dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015)
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1115, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Mai - 09:15 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Comment faire plus différent que nos ressentis d'hier soir. Je me suis ennuyée au premier acte de Manon jusqu'au pas de deux de la chambre et j'ai adoré son troisième acte. Au deuxième acte, je suis plus partagée, je déteste ce jeu à la naturaliste. Elle mine de parler alors qu'un regard suffit. Elle est déchirée à la mort de son frère, car elle n'est pas manipulée par lui, elle est sa complice. Elle échange d'ailleurs un clin d'oeil avec lui au moment de sa "vente" à Monsieur G.M. Avec Dorothée, elle est la Manon futile, frivole, qui ne pense qu'à l'argent, ce qu'elle est même si elle aime sincèrement Des Grieux, ce qui compte avant tout c'est s'amuser, paraître, briller dans la société. Elle est très gamine à qui on prend le jouet dans le second pdd de la chambre. Elle a des regards de petite fille quand il veut lui retirer le bracelet. Et son interprétation à ce moment-là est très juste, tout comme le dernier acte, où elle s'avère bouleversante. Et j'ai adoré le jeu de Josua qui est tout en regard, il n'a pas besoin d'en faire des tonnes pour être Le Chevalier. Il ne faut pas oublier que c'est un noble, et même s'il est fou amoureux, il n'est pas extraverti des sentiments.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Mai - 09:15 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Mai - 10:50 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

J'ai emprunté cette photo à Dansomanie. Je ne vois pas ici une danseuse épanouie, qui vient de danser Kitri, mais une danseuse groggy ! D'ailleurs elle avait les yeux embués quand on regardait aux jumelles ! Et lui me semble aussi totalement dans son personnage ! Qu'elle sourit aux rappels me semble totalement normal. Et je n'ai jamais vu une seule interprète de Manon rester dans son monde jusqu'aux ultimes rappels !

Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 22:54 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

ouin, ouin, triple ouin......


Je ressors très déçue de la représentation de ce soir....
et pourtant, ça avait bien commencé, les pas de deux du premier acte étaient sublimes - à défaut d'avoir eu un Roberto Bolle très convaincant dans sa première variation
Mais le deuxième et troisième acte avec Dupont/Bolle..... que dire????


La danse était belle, certes.... pas vraiment de reproche..... mais AUCUNE émotion.... rien....
Pourquoi???? Je ne sais pas, Cathy qui était ma voisine - pour faute de mari grippé, le malheur des uns etc, etc....   - saura peut être vous dire????


1) Roberto Bolle n'a pas le romantisme d'un Ganio.... il fait des pas, mais j'ai l'impression que tous ces pas ne veulent rien dire quand c'est lui qui les danse!
on dirait qu'il récite une leçon, qu'il ne raconte rien, mais rien du tout! il saute, il tourne, pour dire quoi???? rien!
2) a ses côtés, Aurélie est très bien, mais, une fois passé le premier acte, superbe, il n'y a plus de magie entre eux et d'ailleurs il n'y a plus de magie du tout!

Alors on se rabat sur les seconds rôles,

Sur la ravissante Alice Renavand, sensuelle à souhait
sur Lescaut, son frère, un  Bullion très en forme techniquement,  et qui incarne vraiment un personnage  :  on est même touché par sa mort, on se dit qu'il ne la méritait pas et on souffre pour lui....
Sur Mr De Gm, excellent Benjamin Pech, charismatique

Sur le corps de ballet, vivant, convaincant

Manon est violée???? on s'en fout!  d'ailleurs, ça n' a même pas l'air d'être pour de vrai
Elle meurt??? on s'en fout encore plus!
Son amant est inconsoable?????
pas grave, de toute façon on n'arrive pas  à s'interesser à lui depuis le début...
J'ai passé    ma soirée à voir en surimpression Mathieu Ganio et Isabelle Ciaravola et à les regretter de toute la force de  mon coeur....

