dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les étés de la Danse 2013
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> La danse à Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 265
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:29 (2012)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

  Ah, comme je vais les attendre avec impatience, ces futurs étés de la danse qui nous annoncent la venue de notre Manu national avec le ballet de Vienne!!!!

C'est annoncé  ICI


Plus d'informations dès qu'il y en aura!!!
 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Sep - 09:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 358
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 09:15 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Les réservations sont ouvertes !

Trois programmes : le premier mixte, un Roland Petit, La Chauve-Souris et Don Quichotte.

Je vais voir Don Quichotte et assisterai à un cours public (toujours passionnant de voir les danseurs travailler).
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 265
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 09:40 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

je ne peux malheureusement pas réserver, je ne sais pas encore mes dates de vacances et ne les saurai pas avant un moment! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 872

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 20:33 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Ah quelle belle nouvelle (mince, tous les trucs bien arrivent alors que je viens de quitter Paris il semblerait  Mr. Green ) !

Elisabeth, j'ai hâte de lire vos impressions !

J'étais allée assister à un cours public du ballet de Novossibirsk en 2010, c'était effectivement passionnant !

Shana, je suis comme vous : aucune idée de ce que je ferais cet été mais si je peux j'aimerais bien passer par Paris pendant ces étés de la danse, et je croise les doigts pour me trouver une petite place de dernière minute alors...
Revenir en haut
laetitia01
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Juin - 08:10 (2013)    Sujet du message: Vends place pour le 4 juillet Répondre en citant

Vends 1 place pour les étés de la danse.
4 juillet 2013 à 20h. Théatre du Chatelet, Paris
Ballet national de l'opéra de Vienne
Gala hommage à rudolf Noureev.
Amphi Haut, Rang A, siege 8
Prix : 20 €
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 503
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 23:45 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

 Manuel Legris est venu saluer (très ovationné) à la fin de ce gala du 4 juillet qui m'a laissé des impressions mitigées.
Pas beaucoup d'ensemble du corps de ballet sur pratiquement tous les tableaux... Certains solistes sont très intéressants.
M. Yacovleva et D. Cherevichko m'ont fait une meilleure impression par rapport à début décembre à Bastille. J'espère que leur DQ du 20 juillet prochain tiendra la route !!!
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 358
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Juil - 20:33 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Ballet de Vienne – cours public sur la scène du Châtelet – jeudi 18 juillet 2013 à 13h

Lors de la venue du Miami City Ballet, en juillet 2011, j’avais assisté à un cours public qui m’avait laissé un souvenir impérissable. Edward Villela, danseur du NYCB, donnait le cours avec une verve, une joie de vivre, une passion, qui nous avait fait passer un moment délicieux et plein de charme. Je me souviens des rythmes « jazzy » qu’il utilisait pour la classe et des « clins d’œil » qu’il faisait au public.

En cette année 2013, on change de continent. Nous voilà revenus en Europe. Shino Takizawa, l’une des pianistes attachée au ballet, est au piano. Exit les rythmes syncopés, bonjour les grands ballets « Noureev ». On entend des variations autour du Lac des Cygnes, Raymonda, Cendrillon … Une autre forme d’hommage à « Rudi ».

C’est Albert Mirzoyan qui donne le cours. De lui on ne sait rien, si ce n’est qu’il officie comme professeur et maître de ballet. Il n’a pas de micro et ne dialoguera pas avec le public. Le cours commence.

Parmi les danseurs, je remarque un « gros nounours » enveloppé dans une combinaison rayée, à côté d’un danseur racé et élégant. Le « gros nounours » sort de sa chrysalide au fil du cours en ôtant « sa fourrure ». On découvre un danseur costaud et solide au charisme indéniable. Au milieu il est l’un de ceux qui recherche l’approbation du public et se lance dans quelques prouesses techniques qui font soupirer d’aise les aficionados venus en nombre. Il s’agit de Mihail Sosnovschi, danseur originaire de Modalvie. Je remarque aussi Eno Peci, danseur long et délié, venu d’Albanie. Tous deux sont solistes.

Côté cour, un danseur en pantalon de survêtement fait sa barre tranquillement. Au milieu, c’est lui la star. Il s’agit de Denys Cherevychko. Et pourtant, il paraît tout timide. Mais dès qu’il se met en place et se prépare, c’est comme s’il se transformait. Il semble prendre un plaisir extrême à nous en mettre plein la vue. Un phénomène.

Parmi les jeunes filles, je remarque Camille de Bellefon, toute fine et délicate. Les danseuses me semblent assez petites dans l’ensemble.

