dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 477
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 08:29 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Merci Kaelle et Joëlle d'avoir posté de si bon matin !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Nov - 08:29 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 538
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 08:41 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Comme Elisabeth, je vous remercie toutes les deux !

Joelle, joyeux " bordel", Laughing hm hm.... puisque vous avez écrit ce vilain mot, vous allez devoir revenir nous l'expliquer en détails à présent!!! Mr. Green

Quant à Dorothée Gilbert, elle va peut être comme pour sa Clara de l'an passé, affiner son jeu, car  vue en 2009?, je crois?  je l'avais trouvée bien trop femme et star dans ce rôle, revue l'an passé, elle était parfaite! La grâce et la candeur de l'enfance, puis l'éveil des émotions de la jeune fille, puis la femme naissante... la progression était superbe!

@ Kaelle, comme vous la danse de Manou m'agace aussi prodigieusement!

Quant à F Alu, il a dû s'en donner à coeur joie!!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 334
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 11:28 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Cette production de La Bayadère émerveille toujours, avec ses costumes, ses décors, cette Inde fantasmée. Honnêtement, pour cette première, ce n'était pas un feu d'artifice. Gros manque de rythme au premier acte, du cafouillage dans les ensembles, un début d'acte blanc qui m'a ennuyée (mais superbe final). Mais difficile de savoir s'il s'agissait d'un problème de préparation ou d'état d'esprit. Nous avons tous du mal à nous remettre au travail, il n'y a pas de raison pour que ce soit différent pour les artistes. Merci à eux et elles d'avoir dansé, le public de ce soir en avait besoin. Comme disait Stéphane Lissner dans son discours avant la représentation : "Il n'y a rien de plus vibrant, de plus vivant qu'un théâtre plein qui applaudit". Tout était dit ! Le public s'est d'ailleurs levé lors des saluts, très chaleureux.


Je sais que plusieurs personnes n'ont pas été touchés par la Nikiya de Dorothée Gilbert. Personnellement, j'ai beaucoup aimé sa proposition, j'ai cru en son personnage. Femme sacrée au début, puis femme amoureuse, femme rebelle, femme empli de chagrin, femme éthérée... Elle a montré toutes ces facettes, se servant de sa formidable technique pour se mettre dans le personnage (magnifique travail de bras). Sa variation du deuxième acte était très touchante. J'ai beaucoup aimé son troisième acte aussi. Mathias Heymann était superbe, quel danseur ! Le problème est que ces deux artistes n'ont visiblement rien à se dire. Techniquement, leur adage ont eu quelques petits accros, mais rien de grave. Surtout, il ne se passait rien entre eux. C'était déjà le cas il y a 5 ans, pourquoi s'être obstiné ? Je me demande s'ils vont vraiment dansé toutes leurs dates ensemble. 


Même problème de partenariat avec Hannah O'Neill, cette fois-ci techniquement. Elle fait une tête de plus que Mathias Heymann sur pointes, c'est inréglable. On sait que Mathias Heymann n'est pas le meilleur partenaire du monde, mais il y a des danseuses avec qui ça marche (MOB, Ludmila MPagliero). Hannah O'Neill a toujours sa danse brillante, son charisme, mais elle a aussi montré qu'elle est en début de carrière, elle cherche son personnage. Gamzatti demande de l'expérience. Il sera toutefois intéressant de suivre cette danseuse sur la série, car elle a évidemment un potentiel.


Donc en résumé, trois beaux artistes, mais un trio qui ne fonctionne pas. Et je ne vois pas trop comment ça va s'améliorer au fil du temps. 


Dans les seconds rôles, François Alu superbe en Idole Dorée. Ce n'est pas la variation que je trouve la plus "brillante", celle avec qui je m'envole. Mais quelle danse, quelle précision ! Il faut voir le travail de ses mains, de sa tête, de son buste... L'Idole, c'est une statue qui prend vie, c'est tellement ça ! Éléonore Guérineau superbes en Manou, Marion Barbeau tout aussi superbe en première ombre. Du style, de la vie ! Voilà deux danseuses que l'on aurait aimé voir en rôle principal. 


