dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015)
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 715, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 933
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 10:33 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

C'est un vrai plaisir de lire tous vos compte-rendus !
Vous me faites regretter de ne pas avoir été là hier soir, d'autant plus que Mathieu est la seule étoile masculine que j'arais voulu voir dans Manon. Mais je vais déjà assister à 4 représentations, il fallait faire des choix draconniens ! J'ai privilégié les Manon d'Aurélie, de Dorothée et d'Eleonora.
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Avr - 10:33 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cams


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 711
Localisation: Palaiseau
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 11:12 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Tout comme Amélie j'ai passé une bonne soirée sans toutefois être transportée.

Je trouve aussi que ce ballet ne va pas si bien que cela aux danseurs parisiens. Au moins pour le corps de ballet. Je trouve les scènes d'ensembles beaucoup plus vivantes au Royal Ballet. On sent qu'ils maîtrisent totalement le style. Chaque danseur interprète vraiment un rôle. Cela m'avait aussi paru plus sombre, plus intense...

Du côté des solistes, Laetitia Pujol a évité de tomber dans l'hystérie ce qui est une très bonne chose. Sa Manon était sensible mais peut être un peu trop sage. Ou pas assez subtile. En fait elle a fait tout ce qu'il fallait sans jamais m'émouvoir. Dommage.

Matthieu Ganio au contraire est le Des Grieux parfait. Lignes superbe, romantique, investit, c'était très beau. Mais je trouve qu'il est meilleur lorsqu'il est associé à une danseuse un peu plus expansive comme Isabelle Ciaravola dans le classique ou Dorothée Gilbert sur le classique. Ceci dit il n'y avait absolument rien à lui reprocher. Il était superbe. C'est juste le couple qui manquait un peu de passion.

Stéphane Bullion et Alice Renavand réitèrent ici les excellentes prestations qu'ils avaient donné il y a 3 ans. Ce sont vraiment les deux meilleurs interprètes de ces rôles à Paris. Stéphane Bullion est toujours charismatique avec un jeu intelligent mais aussi très drôle au deuxième acte car très fin. Je préfère ce type d'interprétation plutôt subtile (autant que la chorégraphie le permette) que les danseurs qui partent dans quelque chose de très clownesque.
Alice de son côté a une présence qui en impose. Elle est charmante, charmeuse tout en rajoutant une pointe de vulgarité qui va bien au personnage. Pour le coup impossible de la confondre avec des femmes de la haute contrairement à certaines danseuses du CDB. 

Benjamin Pech était une bonne surprise avec son Monsieur GM archi hautain et assez détestable. Dans un style totalement différent il prend bien la suite de Stéphane Phavorin qui manque à la compagnie dans ce type de rôles.

Dans le corps de ballet on remarquait bien Eléonore Guérineau et Marine Ganio qui étaient lumineuses. Beaucoup aussi de jeunes filles qui, il n'y a pas si longtemps étaient des cygnes sur le lac. Dur, dur pour elles...

Et sinon, moi aussi j'aime bien la musique je l'avoue. Embarassed Embarassed
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 790

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 11:40 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Effectivement quel plaisir de lire tous vos comptes-rendus ! a tous !!

Val, je suis contente de vous lire ; je n'etais pas non plus parvenue a etre touchee par la Manon d'Isabelle Ciaravola qui m'avait parue surjouee. J'etais sortie desolee d'etre passee a cote de ce que tout le monde considerait comme une tres grande interpretation du role. Je me sens moins seule après avoir lu votre remarque !

Cathy, que vous retrouviez le plaisir d'atter a Garnier fait plaisir a lire !

Je me souviens avoir trouve, comme vous Cams, que le corps de ballet parisien n'etait pas au mieux dans ce ballet.

Stephane Phavorin a-t-il quitte la compagnie ? (Decidemment, je ne suis pas a jour du tout... ). J'aimais beaucoup ce danseur, je garde des souvenirs inoubliables de lui dans la Fille Mal Gardee. Il etait excellent pour camper des personnages ridicules tout en leur apportant une humanite touchante.
Revenir en haut
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Avr - 18:14 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Deuxième représentation de Manon et deuxième casting.