Le cours de termine par un feu d’artifice de fouettés et autres tours à la seconde … et par des applaudissements nourris des spectateurs venus nombreux et qui, manifestement, ont été comblés.
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 07:20 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Joelle a écrit:
 Manuel Legris est venu saluer (très ovationné) à la fin de ce gala du 4 juillet qui m'a laissé des impressions mitigées.
Pas beaucoup d'ensemble du corps de ballet sur pratiquement tous les tableaux... Certains solistes sont très intéressants.
M. Yacovleva et D. Cherevichko m'ont fait une meilleure impression par rapport à début décembre à Bastille. J'espère que leur DQ du 20 juillet prochain tiendra la route !!!


Moi j'y vais pour Olga Esina en reine des Dryades
Là où il faut croiser les doigts c'est pour l'orchestre... ce n'était vraiment pas fameux sur les premières représentations, au point de gêner les danseurs...
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 358
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 15:48 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Ballet de l’Opéra de Vienne – Les Etes de la Danse – 18 juillet 2013, 20h (théâtre du Châtelet)

Je ne me lasse pas de Don Quichotte, ballet où l’on sourit constamment et où l’on danse beaucoup. Après l’avoir vu trois fois à Bastille cet hiver, me voilà au Châtelet pour découvrir la troupe du ballet de Vienne dirigée par notre Manu national.
Manuel Legris a remonté la version que Noureev avait créée en 1966 pour le ballet de Vienne. Les costumes et décors sont de Nicholas Georgiadis.

En cette soirée du 18 juillet, ce n’est pas le couple principal Kitri/Basilio qui m’a fait la plus grande impression. Robert Gabdullin, danseur venu d’Ekaterinburg, nommé soliste il y a peu, m’a semblé très stressé par le rôle, certes difficile, de Basilio. Son sourire était souvent crispé, sa danse belle mais fiévreuse. On aurait dit qu’il allait au combat. A l’acte I, les portés à une main ont été tenus à deux mains, mais je préfère de beaux portés à deux mains que des portés à une main chancelants. Ce n’est pas bien grave et je lui pardonne bien volontiers. A l’acte III, le pauvre a été déstabilisé par l’orchestre qui n’a pas attaqué quand il fallait sa première variation. Après quelques hésitations, il a commencé sa variation mais on sentait qu’il était troublé. Il danse le rôle de Basilio sûrement depuis peu et je suis certaine qu’il va prendre de l’assurance au fil des représentations. En ce 18 juillet, il n’était pas à l’aise. Dommage que je ne puisse le revoir.

Sa Kitri était Kiyoka Hashimoto. Elle a campé une Kitri très sûre d’elle, manquant parfois un peu de charme. Sa Dulcinée n’était pas assez onirique à mon goût.

Le couple danseuse de rue/Espada était particulièrement bien assorti : Ketevan Papava, danseuse georgienne pleine de peps, d’allant et de sensualité et Roman Lazik (belle présence en scène, on ne pouvait le quitter des yeux !), Espada fier et conquérant.

J’ai aussi beaucoup apprécié le Gamache tout à fait pittoresque de Dimitri Taron et le Don Quichotte complètement disjoncté de Kamil Pavelka.

L’acte II fut à mon avis le plus réussi. Davide Dato (mais était-ce bien lui ? J’ai un doute depuis que j’ai lu la critique d’Amélie sur Danses avec la Plume qui cite un autre danseur, Igor Milos. Enfin, c’était bien Davide Dato sur la feuille de distribution) mène sa troupe de gitans avec fougue et entrain. Davide Dato ou Igor Milos, le chef des Gitans a été très bien dansé ! La danse des Gitans est très enlevée et il faut donner une mention spéciale aux deux Gitanes Erika Kovacova et Rafaella Sant’Anna, toutes deux issues du corps de ballet.

Dans la scène de la vision, si j’ai été un peu indifférente à la Dulcinée de Kiyoku Hashimoto, je suis tombée sous le charme du Cupidon de Natash Mair et, en extase, devant la Reine des Dryades d’Olga Esina, qui n’usurpe pas sa notoriété.
A l’acte III la Première Demoiselle d’honneur dansée par Nina Tonoli a un charme fou. Elle parcourt la scène avec une grâce et une légèreté incomparable : un mélange de Fanny Fiat et de Charline Giezenndanner.

Le corps de ballet danse avec vigueur et passion. Pas de plan-plan chez ces danseurs. Le public du Châtelet est très chaleureux.

Si vous avez la chance d’aller voir une représentation de cette belle compagnie, surtout ne manquez pas de déambuler dans le théâtre où de nombreuses photos de Noureev sont accrochées. On est d’ailleurs accueilli par une photo immense de « Rudi » souriant, et on ne peut plus vivant. N’avait-il pas dit que tant qu’on danserait ses chorégraphies il serait toujours vivant ?