Ciaravola savait tellement faire parler ses épaules, ses pointes de pieds, ses bras, son cou, ses doigts, son merveilleux regard, chaque partie d'elle disait quelque chose, communiquait une émotion
Là, je voyais des pas, comme de la gymnastique mais rien... du vide.

Et pourtant, Manon est un merveilleux ballet  Et c'est officiel : j'aime la musique de Massenet et les arrangements qui ont été faits pour Manon!   
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/


Dernière édition par Valérie Beck le Sam 9 Mai - 08:56 (2015); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Mai - 23:32 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Manon, soirée du 8 mai 2015

D'abord merci à Valérie sans qui je n'aurais pas vu cette soirée. Ravie de connaître enfin "Shana" en vrai !

Revenons à cette soirée. Deuxième des cinq soirées avec Aurélie Dupont et Roberto Bolle en vedette. Aurélie danse le rôle depuis 1998 elle y a toujours excellé, et elle a toujours cette danse sublime, cette manière unique de bouger, cette musicalité. Elle interprète une Manon très joyeuse qui devient femme avec sa rencontre avec Des Grieux, et elle devient courtisane quand son frère lui présente de nouveau Monsieur GM et ses somptueux cadeaux. Les deux premiers pas de deux sont absolument sublimes. C'est une Manon heureuse de vivre. Au second acte, elle devient la courtisane. Elle danse le second acte avec sensualité et voire même un certain érotisme que ce soit dans sa variation ou dans la fameuse scène où elle est portée par tous les gentilshommes. Elle retrouve sa candeur auprès de Des Grieux, et au troisième acte elle subit son destin. Il n'y a malheureusement pas d'émotion dans ce dernier acte, mais sans doute est-ce la faute de ces deux partenaires.
D'abord Roberto Bolle campe un Des Grieux follement amoureux de sa Manon, il oublie tout de sa condition de gentilhomme, il est amoureux comme un collégien. Sa danse est ciselée et surtout toutes ses réceptions sont d'un moelleux sans égal à l'heure actuelle à l'Opéra, il est naturellement un partenaire attentionné et met en valeur Aurélie. Mais au niveau du jeu, si leurs interprétations se complètent aux deux premiers actes, il en fait dix fois trop au dernier acte et notamment dans la dernière scène, son Des Grieux est italien et dans le marécage, il souffre plus que Manon, il passe son temps à hurler alors qu'à ses côtés Manon n'est plus que l'ombre d'elle-même. C'est sans doute de là que vient le problème, elle est Manon à bout de forces, on n'a pas l'impression de la voltigeuse. C'est dommage mille fois dommage, sans doute aurait-elle été plus en adéquation avec un partenaire tel que Josua Hoffalt, partenaire qui exprime les émotions de la même manière de manière plus intériorisé. Il est vrai aussi qu'Aurélie exprime ses sentiments par sa danse et n'en a jamais fait des tonnes au niveau des expressions.
L'autre problème vient du geôlier de Karl Paquette d'une froideur qui ne convient pas à la scène du viol. Il ne semble éprouver aucun plaisir à dominer Manon. Il n'est pas pervers, détestable, il est tout simplement glacial. Stéphane Bullion campe un superbe Lescaut avec de très belles variations. Il semble galvanisé par l'enjeu de ces soirées d'adieux. Alice Renavand est une belle maîtresse. Benjamin Pech est un Monsieur GM très froid, il n'est pas vraiment obséquieux et beaucoup moins obsédé qu'avec Laetitia Pujol. Il est fier d'exhiber une telle maîtresse. Allister Madin est un chef des mendiants bien meilleur qu'Adrien Couvez. On remarque particulièrement Hugo Vigliotti en mendiant.
Espérons que d'ici les adieux les deux danseurs arriveront à trouver un juste milieu pour rendre ce dernier acte émouvant ce qu'il doit être. En tout cas Aurélie Dupont semble surprise et heureuse de l'accueil du public et elle le mérite, car malgré ses petites réserves, elle est une Manon exceptionnelle et une des meilleures interprètes du rôle.