Un petit peu sur la danse des Négrillons. De collants noir on est passé à collant chair, honnêtement, c'est assez moche. Surtout, comment peut-on avoir envie d'enlever le maquillage des enfants et de le laisser pour les esclaves ou les indiens ? Ça n'a pas de sens. Soit on garde tout, soit on enlève tout. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lucie


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 869
Localisation: Ile-De-France
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 11:54 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Merci à vous 3 pour vos impressions 


Il est vrai que cette production de la Bayadère laisse rêveur 


Il me semblait bien qu'il y avait un problème de partenariat entre ces 2 étoiles. Dommage, quand le couple principal ne fonctionne pas, c'est plus difficile d'entrer dans le ballet...
_________________
Si vous me cherchez sur Twitter: Milcah7
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 538
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 16:03 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Merci Amélie pour votre long compte rendu! 

Comme nous le craignions tous,  d'après ce que vous dites toutes, le trio n'était pas équilibré, et ni les duos entre eux!  (Heymann/ Gilbert, Heymann/ O Neill et Gilbert/ O Neill) quel dommage quand même pour une oeuvre de cette volée...
C'était prévisible, et je ne comprends pas ces distributions étranges...

Heureuse de savoir que vous avez aimé la Nikya de D. Gilbert!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 013
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 18:03 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Sur Culture Box, un article nous apprend que
 
Citation:


"dans cet acte éblouissant (le 2ème) passe aussi un humour très second degré, assez rare dans ce genre d'ouvrage !"


http://culturebox.francetvinfo.fr/scenes/danse/la-bayadere-une-feerie-a-l-o…
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 538
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 18:54 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Qui peut m'éclairer??? Je ne vois absolument pas où est l'humour " second degré"?   dans le deuxième acte!

Est ce à cause de l'éléphant, du tigre?
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 878

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 19:35 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Merci pour vos impressions sur la première !

Dommage ces couples/duos où quelque chose ne "prend" pas. D'autant plus dommage quand nous balletomanes aurions pu le parier à l'avance, depuis nos salons. Les répétiteurs, la direction, et autres acteurs de la maison Opéra, qui élaborent les distributions, ne se rendent-ils pas compte que quelque chose ne va pas ? C'est d'autant plus dommage qu'il s'agit de beaux danseurs, c'est du gâchis que de mal les associer.

L'humour m'a toujours échappé également... Même en cherchant je ne vois pas. Le charme désuet de cette vision fantasmée de l'Inde, la magie du spectacle où tout est faux, oui, donc il m'arrive de trouver un côté amusant à l'éléphant à roulettes et la peau de tigre et cette abondance de "faux". Mais l'humour second degré, je ne vois pas
Revenir en haut
ileana


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2012
Messages: 1 013
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Nov - 10:41 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Bah oui, l'éléphant et le tigre doivent être de l'humour au second degré... Les taureaux vivants c'est tellement mieux !
_________________
Abonnez-vous à mon blog-feuilleton Histoire du Ballet de l'Opéra au 19ème siècle http://balletopera19eme.canalblog.com/
Revenir en haut
Lilie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Nov - 13:15 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Reportage diffusé au journal de TF1 avec notre beau Hugo Marchand ! 
http://lci.tf1.fr/jt-we/videos/2015/de-la-comedie-francaise-a-l-opera-de-paris-20-ans-et-tous-les-talents-8686636.html



On le voit notamment essayer le costume de Solor... Il est remplaçant sur cette série si je me souviens bien ?


Sinon, Monsieur se prépare pour la fin de la saison, il répète déjà Albrecht Wink
Revenir en haut
TimeWarp


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 452
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 12:58 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

J'étais à la représentation de jeudi dernier. C'était ma première Bayadère"en vrai".
J'avoue avoir eu du mal à rentrer dans le premier acte, le spectacle a vraiment commencé au début du deuxième acte qui fut grandiose et j'ai passé le troisième sur un petit nuage
Si par le passé je n'avais pas été convaincu par le duo Amandine Albisson/Josua Hoffalt (notamment sur Onéguine...), les deux avaient ce soir là une belle complicité et les pas de deux étaient très beau, notamment celui du premier acte. Amandine Albisson poursuit une belle évolution depuis sa nomination. J'ai été frappé par son regard intense qui disait tellement de chose.  Elle n'a peut être pas le côté sacré qu'on peut attendre d'une Nikiya, mais on croit en son personnage. Sa variation de l'acte deux était très émouvante. La voir implorer Solor, alors que ce dernier avait le dos tourné m'a brisé le coeur... (J'avais follement envie de l'insulter d'ailleurs, mais je me suis retenu Laughing ).
Josua Hoffalt fait lui aussi un Solor très convaincant, rongé par le remords. Mais je ne suis pas sur que ce soit un rôle pour lui. Ses variations manquaient de panache alors que dans d'autre ballet il a prouvé qu'il n'en manquait pas. Par contre la petite variation qui ouvre le troisième acte était sublime.
Valentine Colasante complète le trio en proposant une très belle Gamzatti, altière, autoritaire, regardant Nikiya de haut. J'aurais bien aimé avoir une confrontation un peu plus musclé à la fin du I (surtout que les accents donnés par l'orchestre s'y prêtaient) mais j'ai beaucoup aimé la façon dont elle montrait le portrait de Solor à Nikiya. Techniquement le rôle ne lui pose aucune difficultés, sa variation et ses fouettés étaient très propres. Après, comme pour Josua Hoffalt, on peut regretter un manque de panache. Mais j'ai trouvé ses fouettés attitudes très beau.

