dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 309
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 20:55 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Cams a bien résumé le Concours ! 


J'insisterai sur la magnifique performance de Takeru Coste... Qui je suis ? Qu'est-ce que j'ai envie dire en tant qu'artiste ? Il a vraiment montré qui il était dans une variation à la grande intensité. Le silence dans la salle n'était cette fois-ci par par obligation. J'avoue que l'enchaînement avec Paquita du candidat suivant a été pénible (je me suis sentiez limite agressée par la musique). On était tellement loin de compter les entrechats. 


Un immense Bravo aussi à Sébastien Bertaud, le moment de grâce du Concours. Merci pour ces quelques minutes de Danse. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Nov - 20:55 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 512
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 21:14 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Merci Amélie! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
TimeWarp


En ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 410
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 11:09 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Petit retour sur le concours des garçons, bien plus agréable à regarder que celui des filles. Plus court, moins stressant, plus virtuose. Une très belle journée.

Beaucoup de jeunes chez les quadrilles, et contrairement à leurs collègues féminines, on les sentait plus à l'aise dans la variation imposée et aucun ne l'a vraiment raté.
Le résultat reflète ce qu'on a vu sur scène. A la fin de l'épreuve tout le monde était unanime sur Paul Marque et Pablo Legasa. Le premier a offert en libre un brillant Siegfried, avec un bel équilibre arabesque tout en regardant le public avec un sourire en coin, et le deuxième était pétillant en James.
A retenir également la très belle libre de Takeru Coste, une troisième place amplement méritée. J'ai beaucoup aimé aussi la libre de Antonin Monié issue du Grand Pas de Twyla Tharp et la jolie présence d'Antonio Conforti qui a fait un Basilio solaire.

Chez les coryphées encore une classe très homogène. Trois se démarquaient vraiment à l'issue de l'épreuve. Les virtuoses Jeremy Loup Quer et Antoine Kirscher, en particulier le premier qui était épatant dans la variation du pas de deux d'Esmeralda, et surtout Hugo Vigliotti. Ce dernier a montré qu'il était aussi bon dans La Sylphide que dans Mats Ek. Il récupère une deuxième place encourageante. J'espère qu'il sera mieux distribué à l'avenir.

Enfin la classe des sujets. Encore une fois très belle classe.
Il était évident que Hugo Marchand allait passer premier danseur, encore plus avec la défection de Yannick Bittencourt. Certes il n'a pas fait la meilleure imposée, mais son danseur brun était réjouissant, il prenait beaucoup de plaisir à danser cette variation et on en avait autant à le regarder. Puis vu tout ce qu'il a montré en un an (Drosselmeyer, Des Grieux, L'Anatomie de la Sensantion, Thème et Variations) il méritait amplement ce poste de premier danseur. (Après était il nécessaire de convoquer 7 autres danseurs si tout était joué d'avance... Mais c'est un autre débat).
Après je m'interroge un peu sur le classement. J'aime beaucoup Fabien Révillon, mais il n'a pas fait preuve de beaucoup de personnalité lors de ce concours, alors que quand je le vois en spectacle je retiens plus l'interprète que le technicien (souvenir ému de son Lensky ou de la représentation où il tenait le premier rôle du Chant de la Terre). De même pour Marc Moreau qui manquait d'éclat dans la Mazurka d'Études et qui se retrouve à la quatrième place, alors que Sébastien Bertaud fini sixième alors qu'il était superbe dans la variation de Suite of Dances, et Florimond Lorieux cinquième alors qu'il a survolé techniquement ses deux variations.
Pour moi celui qui a fait le concours le plus équilibré c'est Germain Louvet. Très bon dans l'imposée et il a fait une très belle libre (Other Dances). Sûrement le prochain premier danseur!

Grosse pensée aussi pour Allister Madin. Le voir quitter la scène au milieu de sa variation m'a brisé le coeur... Je lui souhaite un bon rétablissement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 18:18 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Suis 300% d'accord avec notre ami TimeWarp !!!!
Belle journée bien épuisante encore, mais moins stressante que mardi....
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 790

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 19:16 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Merci à tous de nous avoir fait vivre ce concours par procuration ! Vous lire a égayé ma semaine 
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 21:13 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Je n'ai pas encore eu le temps d'écrire mes quelques lignes sur le concours. Mais, sachez déjà que je vibre pour Hugo ... et Hugo !!!
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 512
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 21:22 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Ah, Hugo, Fabien

Timewarp, on a les mêmes souvenirs pour Revillion! Son Lenski, son chant de la terre!

