dansespluriel Index du Forum dansespluriel
forum consacré aux danses, tous styles
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 448
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 23:30 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Mes impressions sur cette Première :
Je ne comprends pas comment Millepied a pu faire entrer Polyphonia dans le répertoire de l’ONP. Ce ballet n’a aucun intérêt, c’est une succession de poses pour photographes, des manipulations laborieuses, des pas de deux ou trois vus et revus chez Balanchine période Agon. Pire, à certains moments, il rend les danseurs ridicules (peut-être c’est ce que le pitch de l’opéra appelle humour : je ne suis pas réceptive). Bref, on s’ennuie ferme. Les pauvres danseurs, j’avais de la peine pour eux… et dire qu'Amandine danse Bayadère demain, ne pouvait-elle pas avoir une soirée tranquille?


Mais le pire était à venir. Alea Sands… Je n’ai pas encore lu le programme, donc je ne sais pas de quoi il en retourne. Si on pensait que les danseurs dansaient peu sur Polyphonia, là, ils se tortillent. C'est souvent à la limite du ridicule (mais que vient faire Laura Hecquet  dans ce ballet ?) et même Marie-Agnès Gillot n’a pas l’air à la fête… Seuls Audric Bezard s’en sort bien avec son extrême laxité. Bélingard parait empâté sans sa vélocité légendaire dans son costume hideux. Je ne suis pas très fan de McGregor mais il me semble que ses autres oeuvres sont beaucoup plus inspirées, et même l'Anatomie de la sensation que je n'aime pas, on y danse au moins et il y a des idées directrices. Là, rien... le néant... Il n’y a quasi pas de lumière sur scène, c’est en sortant que j’ai vu que Mathieu Ganio avait dansé !  Mais, il n’y a pas autre chose à faire danser Mathieu ?  


Heureusement, le sacre sauve la soirée. Pour autant, je n’ai pas trouvé la représentation extraordinaire. Le corps de ballet n’est pas encore au point mais quelle claque pour les deux chorégraphes précédents : au boulot les mecs, allez prendre des cours à l’Académie de Millepied ! De belles individualités dans ce Sacre chez les filles surtout, Muriel Zusperreguy, Alice Renavand et l'Elue de ce soir, Eleonora Abbagnato, vraiment possédée dans le solo final. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 23:30 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 07:26 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Merci Val pour votre commentaire!

Déjà que je m'ennuyais avec l'anatomie et Genus, là, j'ai vu les photos! et les costumes du deuxième ballet de la soirée, et beaucoup d'avis rejoignent les vôtres.... ça dure combien de temps ces deux horreurs???
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 448
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 08:47 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

30 mn chacun.
Oui, les costumes... Vraiment, je crois que ça n'arrange pas les deux ballets. Le premier, des académiques foncés qui ne prennent pas du tout la lumière et qui font des silhouettes, comment dire ? Non, on le dit pas... et pour McGregor, là, c'est grotesque...
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 307
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 09:54 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Bon "ces deux horreurs", faut peut-être pas pousser non plus  Wink . Surtout pour la première pièce. 


La pièce de Wheeldon est agréable. La chorégraphie est sympathique à regarder, il y a quelques surprises, quelques pointes d'humour, une belle musique, des gestes avec beaucoup de liant, de fluidité. Je comprends pourquoi Millepied a choisi cette pièce : pour les pas de deux et les faire travailler à la troupe. Ils demandent non seulement de la technique, mais aussi beaucoup de complicité, le geste ne doit jamais sembler s'arrêter. J'ai bien aimé Amandine Albisson, qui dansait avec Stéphane Bullion. Elle avait beaucoup de charme, un léger ton second degré qui allait bien à la pièce. J'ai passé un bon moment devant cette pièce.


Une pièce sympa donc. Qui n'empêche pas que l'on cherche désespérément quelque chose de nouveau dedans. Ces kilomètres de ballets sympas 30 minutes-cyclo-justaucoprs-beaux pdd-ensembles commencent à me fatiguer. Pourquoi cette pièce et pas une autre ? Qu'est-ce que l'ONP apporte à cette pièce, déjà dansée souvent ailleurs par d'autres troupes ? Mystère. C'est de la prog facile, pour remplir une case. On sait que cela ne va pas déplaire, que ça va être sympa, ça pourrait être une autre pièce néo-classique-d'aujourd'hui à la place que ça ne changerait pas grand-chose.