Quelques costumes portés par Noureev, venus tout droit du CNCS (Centre National du Costume de Scène), sont aussi exposés. Ainsi le pourpoint de Solor (à côté du tutu de Nikiya porté par Noëlla Pontois), le costume du Maure dans la Pavane du Maure, d’Arlequin..

Allez-voir le ballet de Vienne et encouragez tous ces talentueux danseurs. Il semble qu’il reste des places. En tous les cas, je n’ai eu aucun mal à me procurer une place supplémentaire le jour même de la représentation.
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 23:00 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Halala du velour cette soirée

Excellente, excellente... il n'y a guère qu'espada qui m'ait laissé un peu de marbre, mais c'est un rôle difficile à bien tenir (le Mariinsky par exemple n'a pas de bon espada...) Roman Lazik est grand et distingué, mais il lui manque la verve du matador quand il agite la muleta, et il pêche un peu par manque d'élan hispanique (ceci dit il restait efficace et à sa place à l'acte 3).

Maria Yakovleva nous a fait une belle kitri séductice (olé la variation des castagnettes... elle nous a même fait le roulement de castagnettes elle-même en entrée et sortie !), une très belle dulcinée, et nous a offert de magnifiques noces. Elle a de l'assurance et n'a pas essayé de donner le coup de pinceau de trop qui aurait gâché l'affaire ... c'est une grande professionnelle dotée d'une belle musicalité
Denys Cherevychko, ah, ça c'est du basilio Il a un excellent jeu avec Maria, ils s'entendent à merveille sur ce duo qu'ils ont l'habitude de jouer ensemble (pas de soucis pour les portés à une main )... et mamma mia cette coda de l'acte 3... excellentissime

j'ai faim donc je vais abréger pour les rôles annexes... sauf...
sauf la première demoiselle d'honneur, très bien tenue par Nina Tonoli...
le Cupidon absolument charmante de Natascha Mair, qui virevoltait avec grâce et nous a fait un dialogue dansé parfait avec kitri.
et
et
et

la sublimissime Olga Esina, que mon amie de Saint Petersbourg nous envie cet été (eh oui, il distribuent Mlle Kampa en ce moment en reine des dryades... comment dire... bref...), et qui fut éblouissante... quel bonheur... je ne regrette vraiment pas...
S'il n'y avait eu qu'elle au niveau c'eût déjà été bien, mais comme en plus tous ont été vraiment bien distribués, que le corps de ballet était très bon, jeune et énergique, eh bien la soirée fut excellente (et la boucle est bouclée).

Bravo Manuel Legris, c'est ce qu'on appelle une maison bien tenue !

Même l'orchestre a joué de façon correcte, alors que ce n'était pas gagné Le chef a fait du bon travail d'ajustement (même si tout n'était pas parfait). Ils n'ont pas l'habitude du ballet, mais ça vient.
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 503
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 09:00 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Ah Mr MikeNeko faisait donc partie des bravoteurs endiablés hier soir au Chatelet ??? Laughing
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 09:01 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Bien évidemment (je suis facilement reconnaissable, car je suis souvent celui qui dégaine le premier) !
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 358
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 19:32 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

 
Citation:
Excellente, excellente... il n'y a guère qu'espada qui m'ait laissé un peu de marbre, mais c'est un rôle difficile à bien tenir (le Mariinsky par exemple n'a pas de bon espada...) Roman Lazik est grand et distingué, mais il lui manque la verve du matador quand il agite la muleta, et il pêche un peu par manque d'élan hispanique (ceci dit il restait efficace et à sa place à l'acte 3).


Mikeneko, moi, l'Espada de Roman Lazik ne m'a pas laissée de marbre !
J'ai beaucoup apprécié son côté sobre, fier et inaccessible.
Comme quoi, des goûts et des couleurs Wink .

Voici le lien vers la page "Tänzer" du ballet de Vienne.
On peut voir des vidéos personnalisées de la plupart des solistes et elles sont souvent très réussies.

http://www.wiener-staatsoper.at/Content.Node/home/kuenstler/taenzerinnen/ue…
Revenir en haut
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 09:06 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

C'est à -50% sur ticketac en ce moment... mais moi je n'ai pas résisté à l'envie de reprendre une place plein-pot sur le site du théatre pour samedi soir prochain... simplement car elle était au centre du premier rang d'orchestre assurée

Elle va m'entendre Olga ! (même distribution que samedi soir dernier à quelques ajustements près, dont Kirill Kourlaev en Espada)
_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 503
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 18:14 (2013)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013 Répondre en citant

Pauvre Olga... Mr. Green
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:17 (2017)    Sujet du message: Les étés de la Danse 2013

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> La danse à Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com