Merci pour ce beau texte, écrit " avec les tripes"!!!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 11:48 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Concours des artistes hommes – vendredi 6 novembre 2015

Le concours, c’est aussi une épreuve pour le public, qui vit des émotions, parfois fortes, à l’unisson des danseurs, dans un quasi silence religieux. Certes, interdiction est faite d’applaudir ou de se manifester de quelque manière que ce soit. Et pourtant, la salle réagit imperceptiblement. Il suffit d’écouter le silence qui suit chaque candidat : satisfaction, déception … Et les cris muets du public lorsqu’un danseur trébuche.
Cette année, peu de places au concours, d’où, sans doute le nombre restreint de candidats, chez les coryphées en particulier.

Les quadrilles

Les deux promus « à l’unanimité du jury » (ce qui est rare), sont Pablo Legasa et Paul Marque. Ils ont fait l’unanimité du public également. A la pause, on ne parlait que d’eux.
Mais les autres candidats n’ont pas démérités.

Antonio Conforti, classé 6e, a dansé un Basilio plein d’allant. Un danseur à suivre. Dans un tout autre style, Takeru Coste, un peu juste sur l’imposée s’est révélé dans sa variation de Paul Taylor (Speaking in Tongues), tout à fait glaçante. Une interprétation prenante qui lui vaut une 3e place méritée.

Les coryphées

Hugo, Hugo, Hugo …
Hugo Vigliotti n’est toujours pas sujet. Il n’y avait, hélas, qu’une seule place et il est 2e. Quel artiste ! Il a été épatant de bout en bout. Dans l’imposée, où la petite batterie du James de la Sylphide ne lui pose aucun problème et dans sa libre, la variation dite de la télévision d’Appartement de Mat Eks. Miracle de l’interprétation, j’ai été extrêmement touchée par sa danse, son jeu, et j’ai, maintenant envie de voir Appartement en entier. Bel exploit ! Il n’y avait plus de concours. Bravo Hugo ! Quelle personnalité, qui peut nous faire passer du rire aux larmes. Et il a un contact avec le publie inné, une interaction magique qui se fait naturellement. C’est très spécial.

Florent Mélac n’est que 4e. J’ai pourtant beaucoup apprécié sa danse et me suis laissée porter par son Siegfried, dont il dansait la variation lente. Quelle poésie ! Un futur grand Siegfried ! Je l’ai redécouvert, après un Djémil, lors de la soirée « jeunes danseurs » en demi-teinte.

Notre nouveau Sujet, Jérémy-Loup Quer, a enlevé le morceau avec la variation du Pas de Deux d’Esméralda, de haute-volée. Il mérite grandement sa promotion.

Vers 13h, pause déjeuner
Nous pique-niquons avec Marjo, Lucie, Timewarp, Cams et d’autres que j’oublie, confortablement (pas vraiment !) installés sur les marches de Garnier. Je me sens comme une étudiante en goguette et supporte tant bien que mal les pigeons parisiens (que j’ai en horreur et qui vous approchent dangereusement). Retour à Garnier bien en avance. Les quelques places libres se remplissent. La tension est à son comble.

Les Sujets

A la fin du concours, deux noms reviennent sur toutes les lèvres : Hugo Marchand et Germain Louvet. J’y ajoute Fabien Révillion.

Impeccablement préparés par Jean-Guillaume Bart, les Sujets se sont lancés avec fougue dans la variation virtuose du Sylvia Pas de Deux : combinaisons hardies, grandes envolées, rapidité, du Balanchine, c’est sûr.
Saluons également le travail de chacun des professeurs ayant préparé les quadrilles (Andrey Klemm) et les coryphées (Gil Isoart).

Fabien Révillion a fait un excellent concours à mes yeux, aussi bien dans l’imposée que dans la libre (variation de James). Il irradiait la joie de danser. C’est un danseur que l’on a vu à l’œuvre dans quelques rôles. Je le remarque toujours dans le corps de ballet. Il progresse d’année en année. On le voit mûrir. Toujours souriant, il peut se révéler très sensible et profond (voir son Lenski et Le Chant de la Terre). Oui, je le vois Premier Danseur. Il ne faudrait pas qu’il soit l’éternel recalé. Espérons que la direction continue à lui accorder sa confiance.

Florimond Lorieux
a une danse précise, légère et raffinée. J’avoue avoir été un peu déstabilisée par la laideur du costume de sa libre (The Four Seasons, variation de l’Automne, de J. Robbins). C’est idiot. Sa 5e place me semble un peu sévère.

