Artists, une équipe d’architectes et désigners Son et Lumière, basée à Londres.

“La vérité est que la danse n’a pas la place qu’elle avait il y a cent ans avec des compositeurs et des chefs d’orchestre attitrés” ajoute BM. « Il est important de rappeler l’idée que la musique écrite pour de la danse doit être de première qualité ».
Après avoir admiré dans l’atelier des Costumes les tutus accrochés la tête en bas aux plafonds, comme des fleurs suspendues, B. Millepied s’assied avec les représentants de United Visual Artists et quelques membres de l’équipe de production de l’Opéra pour discuter d’une éventuelle collaboration pour la saison 2015/2016. Pour sa première année, il hérite de la dernière saison concoctée par Brigitte Lefèvre.
Même si son nouveau programme n’est pas annoncé avant février 2015, Benjamin Millepied tient à préciser qu’il concentrera son action sur de nouveaux ballets. « Brigitte a fait un travail formidable en amenant tous ces chorégraphes contemporains. Maintenant le grand challenge est de créer des ballets qui sont de notre époque et qui correspondent à ce que nous sommes ».
BM ajoute que sa première saison comportera sept nouvelles œuvres, dont une au moins sera chorégraphiée par ses soins, et d’autres par de grands noms de la danse. Ses propres œuvres ont reçu un accueil variable : Alastair Macaulay du New York Times l’a récemment décrit « comme un chorégraphe accompli, mais pas remarquable ». Mais il n’y a aucun doute sur son talent en matière de création et son intelligence musicale, deux choses qu’il utilisera dans le cadre d’une Académie de Chorégrahie, interne à l’Opéra de Paris, qui débutera en septembre 2015.
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 21:29 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

partie 3


“Je veux travailler avec des danseurs intéressés par la chorégraphie et qui veulent apprendre comment on enseigne la composition musicale, qui veulent s’exposer aux différents styles chorégraphiques, apprendre la scénographie et avoir du temps pour répéter, pour expérimenter. Tout ce que j’aurais aimé avoir à l’époque. »
Une fois le rendez-vous terminé avec United Visual Artists, BM prend un taxi pour se rendre à l’Opéra Garnier où la compagnie de ballet travaille principalement. Il a rendez-vous pour déjeuner avec S. Lissner (les journalistes ne sont pas conviés) et travaillera ensuite pendant une heure avec Hervé Moreau, danseur étoile, pour lequel il crée un solo qui sera dansé pour une soirée de charité au Carnegie Hall.
“Je suis très touché qu’il ait trouvé du temps pour moi », nous dit H. Moreau qui ajoute que les danseurs de la compagnie sont en général positifs quant à l’arrivée de Benjamin Millepied. Ils ont également apprécié le fait que B. Millepied ait déjà fait installer de nouveaux sols dans les studios de répétition. Benjamin a trouvé deux donateurs qui ont fourni les 500 000 Euros nécessaire, dit-il.
Plus tard, B. Millepied indique qu’il a déjà parlé aux danseurs d’un certain nombre de changements potentiels à venir : concernant leurs plannings de répétitions afin que la charge de travail soit mieux répartie et aussi sur le nombre de représentations qu’ils doivent assurer. Un autre changement potentiel génèrera peut-être plus de controverse, à savoir le système de promotion qui se fait via un concours annuel. B. Millepied précise « Ce n’est pas que je veuille avoir plus de contrôle sur ceux qui vont gravir les échelons. C’est pour que les danseurs aient un meilleur environnement. »
Après la répétition, quatre membres de l’équipe de développement de l’Opéra rencontrent B. Millepied dans son petit bureau temporaire à Garnier où une photo de Mlle Portman, portant une moustache, dans « Right you are » de Luigi Pirandello, est collée sur un panneau d’affichage. Ils se mettent à discuter du gala d’ouverture de la saison 2015 et du diner des Sponsors qui aura lieu juste après. C’est une idée nouvelle à l’Opéra, subventionné par l’état français, mais cela fait aussi partie de la stratégie de B. Millepied pour trouver des fonds pour tous ses nouveaux projets. Benjamin indique quelques noms de sponsors potentiels et de co-présidents de l’événement.
Il demande “Sauront-ils utiliser leurs réseaux ? ». Son équipe le regarde vaguement surprise.
« Ne vous en faites pas, nous allons faire exploser les chiffres actuels ! », assure-t-il.