Dernière édition par Cathy le Sam 9 Mai - 08:36 (2015); édité 2 fois
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 07:25 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Merci pour tous vos commentaires et compte-rendus ! Cela me console de ne pas pouvoir aller voir d'autres représentations.

Citation:
Aurélie danse le rôle depuis 2001


Cathy, la première fois qu'Aurélie Dupont a dansé Manon, c'était le 29 juin 1998. Elle n'était pas encore étoile et dansait avec un premier danseur très talentueux, Jean-Guillaume Bart !

Gilberte Cournand avait d'ailleurs écrit dans Les Saisons de la Danse :

Citation:
"Distribués une fois dans les mêmes rôles titres, Aurélie Dupont (première danseuse) et Jean-Guillaume Bart (premier danseur), sont très beaux, faisant montre d'une solide maîtrise technique. Avec un peu plus d'expression dramatique, ils entreront dans la cour des grands..."
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Mai - 08:04 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Je viens de corriger, Elisabeth. Le pire c'est que je l'ai vue, et c'est là qu'elle a montré son potentiel artistique. Associée à JG Bart qui avait la même sensibilité artistique qu'elle, elle était magnifique !
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 109
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 08:52 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Quelle chance, Cathy, d'avoir vu les débuts de ces deux danseurs dans Manon et Des Grieux ! Je vous envie Wink .
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 926
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 09:07 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Pas d'émotion dans le dernier acte de Manon ! C'est un comble ! Aurélie aurait peut-être dû se contenter d'un partenaire maison ! 
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 09:14 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Je revois encore Ganio, tout affairé et protégeant sa Manon à bout de force, elle avait ensuite une façon de casser le ligne de ses pieds, son cou, ses poignets
Là, ils arrivent, ils n'ont même pas l'air fatigué
Et lorsque le geôlier est tué, on a l'impression qu'ils le pleurent, on ne ressent pas l'angoisse d'avoir commis un meurtre, mais du chagrin pour une crapule
et la dernière scène, on aurait dit qu'ils faisaient leurs abdo dans une salle de sport!  encore un peu on chanterait véronique et Davina " tutututu-tu- tututut!!!" Laughing

sincèrement, après avoir été aux larmes au premier acte par leur spontaneite, leur fraicheur, leur jeunesse , je n'ai pas compris ce qui se passait ensuite!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Mai - 09:25 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Ils n'étaient aucunement ravis d'avoir tué le geôlier, ils sont sous le coup et ne réalisent pas. Quant au dernier pdd, je pense que le fait de ne pas tout voir a gâché l'émotion. J'ai vu la vidéo avec Isabelle et Matthieu, mais il ne fait rien, c'est elle qui exprime quelque chose, lui ne fait rien, et pourtant j'adore Matthieu. Là hier soir, Bolle en faisait des tonnes, il pleurait à l'italienne "Comediante, tragediante" comme on disait chez moi, alors qu'elle semblait à bout de forces. Maintenant quand elle meurt, il est très émouvant. C'est le seul qui la redresse d'une certaine manière. Je n'ai pas vu un pas de deux gymnique comme avec Laetitia et Matthieu où le côté voltigeuse m'avait fortement gênée. Là elle est véritablement à bout de force.
Ce qui m'a surprise, c'est le côté horriblement froid que confère Karl Paquette à son geôlier. Il est méconnaissable, glacial, il fait presque peur ! Bref c'était quand même une magnifique soirée. Et je n'ai qu'une envie la voir le soir de ses adieux, car elle a quand même une manière unique de danser. Elle est Manon telle que je me l'imagine, elle ajoute de nombreux petits sourires, de nombreuses petites touches qui rendent sa Manon unique. Et je ne me suis jamais ennuyée contrairement à la représentation de la veille, où j'ai trouvé le second acte fort long. Hier il coulait tout seul et pourtant c'étaient les tours de rôles. Yann Saiz et Aurélien Houette sont excellents dans leur animation du corps de ballet. Ils ont ce côté décadent de ces gentilshommes.
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Mai - 09:30 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

ileana a écrit:
Pas d'émotion dans le dernier acte de Manon ! C'est un comble ! Aurélie aurait peut-être dû se contenter d'un partenaire maison ! 
Aurélie aurait du danser surtout avec quelqu'un qui a le même genre d'interprétation qu'elle, une interprétation plus "intériorisée". Mais bon son premier acte était extraordinaire, et son second superbe.
Revenir en haut
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 409
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 09:51 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