Hormis Manon tous les autres interprètes avaient déjà dansé leurs rôles lors de la précédente reprise. Ludmila Pagliero qui aurait du déjà danser lors de la dernière reprise faisait donc ces débuts dans le rôle, et elle fut une superbe Manon. Tout ce qui m'avait dérangé avec Pujol a disparu, hormis un "adieu" au lit pas assez poignant, mais côté interprétation elle est Manon, insouciante, gaie au début du premier acte. Dès qu'elle comprend tout ce qu'elle peut tirer de Monsieur de G.M., elle change son regard et perd cette timidité, elle devient aguicheuse, provocante et sensuelle. Au deuxième acte, elle sait qui elle est maintenant, elle n'entre pas en étant quelque part gênée d'être là comme Laetitia Pujol. Elle est Manon, la coqueluche de Paris, elle a cette distance voulue tout en étant séductrice et tentatrice avec tous les hommes. Elle est aussi sincèrement éprise de son Des Grieux avec qui elle semble multiplier les gestes de tendresse et les tentatives de baisers, même dans le marais. Et c'est dans le marais que nait cette fameuse émotion qui était tellement absente lors de la première. Ici même si les sauts restent athlétiques, elle est à bout de force, peut-être pas encore assez, mais on croit à sa déchéance et à sa mort. Sans doute faut-il aussi y voir la complicité de Josua Hoffalt qui est un Chevalier Des Grieux moins rêveur que Matthieu Ganio, plus chevalier qu'un simple jeune homme amoureux. Les pas de deux sont superbes, les variations de Josua sont-elles peut-être moins ciselées, mais son interprétation est sans doute plus aboutie, et son désespoir à la mort de Manon est poignant.

Alessio Carbone et Muriel Zusperreguy retrouvent leurs rôles de Lescaut et de sa maîtresse. Le premier est plus "coquin" que celui de Stéphane Bullion, plus près du peuple tout comme elle. Elle a sans doute moins de prestance qu'Alice Renavand mais elle enlève ses variations facilement. On remarque toujours les mêmes dans le corps de ballet. Et les arrangements de la musique sont flagrants dans le troisième acte, où tous les effets semblent appuyés.

Aurélien Houette troque l'habit du geôlier pour Monsieur de G.M. où il est moins odieux que Benjamin Pech, mais plus libidineux tandis que Yann Saiz est le geôlier, au tempérament plus obsédé. Quant à Sarah Kora Dayanova, elle faisait son retour à la scène dans le rôle de Madame, où elle est un sans doute peu trop classe pour le personnage et elle manque sans doute de présence, mais bon ce n'est pas évident quand on est une danseuse "dansante" de se retrouver dans un rôle joué et ce qu'elle présente est quand même séduisant.

En tout cas une très belle matinée avec un public plus réceptif que lors de la première.


Dernière édition par Cathy le Dim 26 Avr - 22:08 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 309
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 19:22 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Et bien Cathy, dans peu de temps, vous allez enchaîner une série entière Wink


Merci de vos impression, je ne pourrais pas voir le couple (on ne peut pas tout voir), j'étais curieuse de voir comment s'en était sorti ce couple. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Avr - 19:31 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Je dois y retourner normalement ! Mais bon là j'ai le temps et les finances, après, ça ne sera plus forcément vrai !

En tout cas Ludmila m'a plutôt séduite et elle est proche de ma conception du rôle, notamment au second acte !
Revenir en haut
anne-claire


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 138
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 21:29 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Enchantée moi aussi de ma matinée et de l'association de Ludmila Pagliero et de Josua Hoffalt.
J'avais découvert le ballet à l’occasion de la dernière reprise avec les couples Clairemarie Osta - Nicolas Le Riche et Isabelle Ciaravola - Mathieu Ganio. Je crois que c’est Ludmila Pagliero qui correspond le mieux à l’image que je me fais de Manon en lisant le roman de l’abbé Prévost. Le couple formé avec Josua Hoffalt dégage vraiment une énergie juvénile, peut-être plus difficile à trouver pour une ballerine qui danse ce rôle en fin de carrière. Ludmila Pagliero est une technicienne hors pair, mais elle déploie dans le rôle de Manon la palette d’émotions d’une grande comédienne: innocence, naïveté, émois d’un premier amour, sensualité, inconstance, rouerie, humiliation, désespoir et épuisement. Les pas de deux étaient électriques, et les deux danseurs ont réussi à nous faire complètement oublier la technique pour nous embarquer dans leur histoire.
J’espère avoir autant d’émotions avec mes autres distributions: Pujol/Ganio, Abbagnato/Magnenet et Gilbert/Marchand, sans compter la captation vidéo des adieux d’Aurélie Dupont.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
TimeWarp


En ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 410
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 21:31 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

J'étais également à Garnier aujourd'hui et j'ai passé une excellente après midi.
J'avais déjà adoré le ballet lors de la première, mais aujourd'hui je suis sorti en larmes.
Je suis un grand fan du couple Pujol/Ganio mais le coup de cette matinée m'a plus touché.
Ludmila Pagliero fait une très belle Manon, comme l'a dit Cathy elle a apporté le côté sensuelle et féminin qui manquait à Laetitia Pujol. Elle était impériale au deuxième acte.
Le partenariat avec Josua Hoffalt fonctionne très bien, j'en avais déjà eu un aperçu lors de La Belle au Bois Dormant. Ce rôle lui va comme un gant. Le dernier pas de deux m'a mis les larmes aux yeux et plusieurs heures après j'y pense encore avec autant d'émotion.

Alessio Carbone en Lescaut fut une très bonne surprise, j'en étais resté sur son Rothbart qui ne m'avait pas vraiment convaincu, mais là tant sur le plan technique (sa première variation était plus propre que celle de Stéphane Bullion) que sur celui de l'interprétation (la encore je rejoins les commentaires de Cathy).
Petite déception pour Muriel Zusperreguy qui a pris un peu d'avance sur son planning de la saison et nous a fait La Fille Mal Gardée. C'était techniquement impeccable, mais trop charmant pour une courtisane...

Yann Saïz m'a beaucoup plu en Géôlier, la scène du viol m'a mis beaucoup plus mal à l'aise que lors de la première.
Dans le corps de ballet Marine Ganio, Eleonore Guérineau et Hugo Marchand me font toujours une aussi forte impression.

Cette représentation a marqué le retour sur scène de Sarah Kora Dayanova, après un an et demi d'absence. Elle reprend donc en douceur avec le rôle de Madame. C'est bon de revoir cette danseuse, même quand elle n'est pas au centre de l'action, on la voit! Lors des saluts elle a reçu un bouquet de fleurs.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Avr - 22:05 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

TimeWarp a écrit:
Yann Saïz m'a beaucoup plu en Géôlier, la scène du viol m'a mis beaucoup plus mal à l'aise que lors de la première.



C'est curieux, j'ai eu exactement le sentiment contraire. La scène du viol m'a paru courte et ne m'a pas dérangée, contrairement à celle avec Aurélien Houette, que j'ai trouvé beaucoup plus odieux. Et effectivement le second acte de Pagliero était magnifique, notamment sa Manon a acquis une dignité que celle de Pujol n'avait pas. C'était assez frappant notamment dans la manière dont elle dit à son amant d'aller jouer aux cartes, avec Pujol, il y avait un côté "peuple" dans sa manière de le presser, ce qui n'était aucunement le cas avec Pagliero.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 512
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 22:16 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Alors, vous ne critiquez plus Pagliero??? haha!! Mr. Green
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Avr - 22:50 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Valérie Beck a écrit:
Alors, vous ne critiquez plus Pagliero??? haha!! Mr. Green
Je n'ai jamais trouvé que ce n'était pas une bonne danseuse, j'ai quand même toujours un problème avec son physique  Embarassed !
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 28 Avr - 10:34 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Merci pour les retours à tous, c'est toujours intéressant de lire les ressentis de chacun

Personnellement, j'ai beaucoup apprécié la Manon de Laetitia Pujol, elle était poignante ... de près
C'était une harmonie de l'attitude mais surtout jusqu'au visage et aux yeux, cela fonctionnait bien avec Mathieu Ganio. Ils étaient dans un état...

J'adore Alice, je ne peux pas être objectif, et donc, du coup, j'y retourne ce soir pour en profiter encore un peu:)

J'espère qu'il n'y aura pas les gros tracas de premier acte comme pour la première (ce n'est pas non plus si extraordinaire, ce sont des choses qui arrivent, comme la lourde chute d'un cygne dans le dernier lac du bolchoï au cinéma mais moins il y a de danseurs et plus cela fait mal).