Marc Moreau
a eu la malchance de passer après Hugo Marchand. Et la mazurka d’Etudes après la 1ère variation de l’Homme et Brun, c’est dur ! De plus, il n’était sans doute pas dans son meilleur jour.

Daniel Stokes n’est même pas classé et pourtant il a dansé un beau Roméo.

Yannick Bittencourt
n’a donc pas concouru. Allister Madin s’est malheureusement blessé au beau milieu de sa variation imposée. Il est sorti, sous les applaudissements du public, déçus pour lui. Quelle déception pour ce danseur qui semble très fragile ! Qu’il se remette vite. Courage à lui.

Hugo Marchand est donc, comme prévu, devenu Premier Danseur. Sa réputation grandissante n’est pas usurpée.
Ce jeune danseur a tout pour accéder au sommet. La nature l’a doté d’un physique à la fois puissant, majestueux et romantique. Mais le physique ne fait pas tout. Quel beau danseur déjà et quelles promesses à venir ! Si son imposée n’était pas parfaite (stress du concours ?), son Robbins était de toute beauté, plein de sensibilité. J’ai apprécié ce crescendo de grands jetés à la fin de la variation : de plus en plus grands, de plus en plus hauts, comme un écho à la musique. Voilà un danseur que j’aurai plaisir à suivre. Espérons qu’on lui laisse le temps de s’affirmer et de se former encore et toujours. Car, comme il nous l’a dit, alors que nous le félicitions en chœur pour sa promotion : « maintenant, il faut travailler ». Il était également soulagé de ne plus avoir à passer de concours ! Il n’est absolument pas grisé par son ascension rapide et son humilité lui fait honneur.

Merci et bravo à tous les danseurs.
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 512
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 16:49 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Loenmarie


En ligne

Inscrit le: 06 Nov 2015
Messages: 5

Localisation: Clamart

Posté le: 08/11/2015 17:11:35    Sujet du message: Mon petit compte rendu

voila mon compte rendu su le concours de promotion. Je vous demande d'être indulgent avec moi, l'écriture n'est pas mon fort, je débute dans ce style d'exercice! 
Je n'ai aucune méchanceté envers les danseurs, jai mes chouchous comme tout le monde

Je n'ai pu assister qu'au concours homme donc mon petit paragraphe sur les filles est vraiment un ressenti par rapport à ce que j'ai pu voir au cours de l'année. 
Il y a eu du Robbins, encore du Robbins, toujours du Robbins, trop de Robbins...



LES HOMMES  
 
 

 
 
 
Les quadrilles:  
 
 
Leur variation imposée était tres sautante mais tout en délicatesse (digne de Noureev). Les soucis ont commencés dans la diagonale de tours en l'air fini développé 4eme devant sur fondu. Cest tres technique et les canditats se sont tendu et les réceptions en ont soufferts. Elle à quand même divisé la classe en 2: les danseurs puissants (trop puissant parfois) et les délicats.  
 
 
 
 
 
1er Paul Marque: apres s'être fait remarqué dans l'imposée en étant au dessus du lot, il a interprété la variation de Siegfried acte 3 du lac des cygnes à la perfection! Mon seul commentaire sur mon papier était "houlala de chez WaWa". Il n'a vraiment pas volé sa 1ère place, et j'attends de le voir dans des petits 2nd rôles ou même au seins du corps de ballet où il peut se faire remarquer!  
 
 
2eme Pablo Legasa: tout comme Paul il a su sortir une variation imposée au dessus du lot. Je le remercie d'avoir choisi pour le libre la 1ère variation de l'acte 2 de la Sylphide, qui est une variation que j'adore! Quelle prestance... À suivre cette année.  
 
 
6eme Antonio Conforti: il n'a pas été le plus mauvais sur son imposé (même si Paul et Pablo ont présenté un travail plus fini) et à très bien dansé la variation de Basilio (acte1) de Don Quichotte tant sur le plan technique que sur le plan artistique. Même s'il n'aurait pas pu passer devant les 2 cités précédemment je ne comprends pas vraiment pourquoi il est si loin dans le classement.   
 
 
Takeru Coste:  je dans totalement hermétique à la danse contemporaine mais le fait qu'il l'ai fait apprécier Speaking in Tongues mérite d'être mentionné. Il a su me transporter dans cet univers si spécial, ce qui me dit que ce danseur est un bon mais que le classique n'est peut être pas sa discipline de prédilection. BRAVO TAKERU!!!!! 
 