Je suis plutôt bonne pioche pour McGregor. J'aime beaucoup Genius que je trouve fascinant, et L'Anatomie avait ses bons côtés malgré quelques longueurs. La pièce démarre plutôt bien avec une scénographie vraiment surprenante ! Et puis... Tout retombe très vite. Où est le tranchant de la danse de Genius ? Tout semble mou sur scène, fade, sans saveur, sans queue ni tête. Il y a pourtant de sacrés personnalités sur scène, Hecquet, MAG, Bélingard... Mais personne ne se démarque. Pas de début, pas de fin, la pièce pourrrait durer 10 minutes de moins ou 20 de plus que ça ne changerait pas grand-chose. A vrai dire, je crois que j'ai pensé à ma liste de courses de Noël pendant presque tout le ballet.  Mr. Green . Je me suis réveillée face à un solo masculin. En faisant attention, j'ai reconnu Mathieu Ganio. Dire qu'il ne va danser que cette pièce en décembre, quel gâchis ! Quant à la scénographie, elle perd vite de son intérêt... dans le sens où une bonne partie des gens des loges (dès le 2e rang), des baignoires et de l'amphi ne la voit pas. J'étais en fond de 2e loge. Je me suis approché du bord pour voir ce que c'était, mais j'ai dû reculer quand j'ai compris ce que c'était pour ne pas gêner mes voisins. Et de ma place, on ne voyait rien.


Bref, intérêt zéro. 


Et puis Le Sacre du Printemps. C'est bien, cette pièce remet les pendules à l'heure. Il y a les pièces sympas, les pièces ratées et les chef-d'oeuvre. Le Sacre est un chef-d'oeuvre, ça prend aux tripes et ça laisse le souffle court. Eleonora Abbagnato qui tend les bras, qui tente d'aspirer une dernière bouffée d'air avant de s'écrouler, c'est le genre d'image qui reste en mémoire.


Je trouve que danser ce Sacre sous les ors de Garnier lui apporte une dimension supplémentaire. Le choc des genres, les dorures et la terre, le rococo et la simplicité. Sur scène, c'est ça aussi. Il s'agit de l'une des premières oeuvres de Pina, encore très dansée. Il y a des pas presque néo-, comme un grand jeté ou des relevés en décalé, un bras en couronne. Les gestes des danseurs de l'ONP y sont magnifiques, avec cette élégance qui ne les quittent jamais. Tout ça dans la terre, avec une violence sous-jacente, avec un grand lâché-prise juste après. Ce mélange est fascinant. C'est drôle, dans des pièces d'ATdK par l'Opéra, c'est justement ce que je n'aime pas. Mais pour le Sacre, cela lui donne une dimension supplémentaire. On se demandait plus haut pourquoi "Polyphonia" à l'ONP. Pour le Sacre, je comprends le choix de Pina, car les danseurs de l'ONP lui apportent vraiment quelque chose.  Ce n'est ni mieux ni moins bien que l'interprétation des artistes du Théâtre Wuppertal, c'est juste différent, une autre vision. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 448
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 10:25 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Chacun ses goûts et je réponds rarement à l’impression des autres, mais, non, Amélie, j’achète pas la " chorégraphie sympathique" de Polyphonia. Si c’était une création, OK, on sait jamais ce qu’on va avoir et du coup, je n’ai pas le même rejet de principe pour Alea Sands, car oui, McGregor a fait des pièces pas mal, mais Polyphonia est une pièce qui a presque 15 ans. Aucun intérêt à la faire entrer au répertoire et à enquiquiner les danseurs avec. C’est une copie à peine déguisée d’Agon, et franchement, Agon étant au répertoire, autant faire cette pièce. Faire travailler les pas de deux ? Mais alors pourquoi mettre justement des danseurs qui sont déjà les meilleurs ?  Bullion, Magnenet, Paquette, Bezard qui font les deux pas de deux principaux n’ont rien à prouver ni à apprendre de ce côté-là, et ce n’est pas du tout un hasard si ce sont eux qui sont aux commandes sur ces deux "machins" qui ne sont que de la gymnastique... C’est de la négation du danseur, si ce n’est un mépris. Peut-être lorsqu’on s’inscrit dans une école où il n’y a que ça, car bon on sait très bien que Millepied importe ses idées du New York City Ballet, peut-être, mais à l’Opéra de Paris, non. C'est une pièce mineure et on le savait. On peut attendre plus d'une acquisition. S’il n’y avait pas la musique de Ligeti qui est vraiment superbe, ce spectacle serait insupportable, intellectuellement et émotionnellement. 
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2012
Messages: 307
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 11:17 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Sur le fond Val, on est d'accord : quel intérêt à faire venir cette pièce à l'Opéra ? On touche au coeur de ce qu'est une programmation. 