Du côté des divertissements j'attendais beaucoup de l'Idole Dorée de Pierre Arthur Raveau, même si il l'interprète avec une grande classe, je ne pense que ce genre de rôle le mettent particulièrement en valeur. Charline Giezendanner est adorable en Manou et la danse Indienne de Fanny Gorse et Jeremy Loup Quer ne manquait pas de panache. (On peut dire ce qu'on veut sur ce passage, mais je l'adore!).

Pour l'acte des ombres on a eu le droit à un trio de luxe. Marion Barbeau et ses superbes équilibres dans la première variation, Éléonore Guérineau, à la danse ciselée, sublime dans la deuxième (elle était déjà impeccable dans les tutus bleus du Grand Pas), et Héloïse Bourdon superbe dans la troisième.

J'ai au final passé une très belle soirée et j'ai hâte de revoir ce ballet!  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 538
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 13:02 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Un grand merci pour votre compte rendu qui est un régal à lire, Timewarp! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MikeNeko


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 670
Localisation: Nogent sur Marne
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 16:09 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Mathias Heymann aime bien passer un peu de temps en off avec ses partenaires qui veulent bien pour rendre les couples auxquels il participe plus naturels et les adages plus harmonieux. Toutes ne veulent ou ne peuvent pas forcément participer à ce genre de chose (avec les plannings de ministre de certaines), et je ne sais pas ce qui se passe avec Dorothée Gilbert, mais quoiqu'il en soit...

J'ai assisté à la représentation de ce vendredi 20 novembre, avec Dorothée Gilbert en Nikiya, Mathias Heymann en Solor et Hannah O'Neill en Gamzatti, deuxième soirée pour ce Trio.

Dorothée Gilbert continue, à mon grand plaisir, son évolution positive sur le territoire de l'interprétation. Son travail est très personnel, et sans être la plus virtuose du domaine, elle ne sur-joue en aucun cas, gardant une pointe de réalisme dans sa poésie dans une production pourtant "plus grosse que nature". Sa technique reste précise et le grandiose éventuellement perdu ne fait en rien perdre en drame. L’acte 2 … ah… ma petite larme de la soirée ... d’ailleurs la beauté de sa cambrure dans le solo des fiançailles était superlative. J’étais absolument convaincu jusqu’au royaume des ombres, mais son éthérée alter-ego ne m’a pas fasciné, car –et c’est le pendant de ce qui faisait la force de son second acte- trop terrestre (cela manquait d’ampleur et d’ « onctuosité »), par ailleurs son couplage ne m’a pas transporté, détails plus bas.
 
Mathias Heymann, Solor « objecteur de conscience » (non, ce n’est pas le plus grand guerrier du patelin…) m’a rassuré dans le premier acte, il n’est pas blessé (youppie), la grâce de sa danse « indécente de naturel» comme le disent certains est toujours là. Sans être un saint-bernard du pas-de-deux, il a tout de même bien assuré, ils ont dû répéter avec Dorothée pour enlever quelques épines du rosier. Les réceptions étaient bien moins hésitantes, les portés bien moins « bof » que les quelques critiques de la première date auraient pu me faire craindre ; certes ce n’est pas Lantratov, mais eh… il n’y a qu’un Lantratov (dédicace).  Ses solos (soli) étaient nickels, de loin les plus applaudis de la soirée. Son jeu était JUSTE, et j’entends « comme il faut », surtout au royaume des ombres où, lui, était bien enfumé, pardon, nimbé !  
Si l’on recoupe avec Dorothée… dans l’acte 3 il n’était pas souvent sur la même ligne émotionnelle que sa partenaire, ce qui ne devait pas trop se voir de loin en n’ayant pas une belle vue sur les visages. En soi, c’est assez compatible avec une relation opioïde, mais pas pour un conte d’un amour fantasmé. Il y eu en bonus quelques couacs… lors de l’adage du long voile, j’étais proche, et Dorothée a mis « un taquet à Solor » comme on dit, lors d’un mouvement ou elle « s’enroule »  en rejoignant son homme, sonore qui plus est, pas très amoureuse sur cet adage, il a du avoir mal.