 
Un merci spécial à Antonin Monié qui a choisi une variation de Twyla Tharp, chorégraphe que j'apprécie.  
 
 
 
 
 
Les coryphees 
 
 
Ils n'étaient que 6 à se présenter. La variation de la sylphide acte 1 est tres sautillante,tournantes tu qui met en évidences les erreurs de finissions. J'ai trouvé qu'elle était peu appréciée des quandidats, qui (en gros) devant incorporer un adage dans une variation sautante. L'hiver, la programmation de fin d'année ainsi que le peu de place de sujet (1seule) en à décourager bon nombre.  
 
 
 
 
 
1ère Jeremy-Loup Quer : après avoir proposé une imposée propre, il a choisi la variation du pas de 2 dans ESMERALDA. C'est une variation tonique et virevoltante faisant appel à toute la technicité de la danse classique. Parfait pour briller si elle est très bien exécutée... Paris réussi! 
2eme Hugo Vigliotti: Il nous a sorti du pur contempo (j'y suis toujours allergique) donc je n'ai pas du tout aimé. Dommage càr il a plus à beaucoup 
3eme Antoine Krisher: Mon petit coup de cœur après avoir fait une imposée géniale (grrrrrr on peut pas applaudir), son Grand pas classique de Gsovsky était géniale. Decus de sa "seulement" 3eme place. 
Je n'ai pas compris le choix de Florent Melac (variation lente du lac des cygnes). C'est une variation trop féminine pour mettre un homme en valeur! Surtout que la cest pour passer sujet, grade ou l'on commence à avoir des 1er rôles.. Dommage. Yvon Démol à ete agréable dans son interprétation de l'homme en brun. C'est un danseur de neo-classique
 








 Les sujets




 
La classe tant attendue, avec une seule place pour beaucoup d'appelés. En sortant j'ai dit "ils peuvent choisir qui ils veulent je suis d'accord". En effet ils ont tous été excellent. Mon favoris était Allister Madin qui s'est arrêté en pleine impose à cause d'un clac âge au mollet. Mais de ce qu'il a montré, il a tout pour passer le poteau en tête l'année prochaine. La variation de Balanchine était normalement compliquée et tortueuse. Mais, comme ils l'ont tous très bien dansé, il n'était pas possible de les départager là dessus. Ils ont tous prouvés qu'ils étaient capable dé assumer techniquement les rôles titres des grands ballets classique. 

Hugo Marchand: encore la 1ère variation de l'homme en brun de Robbins et cest celui qui l'a le mieux interprété. Il a pris toute la scène, il a bondit bref bravo! 
Mais que dire de tous les autres ils ont tous ete tres bien! Germain Louvet me paraît encore tres vert  peut être dû à son visage très jeune, il me laisse septique dans des grands rôles mais notons que sa progression est exceptionnelle. (See you next year). Marc Moreau nous a interprété une mazurka  de Étude qui m'a fait oublier les difficultés techniques grâce à sa joie de vivre et sa bonne humeur! Merci Marc. 







LES FEMMES 

 

 
Je me base que sur les résultats càr je n'ai pas assisté à ce concours.  
  - j'avais remarqué Alice Catonnet dans le cdb lors de Paquita et je suis donc ravie de la voir promue. Je l'attends cette année
 
  - je reste un peu quoi sur la promotion d'Ida qui ne m'a pas du tout convaincu dans le pas de 3 de Paquita ethniquement. Cependant, dans les extraits de CLB(le dernier de b Millepied) elle ne m'avait pas déplus. J'en conclus qu'elle est plus danseuse de neo-classique /contempo.  
  - ravie pour Fanny Gorse! Il était temps! Elle qui est toujours présente elle mérite sa promo!  
  -tres en colère pour Letizia que j'ai vu assurer dans la fille mal gardée cet ete. Elle est toujours beaucoup distribuée. Techniquement elle est tres bonne alors POURQUOI?????  
   - fan d'hannah O'Neill je suis évidement ravie de sa promotion mais triste de ne pas l'avoir vu interpréter sa variation de Raymonda que j'adore (clin d'œil pour Noella Pontois?)  
Revenir en haut
 
Publicité






Posté le: 08/11/2015 17:11:35    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

 
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 3 703

Localisation:

Posté le: 08/11/2015 17:49:20    Sujet du message: Mon petit compte rendu

Je supprime votre post et l'inclus dans le sujet!
N'ouvrez pas un sujet quand il y en a déjà un d'ouvert, cliquez sur " répondre"! Merci!