Aux alentours de 16 heures, B. Millepied est enfermé dans un petit bureau avec dix autres personnes, y compris Clotilde Vayer, nommée Maître de Ballet par ses soins, après le départ de L. Hilaire en mai, ainsi que d’autres personnes des équipes Production, Costumes et Artistique.
« Actuellement il y a trop de déconnection entre les Responsables de scène, l’équipe technique, le département Musique, les directeurs des répétitions, etc…» dit-il. « Le but est de déterminer qui sera responsable d’une production en particulier ». Benjamin Millepied utilise facilement le « tu », plutôt que le « vous » plus formel en s’adressant à ses équipes. « Je suis trop américain pour utiliser le « vous ». Cela crée de la distance et je n’ai pas besoin de cela pour être respecté. »
Lorsqu’on lui demande s’il rencontre des résistances au changement de la part de l’institution, il répond qu’il a le sentiment que les gens sont en général volontaires. « C’est une grande maison – 1600 employés – beaucoup de départements et beaucoup de hiérarchie. Une partie du problème est d’arriver à partager l’information, ce que les gens ici n’ont pas l’habitude de faire. Benjamin sourit « En ce moment, j’essaie de leur apprendre à mettre les autres en copie de leurs emails ».
Une heure plus tard, il retourne à son bureau pour y discuter d’un projet potentiel avec Iris Van Herpen, la Designer hollandaise qui a créé des costumes pour son ballet de 2013 « Neverwhere » pour le City Ballet. Vers 19 heures, il est finalement prêt pour quitter l’Opéra Garnier et aller diner avec un ami, et continuer les discussions sur un projet digital qui commanditera des courts métrages sur le travail que l’on fait à l’Opéra. « J’en ai déjà parlé à Darren Aronofsky et Alejandro Iñárritu”, dit-il. « Et nous devons aussi trouver une plateforme pour collaborer. Je vais donc parler avec Netflix la semaine prochaine. »
Benjamin Millepied réfléchit. « Je sais que certaines personnes pensent que je suis quelqu’un qui ne raisonne que Célébrités et qui parle beaucoup. Mais je suis très, très sérieux au sujet de tous ces projets et je vais faire en sorte qu’ils se réalisent ».
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 21:30 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Un très très grand merci à notre forumeuse de choc!!! notre amie Joelle!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 10:32 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Merci à Shana pour avoir résolu mes problèmes "techniques" !
Car je n'arrivais pas à poster cette traduction...
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 927
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 10:54 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Merci Joëlle et Shana !
Et maintenant il n'y a plus qu'à suivre tous ces changements au fil des mois...
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 11:49 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

bizarrement cet article me laisse penser que les grands classiques n'auront pas beaucoup de place dans les programmations, mais je me trompe peut être????
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 927
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 12:59 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Je suppose que les grands classiques, comme le Lac et Giselle conserveront leur place, mais peut-être le répertoire Noureev a-t-il fini de vivre ses beaux jours... Peut-être idem pour Petit, qu'on a quand même vu à outrance sous BL.

Je note que le concours de promotion risque d'être remis en cause...
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 18:07 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

J'ai bien lu pour le concours de promotion... Moi qui étais en train de négocier des places avec de charmants jeunes danseurs... et qui m'ont dit qu'a priori cela ne posait pas de problème car ils avaient droit à pas mal de places...

Bon, on verra !
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 927
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 19:05 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Bah, vous pourrez profiter de vos places, Joëlle, car ce n'est certainement pas cette année que le système va changer !
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 19:15 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Vous me rassurez Ileana, car avoir des places pour ce concours via l'AROP est très aléatoire (et je ne suis pas une grande mécène...).
Donc en passant par de charmants danseurs, c'est plus sympa et a priori plus facile de ce qu'ils m'ont dit !
Si j'en ai en rab, je l'indiquerai sur le forum !
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Nov - 20:25 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Il me semble que Benjamin Millepied a dit dans d'autres interviews qu'il garderait les grands classiques, par contre peut-être les fera-t'il relooker, il en a parlé notamment pour la Belle au bois dormant. Je ne pense pas qu'il puisse passer du répertoire classique dans une compagnie comme l'Opéra. Par contre ce qu'il veut faire ce sont des grands classiques d'aujourd'hui, des ballets comme en font régulièrement le Royal Ballet ou d'autres compagnies. Espérons toutefois qu'on n'ait plus toutes ces chorégraphies contemporaines inutiles.
Quant au concours de promotion reste à savoir si les danseurs y sont toujours aussi farouchement attachés qu'auparavant. Tous les directeurs se succédant ont essayé de le supprimer ou de le transformer sans grand succès. En réalité, le concours serait vraiment juste avec une véritable note de l'année et pas une simple note d'assiduité, cela changerait sans doute.
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 927
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 20:59 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

Relooker La Belle ?!!! Ah non alors, ce serait un crime !
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Nov - 21:44 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

La production est quand même lourdaude ! Maintenant c'est une tradition très anglo-saxonne de faire et refaire sans arrêt la Belle au bois dormant. Ca doit être un des ballets qui a le plus de productions différentes.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 08:08 (2014)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas Répondre en citant

en fait, c'est cela que je crains le plus : de nouvelles productions des grands classiques à moindre coût!

avec des décors épurés un peu comme le premier acte de la Giselle produite sous Dupond; je deuxième acte était beau mais le premier, on était malheureux quand même!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:04 (2016)    Sujet du message: Article traduit par Joelle Bonnet De Roselyn Sulcas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004