L'anomalie de choix de gabarits ayant conduite à faire danser Hannah avec Mathias ne m'a absolument pas gênée côté danse (même si là encore, c’est antithétique avec le statut de « grand guerrier »...). Côté caractère, j'ai trouvé le couple plutôt bien associé, et l'on aimerait être à sa place au levé de voile
 
 
Hannah O’Neill, aaaah, c’était une belle prestation. Techniquement, pas une fausse note (ou alors elle m’a échappée), et sur le jeu je n’ai également rien à lui reprocher. Elle doit en faire son personnage, et j’ai trouvé qu’elle était sur la bonne voie, je l’aime déjà. Le port d’une princesse, assertive sans être méchante, qui tient tête sans être maléfique ou brutale (en dehors de la claque qui a dû secouer Nikiya, bien sonore elle aussi, la frappe a porté), des sourires à vous emporter le cœur… et des fouettés bien enlevés qui font monter les blancs en un nuage de plaisir.
 
Pierre-Arthur Raveau nous a fait un bon roi des lutins … heu… une idole dorée des négrillons… heu… enfin vous me comprenez. Statufié, cela n’allait pas lui donner le moyen de nous montrer sa musicalité, mais il a toutefois bien assuré. Ses réceptions étaient stables et son rythme métronomique bien à propos. Je ne le voyais absolument pas dans le rôle, mais il n’a pas failli.
 
D’une manière générale, sur les seconds rôles, tous ont été sur du même ordre, donnant le meilleur d’elles/eux même, quand bien même on leur demandait des choses en dehors de leur zone de confort … et à qui on imposait un rythme absolument catastrophique par l’orchestre (j’ai tellement vu de « Bayaderka » que la partition version parisienne m’a irrité au possible, que c’était leeeeeeeeeeeeeeent par moments).
 
Je suis déçu de n’avoir pu voir qui je pensais avoir, mais en aucun cas les danses des remplaçantes ne m’ont désappointé. Toujours bien dans le ton, et sans trop de loupé de synchro. Côté garçons j’aurai peut-être un peu plus de réserves sur certains, mais rien de bien vilain, et ceux un peu à la peine se sont faits suffisamment discrets pour ne pas gâcher l’ensemble (même si j’ai l’impression que leur préparation a dû être bien moins rigoureuse que pour les filles, qui se sont faites des séries de 40 arabesques à répétition).
 
Reprenons la parenthèse… les ombres, qui m’a fait cet ordre dans les lignes ? C’est triste pour les artistes de les mettre au défi, celles moins stables que les petites camarades auraient dû être un peu plus sagement ordonnancées en repli. Il n’y a pas eu malheur, pas de chute ou d’accident, et c’est louable tant l’exercice est éprouvant (surtout quand on n’est pas au top), mais que ça pouvait être stressant à suivre… cela restait beau mais j’ai eu des petites suées… cela donne une impression générale de fébrilité alors qu’en regardant derrière on voyait clairement qu’en changeant trois positions on n’aurait eu au contraire quelque chose de bien plus poétique. Quel dommage, car après l’arrivée du Solor salvateur, c’était plutôt chouette… même si ça manquait un peu d’interprétation (regards, regards…).


Petite mention spéciale pour La Manou d'Eleonore Guerineau et ses deux petites, excellentes !

je vous mets une 'tite image (cliquez dessus pour une taille un peu plus grande).




_________________
Pour l'avoir sous la patoune, la mémoire de l'Opéra National de Paris : http://memopera.fr/
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 5 538
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 17:26 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Un grand merci à vous MikeNeko, pour ce compte rendu si détaillé! 
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

Formation personnelle de yoga en 3 ans, de professeur en 4 ans et de yoga nidra en 2 ans
http://www.art-et-yoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 477
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 18:38 (2015)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015 Répondre en citant

Merci à tous pour vos compte-rendus, et pour la photo MikeNeko !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:04 (2017)    Sujet du message: La Bayadère - ONP - du 17 novembre au 31 décembre 2015

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
Page 6 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com