_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

mon site pour le yoga http://www.art-et-yoga.fr/

mon blog pour le yoga : http://www.artetyoga.fr/

_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loenmarie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Nov - 17:12 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Oh jai rien compris! Jai cliqué sur des trucs sans savoir sur quoi tout a changé dans ma mise en page grrrr mais merci de l avoir rediriger au bon endroit  
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 19:08 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Elisabeth a écrit:
Concours des artistes hommes – vendredi 6 novembre 2015

Le concours, c’est aussi une épreuve pour le public, qui vit des émotions, parfois fortes, à l’unisson des danseurs, dans un quasi silence religieux. Certes, interdiction est faite d’applaudir ou de se manifester de quelque manière que ce soit. Et pourtant, la salle réagit imperceptiblement. Il suffit d’écouter le silence qui suit chaque candidat : satisfaction, déception … Et les cris muets du public lorsqu’un danseur trébuche.
Cette année, peu de places au concours, d’où, sans doute le nombre restreint de candidats, chez les coryphées en particulier.

Les quadrilles

Les deux promus « à l’unanimité du jury » (ce qui est rare), sont Pablo Legasa et Paul Marque. Ils ont fait l’unanimité du public également. A la pause, on ne parlait que d’eux.
Mais les autres candidats n’ont pas démérités.

Antonio Conforti, classé 6e, a dansé un Basilio plein d’allant. Un danseur à suivre. Dans un tout autre style, Takeru Coste, un peu juste sur l’imposée s’est révélé dans sa variation de Paul Taylor (Speaking in Tongues), tout à fait glaçante. Une interprétation prenante qui lui vaut une 3e place méritée.

Les coryphées

Hugo, Hugo, Hugo …
Hugo Vigliotti n’est toujours pas sujet. Il n’y avait, hélas, qu’une seule place et il est 2e. Quel artiste ! Il a été épatant de bout en bout. Dans l’imposée, où la petite batterie du James de la Sylphide ne lui pose aucun problème et dans sa libre, la variation dite de la télévision d’Appartement de Mat Eks. Miracle de l’interprétation, j’ai été extrêmement touchée par sa danse, son jeu, et j’ai, maintenant envie de voir Appartement en entier. Bel exploit ! Il n’y avait plus de concours. Bravo Hugo ! Quelle personnalité, qui peut nous faire passer du rire aux larmes. Et il a un contact avec le publie inné, une interaction magique qui se fait naturellement. C’est très spécial.

Florent Mélac n’est que 4e. J’ai pourtant beaucoup apprécié sa danse et me suis laissée porter par son Siegfried, dont il dansait la variation lente. Quelle poésie ! Un futur grand Siegfried ! Je l’ai redécouvert, après un Djémil, lors de la soirée « jeunes danseurs » en demi-teinte.

Notre nouveau Sujet, Jérémy-Loup Quer, a enlevé le morceau avec la variation du Pas de Deux d’Esméralda, de haute-volée. Il mérite grandement sa promotion.

Vers 13h, pause déjeuner
Nous pique-niquons avec Marjo, Lucie, Timewarp, Cams et d’autres que j’oublie, confortablement (pas vraiment !) installés sur les marches de Garnier. Je me sens comme une étudiante en goguette et supporte tant bien que mal les pigeons parisiens (que j’ai en horreur et qui vous approchent dangereusement). Retour à Garnier bien en avance. Les quelques places libres se remplissent. La tension est à son comble.

Les Sujets

A la fin du concours, deux noms reviennent sur toutes les lèvres : Hugo Marchand et Germain Louvet. J’y ajoute Fabien Révillion.

Impeccablement préparés par Jean-Guillaume Bart, les Sujets se sont lancés avec fougue dans la variation virtuose du Sylvia Pas de Deux : combinaisons hardies, grandes envolées, rapidité, du Balanchine, c’est sûr.
Saluons également le travail de chacun des professeurs ayant préparé les quadrilles (Andrey Klemm) et les coryphées (Gil Isoart).

Fabien Révillion a fait un excellent concours à mes yeux, aussi bien dans l’imposée que dans la libre (variation de James). Il irradiait la joie de danser. C’est un danseur que l’on a vu à l’œuvre dans quelques rôles. Je le remarque toujours dans le corps de ballet. Il progresse d’année en année. On le voit mûrir. Toujours souriant, il peut se révéler très sensible et profond (voir son Lenski et Le Chant de la Terre). Oui, je le vois Premier Danseur. Il ne faudrait pas qu’il soit l’éternel recalé. Espérons que la direction continue à lui accorder sa confiance.