Personnellement, cette réflexion ne ma pas empêché d'apprécier l'instant. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elisabeth


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 2 113
Localisation: Orléans
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 17:14 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Quelques renseignements supplémentaires sur Polyphonia qui fut créé pour le NYCB

infos sur Polyphonia : site du NYCB

Et, en particulier les pièces de Ligeti utilisées par le chorégraphe


Citation:
Désordre from Études pour piano, premier livre (1985), Arc-en-ciel from Études pour piano, premier livre (1985), No. 4 Tempo di Valse from Musica Ricercata (1951-53), Invention (1948), No. 8 Vivace energico from Musica Ricercata (1951-53), No. 2 Hopp ide tisztán from Three Wedding Dances (1950), No. 7 Cantabile molto legato, No. 3 Allegro con spirito from Musica Ricercata (1951-53), No. 2 Mesto, rigido e cerimoniale from Musica Ricercata (1951-53), Capriccio No. 2 – Allegro robusto (1947)


Je connais mal Ligeti, mais un peu les Etudes.
Ah, "L'escalier du diable" ...
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 448
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 19:05 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

J'adore Ligeti, c'est ce qui m'a sauvé de l'ennui total... En revanche, je dois dire que la musique de Boulez pour le McGregor a sans doute contribué, non seulement pour moi à ne pas apprécier l'oeuvre, mais aussi a donné des contraintes à McGregor qui a fait du ballet ce qu'il est: une pièce informe et molle sans dynamique. 
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 448
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 19:08 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Elisabeth a écrit:
Quelques renseignements supplémentaires sur Polyphonia qui fut créé pour le NYCB

infos sur Polyphonia : site du NYCB










je viens de regarder la vidéo (je suis maso  ), c'était bien mieux dansé hier, c'est déjà ça!  Le pauvre garçon croule sous la danseuse alors que Bullion soulevait Amandine comme une plume!


Sinon, je trouve cela bien ce petit portrait de l'oeuvre, avec crédits, photos et vidéo. L'opéra devrait s'en inspirer...
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 20:22 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Merci à tous (tes) pour vos débats vraiment très intéressants
je ne verrai pas cette soirée avant le 23, en principe! en attendant, je suis heureuse de vous lire!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 12:02 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Quelques photos de la soirée d'hier. J'en suis à mon 3ème Sacre en 8 jours et je m'en lasse pas!
Les deux autres œuvres sont plus "dispensables" mais il y a de beaux moments.









_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Joelle


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 12:04 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Et je continue sur ma lancée !












_________________
Comme quoi le rock et le ballet peuvent faire bon ménage dans une même tête !
Revenir en haut
Valérie Beck
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 4 495
Localisation:
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 14:57 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Merci pour les photos, Joelle!!!
_________________
mon blog de danse http://www.shabastet.com/

formation professeur de yoga http://www.art-et-yoga.fr/

http://www.artetyoga.fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bilboette


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 790

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 15:34 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Merci pour vos impressions très intéressantes ! J'adore lire ce type de débats, je suis toujours fascinée par les impressions très différentes qu'un même spectacle peut produire sur nous spectateurs !