Avec un peu de chance, j'essaierai de profiter de mon premier mai pour écrire une petite bafouille Wink
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
TimeWarp


En ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 410
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 23:18 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Bilan de soirée mitigé en sortant de Garnier.
Tout avait pourtant bien commencé. Le corps de ballet s'améliore au fur et à mesure des représentations. Les seconds rôles sont dansés avec panache et ne rencontrent aucun problèmes
pendant les variations.

La déception de la soirée vient du couple principal. Aucun des deux n'a été mauvais, Eleonora Abbagnato est même une très belle Manon, héroïne romantique idéale, elle a en plus l'avantage d'être assez proche physiquement de la Manon de l'Abbé Prevost. Mais il ne passe rien entre elle et Florian Magnenet, on reste admiratif devant
les pas de deux brillamment exécutés, mais l'émotion ne vient pas. Florian Magnenet de son côté "fait le job", je n'ai pas grand chose à lui reprocher mais il se fait facilement éclipsé par l'autre protagoniste masculin.

Audric Bézard avait mangé du lion ce soir. Ce rôle lui va très bien et il s'en donne à coeur joie, il formait avec Valentine Colasante un couple canaille très complice (cette complicité qui manquait au couple vedette). Cette dernière fait une maîtresse piquante, un brin vulgaire et très drôle. Leur pas de deux du deuxième acte a rencontré
beaucoup de succès. Ils ont d'ailleurs été bien ovationné à la fin.

Plus la peine de dire tout le bien que je pense de Marine Ganio, Eleonore Guerineau et Marine Ganio. Par contre je n'en ai pas parlé la dernière fois, mais le mendiant d'Adrien Couvez m'a beaucoup plu (et Hugo Viggliotti dans le corps de ballet!)


Au final, ça fait du bien de revoir Eleonora Abbagnato (qui a eu quelques applaudissements pour son entrée), mais pour combien de temps?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 450
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 10:02 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Un avis différent de Timewarp sur la représentation d'hier même si ça commence pareil   : je ne sais pas trop quoi en penser...

En revanche, j'ai trouvé le duo Eleonora Abbagnato et Florian Magnenet très en phase. Le problème peut-être, c'est qu'ils sont au théâtre. Il ne faut chercher en aucun cas le naturalisme de Laëtitia Pujol et Mathieu Ganio qui voudrait nous faire entrer dans une histoire vraie, nous déchaîner des émotions. Ici, il y a la distance théâtrale. On s'amuse, on est passionné par le déroulement de l'histoire et pas par l'histoire et cela change complètement la perspective... Yann Saïz s'inscrit parfaitement dans ce type de jeu très démonstratif et cela marche bien.
 
La volcanique Eleonora est complètement vénale, elle veut séduire tout le monde... Florian lui voue un amour absolu et (à ma grande surprise) très démonstratif. Quand ils s'embrassent, ils s'embrassent, quand ils se battent, ils se battent, pas de subtilité ni de demi-mesures !!!  C'est enlevé de main de maître. Je me demandais constamment jusqu'où ils pouvaient aller...


La déception pour moi, c'est en revanche plutôt du côté de Lescaut et sa maîtresse. Audric Bezard n'a pas pris le parti de faire rire et au bout d'un moment dans le deuxième acte, ses regards noirs deviennent poussifs. La partie de cartes tombe à plat, et c'est plutôt Yvon Demol qui dominait... Valentine Colasante fait une maîtresse bien vulgaire mais n'a pas le petit  plus qui la rendrait sympathique... Au final, cela fait un duo plutôt terne. 

Pour terminer sur la même conclusion que TimeWarp, oui, j'ai vraiment pris plaisir à retrouver Eleonora et j'espère qu'elle restera à l'Opéra, elle est unique. 
Revenir en haut
TimeWarp


En ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 410
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 16:42 (2015)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015) Répondre en citant

Merci pour votre compte rendu Val, c'est toujours intéressant de lire des avis différents du sien!   (Même si on en arrive à la même conclusion).

Changement de distribution à venir sur Manon, Dorothée Gilbert vient de tweeter une photo d'elle en plein essayage des costumes de Manon avec comme légende:
"Dernier essayage pour Manon avant mes représentations du 7 mai avec Josua Hoffalt et du 20 mai avec Hugo Marchand."

J'espère que ce n'est pas trop grave pour Ludmila Pagliero... 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:54 (2016)    Sujet du message: L'Histoire de Manon (20 avril-20 mai 2015)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 715, 16, 17  >
Page 6 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004