Florimond Lorieux
a une danse précise, légère et raffinée. J’avoue avoir été un peu déstabilisée par la laideur du costume de sa libre (The Four Seasons, variation de l’Automne, de J. Robbins). C’est idiot. Sa 5e place me semble un peu sévère.

Marc Moreau
a eu la malchance de passer après Hugo Marchand. Et la mazurka d’Etudes après la 1ère variation de l’Homme et Brun, c’est dur ! De plus, il n’était sans doute pas dans son meilleur jour.

Daniel Stokes n’est même pas classé et pourtant il a dansé un beau Roméo.

Yannick Bittencourt
n’a donc pas concouru. Allister Madin s’est malheureusement blessé au beau milieu de sa variation imposée. Il est sorti, sous les applaudissements du public, déçus pour lui. Quelle déception pour ce danseur qui semble très fragile ! Qu’il se remette vite. Courage à lui.

Hugo Marchand est donc, comme prévu, devenu Premier Danseur. Sa réputation grandissante n’est pas usurpée.
Ce jeune danseur a tout pour accéder au sommet. La nature l’a doté d’un physique à la fois puissant, majestueux et romantique. Mais le physique ne fait pas tout. Quel beau danseur déjà et quelles promesses à venir ! Si son imposée n’était pas parfaite (stress du concours ?), son Robbins était de toute beauté, plein de sensibilité. J’ai apprécié ce crescendo de grands jetés à la fin de la variation : de plus en plus grands, de plus en plus hauts, comme un écho à la musique. Voilà un danseur que j’aurai plaisir à suivre. Espérons qu’on lui laisse le temps de s’affirmer et de se former encore et toujours. Car, comme il nous l’a dit, alors que nous le félicitions en chœur pour sa promotion : « maintenant, il faut travailler ». Il était également soulagé de ne plus avoir à passer de concours ! Il n’est absolument pas grisé par son ascension rapide et son humilité lui fait honneur.

Merci et bravo à tous les danseurs.


J'adore votre compte-rendu Elisabeth ! Ce fut une nouvelle journée pleine d'émotion.

Ai trouvé le classement très sévère pour F. Lorieux, pas trop pour M. Moreau qui n'était pas dans l'un de ses meilleurs jours.
Sévère aussi pour G. Louvet qui me donne l'impression d'avoir plus de potentiel/présence/musicalité que F. Révillion, même si FR a fait un très bon concours, mais j'ai du mal...

Le roi de la journée c'était Hugo sans problème ! Mon cher époux râle encore à l'idée que je suis allée faire deux bisous de félicitations sur les joues du nouveau Prince ! :-) Mais il a été top ! Et je lui ai même glissé à l'oreille "pas de nouveaux rôles prévus d'ici la fin de l'année ???", ce à quoi il a répondu en garçon bien sage que normalement sa promotion ne prenait effet qu'au 1er janvier, mais que... on ne sait jamais !
_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 512
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 20:57 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

merci Elisabeth pour votre compte rendu qui m'a donné l'impression une fois encore d'y être!!!


ah, un pique nique sur les marches avec les forumeurs!!! le fameux qu'on aurait dû faire cet été! et je n'étais pas là pour partager cela.... c'est donc virtuellement que je me joins à vous! Merci à tous pour vos comptes rendus vivants


et merci à Loenmarie pour s'être lancée!  Okay
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 790

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 21:53 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

Moi aussi j'ai adoré votre compte-rendu, Elisabeth ! Et j'aurais aimé être de ce pique-nique !

Merci à vous de ce partage !
Revenir en haut
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 125
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 22:00 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

de rien Joëlle, Valérie et Bilboette ! C'est un plaisir de partager mes impressions avec vous.

Vous voyez, Loenmarie, ce n'est pas si difficile de se lancer. Merci à vous !
Revenir en haut
Loenmarie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Nov - 22:20 (2015)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015 Répondre en citant

C'est agréable de lire d'autres impressions mémé si globalement on est à peu près tous plus ou moins d'accord. Ça fait réfléchir sur certain danseur que du coup je souhaite revoir. 


Je crois que j'ai fait parti de ce pique nique sur les marches. Mais comme j'ai rencontré tout le monde d'un coup  j'ai encore un peu de mal à associer têtes et identifiants! 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:53 (2016)    Sujet du message: Concours de promotion du ballet de l'opéra de paris novembre 2015

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 9 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004