Et merci aussi Joëlle pour les photos !
Revenir en haut
Val


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 448
Féminin

MessagePosté le: Mar 8 Déc - 12:03 (2015)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015 Répondre en citant

Malgré ma déception globale sur cette affiche, je suis retournée à Garnier, surtout pour voir l’Elue d’Alice Renavand. Je n’ai pas été déçue, le Sacre a pris un peu de corps depuis la semaine dernière, plus puissant et rugueux dans les ensembles. Vincent Cordier a dansé l’ancien, cela faisait plaisir de le revoir. Le trio principal (choisi par moi-même donc sans officialisation aucune!) Eleonora Abbagnato/Alice Renavand/Muriel Zusperreguy reste le même mais c’est donc Alice qui était élue. Elle est complètement différente d’Eleonora, c’est presque un autre ballet. Eleonora est sèche et névrotique, elle fait un travail d’intériorisation sublime qui fait très peur, Alice est tout en extériorisation. Eleonora pile électrique aux soubresauts inquiétants, Alice explose dans tous les sens avec une danse d’une puissance inouïe, une vélocité et une souplesse superbes avec le poids qu’il faut au bon moment pour faire ressentir la terreur. Quelle danseuse quand même, et quel dommage qu’on ne la voit plus très souvent.

J’ai consacré mon temps sur Alea Sands à chercher Mathieu Ganio que je n’avais vu qu’aux saluts la dernière fois, et j’ai plutôt trouvé Vincent Chaillet. Je pense qu’avec Audric Bezard et Marie-Agnès Gillot, la laxité prime dans ce style. J'ai essayé de me concentrer pour tirer quelque chose de ce ballet, mais rien, vraiment rien...

Polyphonia a été dominé par Amandine Albisson et Stéphane Bullion. Le couple parfait. Complicité et rayonnement en harmonie. Au-delà du fait que ce qu’on leur donne à danser n’a aucun intérêt, je pense que leur talent a montré qu’ils pouvaient quand même en faire quelque chose. Je me demande si Amandine n’a pas trouvé en Stéphane son partenaire idéal. Je la trouve mal assortie avec la plupart des danseurs avec lesquels je l’ai vue ces dernières années, et depuis Les Enfants du Paradis, j’avais cette impression dans la tête et celle-ci est en train de se confirmer. Amandine domine souvent ses partenaires de par sa personnalité très assurée, un rien hautaine qui compense peut-être un manque de confiance, et cela nuit à son partenariat, pas techniquement mais artistiquement. Stéphane est une force tranquille très affirmé sur ses intentions artistiques et rassurante pour le partenariat et on a l’impression qu’elle se laisse plus aller dans l’interprétation, sans vouloir démontrer quelque chose, elle se remet à lui et ce n'est pas rien dans ces exercices de gymnastique. Hier, j’ai pensé à In the night et le deuxième pas de deux que Stéphane dansait avec Agnès Letestu, cette même profondeur dans les placements et les jeux de regards… Dommage qu’ils n’aient pas fait Bayadère ensemble, j’aurai signé les yeux fermés.
Les autres pas de deux m’ont paru tellement superficiels, je ne sais qu’en dire, tout comme pour la Première. Alice Catonnet m’a semblé quand même un peu juste pour extraire quoi que ce soir de son solo, alors que Marine Ganio m’a paru plus musicale que Jennifer Visocchi dans son duo "joyeux" avec Axel Ibot. Lydie Vareilhes a aussi un petit quelque chose mais ce qu’elle danse est tellement court et indigent…
Vais-je y retourner ? J’ai très envie de voir Letizia Galonni bien sûr dans le Sacre… Et en fait, j’aimerais les revoir toutes mais les deux premiers ballets sont un frein psychologique…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:07 (2016)    Sujet du message: Wheeldon/MCGregor/Bausch ONP du 1er déc au 31 déc 2015

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dansespluriel Index du Forum -> Les spectacles et les festivals -> Opéra de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
snowSilver style by Daniel Briant 2004