J'ai eu un ressenti très différent sur la soirée d'hier.
Je n'ai jamais été sensible aux interprétations d'Aurélie Dupont qui avait tendance à m'ennuyer. Mais j'avais quand même envie de la voir avant ses adieux (auquel je n'assisterai pas pour la raison mentionnée précédemment) et de découvrir Roberto Bolle.

Le premier acte m'a laissé de marbre, c'était très beau, ils semblent très bien s'entendre, mais je suis resté complètement extérieur à leur histoire. J'ai par contre beaucoup aimé la façon dont Aurélie Dupont se jette sur le lit!
J'étais donc assez déçu à l'entracte.

Par contre au deuxième et au troisième j'ai complètement accroché. Aurélie Dupont était sublime au deuxième acte, Roberto Bolle n'est pas l'acteur du siècle, il fonce tête baissé dans son rôle, n'évite aucun cliché, mais au final ça ne m'a pas dérangé (je lui préfère tout de même Mathieu Ganio et Josua Hoffalt). Le pas de deux du bracelet était un des plus beau moment de la représentation. Et j'avoue avoir été touché par le troisième acte, que ce soit par la scène du Géôlier que par le dernier pas de deux qui m'a mit les larmes aux yeux.

Stéphane Bullion et Alice Renavand étaient beaucoup plus libérés que le soir de la première, des trois couples que j'ai vu, ils sont définitivement les meilleurs dans le pas de deux chez Madame. En plus Alice Renavand a eu un problème avec son collier qui c'est décroché et a pendouillé à sa robe
pendant toute la fin du passage. Ce petit incident rendait plutôt bien dans le contexte.

Les saluts ce sont transformés en mini adieux, avec de nombreux rappels et une standing ovation. Aurélie Dupont était très touchante. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Mai - 09:56 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

C'est la seule qui se jette aussi bien sur le lit. Elle prend son élan de loin, du coup; ça rend hyper bien. En parlant détail qui tue, je n'ai pas vu le collier pendouiller, mais le bout de tulle dans le pdd du bracelet, m'a fortement agacée Laughing . Je ne voyais que ça !
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 485
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 10:19 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

 
Citation:


Ils n'étaient aucunement ravis d'avoir tué le geôlier, ils sont sous le coup et ne réalisent pas.


Je n'ai jamais dit qu'ils étaient ravis, mais on dirait qu'ils pleurent leur vieille grand-mère adorée!!!!
Oui le bout de tulle qui pendouille, je n'ai vu que ça aussi! Laughing

Et oui, j'ai beaucoup aimé le couple Bullion/ Renavand, il avait des mimiques vraiment très drôle, et leur couple m'a sauvé d'un profond ennui au second acte
ainsi que les trois garçons bondissants ( Ibot, Bittencourt et ????)

Et je préférais Houette en geôlier que Paquette !
et Vigliotti en chef des mendiants que Madin, qui faisait plus canaille, Madin fait prince déchu... après tout, pourquoi pas????
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Mai - 10:24 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Houette était le troisième gentilhomme.
Ils ne sont pas heureux d'avoir tué le geôlier, ils jouent ceux qui ne réalisent pas totalement, ils ne pleurent pas leur vieille grand mère. D'ailleurs ce n'est que quand Des Grieux le retourne qu'il réalise qu'il l'a tué et il joue celui qui n'y croit pas ! D'ailleurs dans le roman, celui qu'il croit tué n'est pas mort ! Personnellement ça ne m'a pas choquée. J'ai été plus choquée par le viol qui ne m'a pas dérangée, alors que normalement c'est une scène qui marque !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27 (2016)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1115, 16, 17  >
Page 10 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004